Aller au contenu
Mikael1

Partage de mes présentations de routines

Recommended Posts

Bonjour,

Je vais sur ce sujet présenter quelques effets que je travaille. Voici le premier  : 

Royalement Idiot de Maxime COUTY issue de la web série de P.Molina. 

Bon visionnage

Modifié par Mikael1
  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Mikael1 a dit :

Bonjour,

 

Je voulais vous montrer ma présentation de ce tour issue de la web série de P.Molina. 

Bon visionnage

Merci pour le partage. C'est sympa de te voir en action...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, Vincent C. a dit :

Merci pour le partage. C'est sympa de te voir en action...

Avec plaisir

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, Geoffroy (john kell) a dit :

Je vais faire mon rabat joie,  mais pour plus de clarté sur ce forum, il serait je pense préférable de déplacer ce message dans le sujet Websérie Philippe Molina & Friends.

 

Je viens de modifier le sujet

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

La routine est sympa et bien exécutée techniquement, on ne s'attend pas au final, mais je trouve gênant (y compris pour des profanes) de ne pas pouvoir montrer les cartes noires au départ.

D'autre part, le Olram vers la fin peut être gênant car étant donné que depuis le début, les spectateurs n'ont vu qu'une carte noire (le 8 de trèfle), ils risquent de remarquer une répétition.

Une solution serait d'utiliser deux sets de cartes identiques comme dans de nombreuses routines de petits paquets de Dominique Duvivier ou deux messages comme Blake Eduardo (Ici et Là) ou deux couleurs, des images de bébés filles/garçons, des personnages bons/mauvais, des symboles, etc... bref toute autre visuel permettant de justifier d'avoir deux groupes de cartes identiques et pouvant servir de support à un texte un peu plus élaboré.

Après, les routines sans histoires sont parfois bien aussi. Je ne veux pas te forcer à écrire une histoire. Je suggère juste une possibilité. L'idée principale (que je n'ai pas été cherché bien loin puisque bien d'autres l'ont eu avant moi) étant d'utiliser deux séries de cartes identiques pour palier à certains problèmes de répétitions dans les différents comptages.

Enfin, je pense qu'il faudrait changer la façon de te débarrasser de certaines cartes à la fin ou de garder la même méthode mais de trouver une justification simple pour retoucher au jeu (enchaîner immédiatement sur autre chose avec le jeu ?). Prendre le jeu pour le reposer à ce moment peut parfaitement passer devant des profanes étant donné qu'ils sont encore en train de "digérer" le climax mais si tu peux trouver plus propre ou justifier cette démarche, ça ne pourra être que mieux.

En espérant ne pas t'avoir découragé avec mes quelques critiques, je te souhaite bonne continuation.

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je pense pour ma part qu'il est primordial pour la routine telle qu'elle est décrite à l'origine de NE PAS MONTRER les cartes que l'on pose sur la table. Afin que le spectateur se convainque lui même qu'il ne peut y avoir que des cartes rouges... Il s'agit là du même principe que le tour des 3 cartes de Tamariz : le spectateur s’auto-convainc qu'il n'y a que des cartes rouges et c'est ce qui fait toute la force du premier climax : Il est tellement sûr qu'il n'y a que des rouges (car pour lui, il n'y a pas d'autre solution),  que lorsqu'on lui montre des cartes noires ( et même avec un Rhythm Count), l'effet est très fort sur lui, car on l'a conduit dans l'impasse du chemin magique. Ensuite, quand les rois font leur apparition, il n'y a à ce moment là plus rien à comprendre, c'est vraiment trop tard pour remonter quoi que ce soit, et c'est là tout l’intérêt. Si on montre dès le départ que les cartes sont noires sur la tables, même ne serait ce qu'en flasher une, le tour ne devient plus impossible, mais juste un puzzle.

Il suffit de tester les deux versions pour se rendre compte à quel point l'impact est plus fort quand on ne montre pas les cartes à l'origine et qu'on laisse supposer le spectateur que les cartes sont toutes rouges.

  • J'aime 5
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Personnellement je n'ai pas accroché.

 

Je ne critiquerai pas la technique vu mon niveau donc c'est un point de vue spectateur. Ok, on a une routine type huile et eau mais je trouve que c'est un peu long pour arriver au final qui lui est complètement inattendu.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Philippe Molina a dit :

Je pense pour ma part qu'il est primordial pour la routine telle qu'elle est décrite à l'origine de NE PAS MONTRER les cartes que l'on pose sur la table. Afin que le spectateur se convainque lui même qu'il ne peut y avoir que des cartes rouges... Il s'agit là du même principe que le tour des 3 cartes de Tamariz : le spectateur s’auto-convainc qu'il n'y a que des cartes rouges et c'est ce qui fait toute la force du premier climax : Il est tellement sûr qu'il n'y a que des rouges (car pour lui, il n'y a pas d'autre solution),  que lorsqu'on lui montre des cartes noires ( et même avec un Rhythm Count), l'effet est très fort sur lui, car on l'a conduit dans l'impasse du chemin magique. Ensuite, quand les rois font leur apparition, il n'y a à ce moment là plus rien à comprendre, c'est vraiment trop tard pour remonter quoi que ce soit, et c'est là tout l’intérêt. Si on montre dès le départ que les cartes sont noires sur la tables, même ne serait ce qu'en flasher une, le tour ne devient plus impossible, mais juste un puzzle.

Il suffit de tester les deux versions pour se rendre compte à quel point l'impact est plus fort quand on ne montre pas les cartes à l'origine et qu'on laisse supposer le spectateur que les cartes sont toutes rouges.

Effectivement, c'est comme celà que j'avais visionné la routine de Maxime Couty et du coup, ça élimine naturellement les répétitions, et le climax d'avoir des cartes noires, comme le dit Philippe, passe d'autant plus facilement.

Pour ce qui est des répétitions en soi, là comme pour l'huile et eau, j'aime bien utiliser les 6 et les 9, qui sont peut-être plus faciles à confondre.

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Magic-Tony a dit :

Personnellement je n'ai pas accroché.

 

Je ne critiquerai pas la technique vu mon niveau donc c'est un point de vue spectateur. Ok, on a une routine type huile et eau mais je trouve que c'est un peu long pour arriver au final qui lui est complètement inattendu.

Ben justement, c'est un peu trop tard pour toi maintenant  😄 mais la version "originale" de la Web-série dégage beaucoup plus de force à mon avis de part les arguments avancés par Philippe. Après, chacun a ses affinités ou pas sur ce type de routine.

Modifié par Fredzik

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...