Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Créer ou Apprendre en Magie ?


Mikael WEYER

Recommended Posts

Il y a 13 heures, Christian GIRARD a dit :

C'est une des question abordée par l'école de Copenhague.

Le "hasard quantique" serait même intrinsèque aux événements quantiques et ne serait pas dû aux instruments de mesures.

Les "choses" ne serait pas déterminées avant qu'une mesure n'intervienne.

Certains faisant une fonction entre "non déterminé" et "indéterminé".

Indéterminée étant un terme plus fort : avant la mesure, il n'y a pas d'état. Il n'y a rien à savoir.

Ce ne serait donc pas un manque de connaissance ou une incapacité à déterminer les choses. Mais bien une indétermination profonde.

Tous les physiciens ne sont pas d'accord avec cela. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 28/05/2018 à 14:33, Alx a dit :

Et occasionnellement, il m'est arrivé de créer un tour original (du moins à ma connaissance) : soit parce qu'une idée me vient par hasard, soit parce que je m'y oblige. Il y a quelques années, il y avait en Chambre des Secrets des "challenges" : un membre proposait un effet magique, et les autres devaient proposer des solutions pour y parvenir. Ca stimulait vachement la créativité :D

D'ailleurs, si quelqu'un a envie de relancer les défis magiques, vous aurez compris que je suis chaud-bouillant ! xD

Hello l'équipage,

 

Je sais pas si sa a été dis mais je vous avouerais que j'ai la flemme de tout lire du coup je te répond directement @Alx.

Je pense que sa peut être une bonne idée ces "challenges". On pourrais remettre ca en place 

 

Qu'est-ce que vous en pensez ?

  • J'aime 1

La magie ne nait pas dans les mains du magicien, mais dans l'esprit des spectateurs

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, Michael VESSEREAU a dit :

Je suis super pour... Mais j'ai pas accès à la chambre des secrets... 

Ce n'est pas obligé :

Si on regardaient juste le rendu final, et pas la méthode?

Après tout, c'est ce rendu qui fait toute la valeur du tour…

Bon, cela exclus évidemment les discussions sur les points techniques et leurs subtilités…

Mais qui se soucie de la technique? Seul le résultat compte 🙂

Et après, on peut aussi parler technique en MP, pour ceux qui n'en démordent pas 😉

Gilbus

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Gilbus,

Dans le cas d'une réadaptation ou d'une appropriation d'un tour existant, je trouve qu'il est aussi vraiment intéressant de discuter de la méthode. Cette dernière dépend du style de chacun, tout comme la présentation.. 

C'est parce que ça ne sert à rien qu'il faut le faire sérieusement 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Gilbus a dit :

Ce n'est pas obligé :

Si on regardaient juste le rendu final, et pas la méthode?

Après tout, c'est ce rendu qui fait toute la valeur du tour…

Bon, cela exclus évidemment les discussions sur les points techniques et leurs subtilités…

Mais qui se soucie de la technique? Seul le résultat compte 🙂

Et après, on peut aussi parler technique en MP, pour ceux qui n'en démordent pas 😉

Gilbus

Très bonne idée ! 
J’ai d’ailleurs créer le sujet qui se trouve ici 

 

Il manque plus que les challenges à lancer 🙂 

La magie ne nait pas dans les mains du magicien, mais dans l'esprit des spectateurs

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 12/03/2021 à 23:21, Christian GIRARD a dit :

@Gilbus : Je te rassure, je n'ai aucun avis définitif sur la question du hasard, comme beaucoup je ne peux que m'interroger encore et encore... 

Par ailleurs, j'avais exposé mon point de vue un peu plus longuement il y a quelques mois (oups, il y a déjà trois ans !), avec une conclusion très positive, ici [Sont évoqués : les causes "négatives", en creux, les effets tampons, les chaînes causales et la limitation du champ d'expérimentation, le voile du hasard et le déterminisme, etc.] : CLIC

 

Le 13/03/2021 à 10:16, Gilbus a dit :

Ceci dit, on s'éloigne un peu du sujet de la discussion, créer ou apprendre, non ? 😏

Ce sujet était inactif depuis depuis sept mois, si quelques digressions (de qualité) peuvent rallumer sa flamme, on aurait tort de se réfréner. 🙂 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Christian GIRARD a dit :

Par ailleurs, j'avais exposé mon point de vue un peu plus longuement il y a quelques mois (oups, il y a déjà trois ans !), avec une conclusion très positive, ici [Sont évoqués : les causes "négatives", en creux, les effets tampons, les chaînes causales et la limitation du champ d'expérimentation, le voile du hasard et le déterminisme, etc.] : CLIC

Oula, merci de me rappeler cette discussion...

je ne sais plus si j'y avais répondu, je n'ai pas relu les dizaines de page du sujet…

Voyons un peu ce que tu nous disais à cette époque:

Citation

Pour éviter cette immense chaîne causale qui empêche de penser correctement  , en science, on limite le champ d'expérimentation, on définit un cadre (géographique, temporel, etc.) : dans telle et telle condition, si on effectue telle ou telle manœuvre on obtient tel ou tel résultat. Sinon, à chaque fois que tu sucres ton café (oui, je sais, le sucre ça n'est pas bon pour la santé si on abuse, et sans doute que le café non plus) et que tu te dis "Le goût sucré de mon café est dû à un enchaînement causal qui me ramène aux sources de l'Univers", tu auras du mal à comprendre que ce sont surtout et principalement des molécules particulières qui sont à l'origine du goût sucré ici et maintenant. 

