Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Mitus

Le Détournement de l'Attention du Spectateur | références

Recommended Posts

Dans tous les cas, prendre conscience et/ou contrôle de l'attention de tes spectateurs, c'est la base de la magie. Bien sûr, tu ne veux pas qu'ils voient ce qu'ils ne sont pas censés voir, mais tu veux aussi t'assurer qu'ils regardent ce qu'ils sont censés regarder. 
Donc qu'importe, cet apprentissage bénéficiera à toute ta magie. 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Oui Munky, je m'en suis appercu en voulant travailler des routines un peu plus complete.. D'ailleurs lorsque vous travailler une routine, bien evidemment il y a la technique, ensuite on crée l'histoire mais est-ce que vous callez vos gestes, regard ou autres sur les mots de cette histoire?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Alors là, tout le monde a sa tambouille, mais perso je pense qu'il ne faut pas trop concevoir une histoire en terme de mots, surtout en close up. 
La plupart du temps, ça va engendrer une certaine rigidité qui risque de désservir ta performance. Encore pire si tu cales tes gestes sur tes mots. 

Tes spectateurs et leurs réactions/contributions font aussi partie du "show" et si à la moindre interruption, toute ta performance se met à bégayer, ça peut créer un malaise.

Ta performance doit avoir un thème, c'est sûr. Un point d'accroche, quelque chose d'intriguant même s'il n'est pas défini clairement en mode "maintenant je vais vous parler de si ou ça". Le but étant surtout de trouver une cohérence. Mais ton script doit rester souple et encore mieux, si tu arrives à le rendre raccord avec le situation/conversation, alors tout semblera plus "spécial" pour tes spectateurs.

La seule histoire qui compte, et que tu essaie d'écrire, c'est celle que le spectateur se racontera à lui même, puis, peut être à ses potes le lendemain. Et je pense que le mieux c'est qu'elle ne ressemble pas à : "Hé les mecs, hier j'ai rencontré un mec qui avait le pouvoir de se transformer en prompteur dés qu'il touche un jeu de carte!"

Mais c'est que mon point de vue. 

Modifié par munky
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je vois ce que tu veux dire, il ne reste plus qu'a voire et surtout a comprendre ces notions.

En plus je souhaite vraiment me diriger sur ce type magie, ou je n'ai besoin que du paquet de carte, qui ne necessite pas specialement de preparation ou d'arrangement :)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Mitus a dit :

Je suis d'accord, il y a beaucoup de travail sur le sdc, et pas que techniquement. Meme si on voit beaucoup de tuto sdc "invisible" qui le sont que par rapport a l'angle de la camera qui le film, ce qui devient moins evident meme devant un ptit groupe

Pour quasiment chaque chose, il y a plusieurs techniques, qui sont plus ou moins faciles, plus ou moins invisibles, plus ou moins adaptées au tour qu'on est en train de faire.

Le sdc, pourquoi pas: mais c'est une technique difficile, donc il faut y passer beaucoup de temps...

Mais des controles, il y en a plein, et même des sdc, il y en a plein de différents...

Reste à trouver celui qui te convient le mieux.

Mais tu as raison de travailler la gestion du spectateur, c'est une partie essentielle :)

Gilbus

 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Le top c'est de regarder des vidéos ( idéalement du même genre d'effet que tu veux présenter ) et de caler à quel moment est fait la technique.

Par exemple en attirant l'attention sur un spectateur à qui tu poses une question ou à qui tu demandes de te prêter un objet.

(si j'aborde quelque chose qui ne faut pas dans cette partie du site, prévenez moi vite que je retire mon message )

Autrement dit, il va te falloir apprendre à maîtriser les temps forts et les temps faibles. Malheureusement je n'ai pas d'ouvrages à te conseiller traitant du sujet.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, munky a dit :

Alors là, tout le monde a sa tambouille, mais perso je pense qu'il ne faut pas trop concevoir une histoire en terme de mots, surtout en close up. 

Chacun a sa façon de faire: on peut être uniquement dans l'effet, et ça peut être très bien.

On peut parler tout le temps, et que ça soit bien aussi ;)

Ceci dit, je te rejoins: on ne conçois pas l'histoire en terme de mots, mais de message.

les mots, ensuite, vont se trouver au fil des répétition, et finir pas se stabiliser...c'est long.

il y a 30 minutes, munky a dit :

La plupart du temps, ça va engendrer une certaine rigidité qui risque de désservir ta performance. Encore pire si tu cales tes gestes sur tes mots. 

Si on essaie dés le départ de suivre des mots qui ne sont pas adaptés, surement....

Ceci dit, si l'ensemble texte/gestes est suffisamment travaillé, on va caler les interaction avec les spectateurs sur le texte, et cela libérera les gestes de l'attention.

