Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Recommended Posts

Bonjour, je profite de quelques jours de repos pour revoir une vidéo de Banachek 'Psi series - vol 1'

Le second tour de la vidéo 'Lorayne’s buck' est une routine en deux phases.

Phase 1 : le magicien emprunte un billet de banque aux spectateurs, qui est introduit dans une enveloppe sellée et signée ; l'enveloppe signée ainsi que trois enveloppes vides sont confiées à une spectatrice.

Les enveloppes sont déposées sur la table, en une rangée, et tandis que le magicien tourne le dos, il demande à la spectatrice d'effectuer plusieurs permutations de l'enveloppe signée avec l'une de ses enveloppes adjacentes. Après ces multiples permutations, le magicien parvient à l'aveugle à localiser l'enveloppe signée.

Phase 2 : le magicien parvient à lire à distance, sans se retourner le numéro de série dudit billet.

Les explications de la phase 1 ne sont pas claires, en tout cas pour moi. Il s'agit d'un procédé mathématiques basé sur la position d'origine de l'enveloppe signée (position paire ou impaire)...

La routine est bien montée, j'aimerai la travailler ; faut-il encore élucider cette méthode.

Amis magiciens, je suis preneur de votre précieuse aide.

Merci d'avance,

Nico.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

C'est une application directe du principe de parité/imparité :

En considérant uniquement des permutations avec des positions adjacentes, un nombre impair de déplacements change la parité de la position de l'enveloppe tandis qu'un nombre pair conserve la parité de la position.

Le reste n'est que subtilités pour que le magicien n'est pas besoin de connaître le nombre de déplacements et jeu d'élimination (si l enveloppe est en position paire, alors on peut éliminer les enveloppes en positions impaires).

Pour la divination du numéro, c'est du archi classique.

Modifié par Philip59
Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Philip59 a dit :

C'est une application directe du principe de parité/imparité :

En considérant uniquement des permutations avec des positions adjacentes, un nombre impair de déplacements change la parité de la position de l'enveloppe tandis qu'un nombre pair conserve la parité de la position.

Un exemple d'explication détaillée par ici... ¬¬

  • Merci 1
  • Haha 1

We're looking for a better solution to the problem when we should be looking for a better problem to work on.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos clarifications, même si cela n'est pas encore bien claire pour moi.

Je comprends du principe de parité / imparité, que tout nombre impair multiplié par deux donne un nombre pair, et que tout nombre pair multiplié par deux reste un nombre pair...

Par contre, la position initiale permet-elle de définir le nombre de permutations, ou de définir la position finale après un certain nombre de permutations ?

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Tu ne définis pas LA position finale, mais la parité de la position finale. Et donc tu élimines UNE enveloppe de la parité opposée. 

Ensuite, seconde phase des déplacements, tu refais changer la parité de la position de l enveloppe : elle se retrouve à une seule position possible  (puisque tu avais éliminé l'autre position possible)... Il te suffit d'éliminer les 2 autres positions.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Citation

 

C'est une application directe du principe de parité/imparité :

En considérant uniquement des permutations avec des positions adjacentes, un nombre impair de déplacements change la parité de la position de l'enveloppe tandis qu'un nombre pair conserve la parité de la position.

Le reste n'est que subtilités pour que le magicien n'est pas besoin de connaître le nombre de déplacements et jeu d'élimination (si l enveloppe est en position paire, alors on peut éliminer les enveloppes en positions impaires).

Pour la divination du numéro, c'est du archi classique.

 

Bon. Merci quand même...

Il y a 14 heures, TanMai a dit :

Un exemple d'explication détaillée par ici... ¬¬

Aaaah... Merci TanMai :) .

Citation

 

Tu ne définis pas LA position finale, mais la parité de la position finale. Et donc tu élimines UNE enveloppe de la parité opposée. 

Ensuite, seconde phase des déplacements, tu refais changer la parité de la position de l enveloppe : elle se retrouve à une seule position possible  (puisque tu avais éliminé l'autre position possible)... Il te suffit d'éliminer les 2 autres positions.

 

Tiens :) ! Prenez en de la graine les autres, voilà comment on lutte efficacement contre le débinage : suffit de donner l'intégralité de la solution, théorie incluse,  pour qu'on y comprenne rien  :D .

Bien joué, Phil59 xD;) ! 

  • Haha 3
Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...