C'est tout à fait exacte, pour étudier un problème TROP complexe, on se concentre sur les éléments les plus probants.

On va donc bâtir une carte, une représentation simplifiée de ce que l'on étudie.
Et ca marche bien 🙂

Mais cela ne donne pas LA vérité. Cela donne quelque chose qui marche bien, est exploitable, mais n'est PAS ce qui se passe réellement: La carte n'est pas le territoire.

Citation

la question d'une convergence inéluctable depuis les origines est plus discutable. Pour autant, la physique quantique repose sur des équations probabilistes (on peut faire des prévisions), sur des "potentiels", ça laisse quand même place à une certaine idée de hasard et si tout semble bien s'enchaîner bien après-coup sur un fonctionnement de type "chute de dominos" il y avait quand même de nombreux chemins possibles à chaque "décisions" à l'échelle subatomique. Quand on fait un tirage du loto et qu'il y a 100 % de chances pour qu'il y ait un vainqueur, il n'y a pas 100 % de chance pour chacun d'être ledit vainqueur, loin de là ; mais après-coup on pourra dire que l'histoire de l'univers concourait à cet événement particulier qui fit de lui le grand gagnant de la loterie. 

Et tu confirmes toi même ce que je dis:

La physique, pour comprendre ce qui se passe, se base sur des outils statistique, et des approches probabilistes.

Cela implique-t-il que l'univers est probabiliste?

Je ne crois pas : le fait qu'on puisse le décrire plus ou moins bien avec un outil probabiliste n'implique rien sur la nature de l'univers, en dehors du fait que l'outil fonctionne dans certaines conditions.

Encore une fois, on confond la carte et le territoire, l'outil de mesure avec ce que l'on mesure.

Il y a la Réalité, avec un grand R, qui est le fonctionnement réel de l'univers. cette Réalité nous est fermée.

Et il y a notre réalité, ou plutôt nos réalités : le physicien qui décrit l'univers comme des résolution de trains d'ondes quantique, fera la grimace comme vous et moi si on lui écrase le pied dans le métro : Les réalités expérimentées sont multiples. Mais celui qui veux évoquer la Réalité dans toute son infinie complexité (infinie à l'échelle humaine, bien sûr…) devrait renoncer aux certitudes et aux limitations humaines, car l'univers n'a rien d'humain.

J'aime l'approche scientifique, elle permet de rendre la vie bien plus satisfaisante, intellectuellement et matériellement.

Mais je ne pense pas que l'univers soit explicable dans sa Réalité, la science n'explique que des aspects partiels, très limités par rapport à la totalité.

Car faire une carte fidèle d'un d'un territoire comme l'univers reviendrait à bâtir le même univers dans sa totalité, ce qui est difficile pour l'esprit humain.

L'esprit humain n'est pas bâti pour les choses complexes…

Tien, un exemple que tous les magicien connaissent :

Le nombre de combinaisons possibles quand on mélange un jeu de carte est de 8 (10 puissance 66) environ, le chiffre complet est long à écrire (8 065 817 517 094 387 857 166 063 685 640 376 697 528 950 544 088 327 824 000 000 000 000 je crois.)

Et bien ce chiffre, ce grand chiffre, est hors de la conception humaine. On peut l'écrire, l'évaluer, le calculer, mais peut on se le représenter réellement, comme une expérience personnelle réelle?

Moi, je ne peux pas, c'est tellement énorme que je n'ai aucun point de comparaison, et que cela me dépasse, tout simplement.

Le nombre d'étoiles dans l'univers est estimé à 10 puissance 23 "seulement".

C'est aussi, en gros, le nombre de molécules sans un verre d'eau (ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire le miracle de l'unité....)

On n'arrive pas à se représenter réellement le nombre d'étoiles dans l'univers, on réduit cette réalité à un chiffre...

Alors 10 puissance 66, c'est totalement inimaginable en terme d'expérience.

C'est pourtant une chose que nous utilisons chaque fois que nous mélangeons un jeu de cartes.

Je pense que l'univers contient des choses bien plus impossibles à comprendre que ce nombre, et que la multitudes des causes et des effets est hors de notre portée.

On va se contenter d'un concept : La loi de causalité.

Peut être que c'est un concept erroné, mais c'est tout ce que j'ai pour avoir une explication globale de l'univers.

Quand je dit que c'est peut être erroné, ce n'est pas par rapport à une physique humaine, quantique ou non, qui nous ferait prendre la carte pour le territoire, et reporterai sur l'univers sa propre vision probabiliste...

C'est par rapport à l'univers lui même : Même mon concept le plus abouti est probablement faux, car justement, je suis convaincu que le fonctionnement réel de l'univers fait partie des choses inconnaissables pour des humains, cela fait partie des mystères...

Mais bon, cette loi de causalité me convient, elle explique tout, et l'intellect comme l'émotionnel sont satisfaits.

Une fois résolu le problème de l'univers, on peut passer l'esprit tranquille à des choses plus importantes, travailler sa levée double par exemple…

Gilbus

 

  • Merci 2

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Créer ou Apprendre en Magie ?

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...