Le texte est la pour motiver, pour donner un rythme qui soit justement différent du rythme qu'on mettrais si on ne faisait que les gestes du tour:

Ainsi, les enchainements de gestes pouvant amener à une compréhension de la méthode se retrouvent déstructurés, et innocents.

Mais il faut savoir de quels gestes on parlent:

Il y a ceux que voit le spectateur, et il y a ceux qu'il ne doit pas voir.

Caler les gestes qu'il doit voir sur la structure du texte est logique.

Les autres, les invisibles, se calent sur d'autres critères: moment fort ou faibles, respiration, détournement, déplacement ou mouvements etc...

 

il y a 36 minutes, munky a dit :

si tu arrives à le rendre raccord avec le situation/conversation, alors tout semblera plus "spécial" pour tes spectateurs.

Complétement, et justement, le texte doit être tellement bien travailler qu'on peut en sortir, puis y revenir, pour profiter des impromptues avec le public...

Avoir un texte, ce n'est pas avoir un carcan, c'est avoir une base solide, sur laquelle on peut ensuite bâtir...

il y a 38 minutes, munky a dit :

La seule histoire qui compte, et que tu essaie d'écrire, c'est celle que le spectateur se racontera à lui même

Oui, nous construisons le souvenir dans l'esprit du spectateur, mais c'est bien plus facile, pour certains, de faire cela avec un texte.

il y a 40 minutes, munky a dit :

"Hé les mecs, hier j'ai rencontré un mec qui avait le pouvoir de se transformer en prompteur dés qu'il touche un jeu de carte!"

hihihi: quand le texte est bien intégré, je ne pense pas qu'il ai l'air d'une lecture de prompteur.

Mais pour cela, il faut créer le texte non pas à l'écris, mais directement à l'orale, avec nos mots.

Un texte écris n'est pas un texte dit.

En partant dans une création écrite, cela impose de tout remettre en mode oral "non littéraire" ensuite, pour que le texte soit naturel...

Gilbus

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

 

Preparer l'histoire et bien se caler, c'est au debut, avoir l'assurances des gestes et garder la cohérance de l'histoire. Je suis quelqu'un a l'aise a l'orale mais le fait qu'il y ait de la manipulation me perturbe, je trouve certaines choses trop evidentes pour que cela passe inapercu alors que c'est possible et c'est destabilisant pour moi, pour le moment en tout cas lol

En faite je cherche a realiser le sdc pour cette routine en particulier car je cherche un controle rapide, quasi instantanée pour accentué l'effet impossible, magique de la routine.

J'ai lu deux trois choses sur les cycles d'attention du spectateur, c'etait je crois toute les 20sec, il fallait qu'il y ait une "nouvelle accroche", est ce ce que l'on appelle les temps faibles? Si quelqu'un a des references, j'accepte volontiers :))

Modifié par Mitus

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Gilbus a dit :

Chacun a sa façon de faire (...).

Je te cite pas point par point parce que je suis d'accord avec tout ce que tu dis, pour l'approche scriptée.

Mais je voulais surtout éviter de faire l'amalgame entre histoire et texte, que j'ai l'impression de lire souvent ici , et qui, je pense pourrais induire en erreur un débutant et l'enfermer dans une approche particulière. Il aura assez le temps de choisir ses propres contraintes. 
C'est d'ailleurs pour ça que j'ai encadré mes paragraphes de "chacun sa tambouille" et "ce n'est que mon point de vue." 

Mais je voulais pas paraitre insultant vis à vis de la magie contée. 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, munky a dit :

...
Mais je voulais pas paraitre insultant vis à vis de la magie contée. 

MDR!

On a le droit d'aimer ou de ne pas aimer plein de choses, c'est pourquoi on marche tous les deux sur des œufs en disant que tout est possible...

Et ce n'est pas parce qu'on a un texte que c'est de la magie contée ;)

Simplement, il y a des présentations silencieuses, et d'autres avec des mots, mais normalement, les deux vont dire quelque chose, par des médias différents.

Perso, je trouve que c'est plus simple de guider le spectateur pour qu'il construise la magie dans son esprit, en se servant de mots.

C'est affaire de gout... et de compétences, je ne suis pas bien doué en mode silencieux ;)

Et c'est vrai que tout est possible :)

Un conseil qu'on peut peut-être donner:

Toujours se demander:

Pourquoi le spectateur aurait envie de nous accorder son attention?

Comment être intéressants?

Comment le faire entrer dans nos délires?

 

Je ne crois pas qu'il faille éviter ces questions quand on est débutant:

On continue d'apprendre pendant toute sa vie, quelque part, autant se poser les bonnes questions dés le début... ;)

Cela n’empêche pas de s'entrainer au SDC...

 

Gilbus

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...