Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Recommended Posts

  • Réponses 32
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

Membres les + Actifs

Messages les + Populaires

Sinon y a la méthode Deprosges, je cite: « Pour lutter contre l'insomnie, faites un quart d'heure de yoga, mangez une pomme crue, avalez une infusion passiflore (Passiflora incarnata), prenez un

Ah. Il y a plusieurs façon de voir les choses : 1) soit tu fais entre quatre et six heures de sport en regardant le nombre d'épisodes de Derrick correspondant à la télé, comme le suggères Fost, P

En général les conseils suivants reviennent souvent : Ne pas regarder de source lumineuse dans les 2 heures qui précédent le dodo (pas de télé, pas d'ordinateur) évidemment : pas de télé dans la

Ah. Il y a plusieurs façon de voir les choses :

1) soit tu fais entre quatre et six heures de sport en regardant le nombre d'épisodes de Derrick correspondant à la télé, comme le suggères Fost, Pererobert et Dreda,

2) soit tu éteins la télé, comme le suggère benocard (très certainement un gauchiste voire un activiste en lutte contre la société de consommation mais en tous cas à surveiller - je dis ça pour les modos), tout en continuant à la regarder benoîtement, là encore entre quatre et six heures.

A noter : les cas 1) et 2) peuvent fonctionner en respectant les heures indiquées. En effet, pour le pratiquer une à deux fois par semaine, après une séance de sport en soirée, je suis en pleine forme et je n'ai pas du tout envie de dormir alors peut-être qu'en en faisant 4 à 6 heures cela serait assez fatiguant pour me mettre KO. Idem pour la télé éteinte, c'est chiant mais pas au point de me faire dormir instantanément, en revanche au bout de six heures, je pense avoir les yeux qui piquent

3) soit tu adoptes ma méthode, proche de la sophrologie, consistant à s'allonger dans la pénombre, fermer les yeux et imaginer très précisément - c'est l'une des clés - une situation particulière (mais qui te parle et qui n'évoque que tu positif pour toi).

Exemple : tu es devant un parterre de magiciens chevronnés (Tabary, Chelman et Cie; au passage, vous deux, j'espère que vous remarquerez la délicate attention de votre serviteur en associant "chevronnés" à vos personnes) et tu les époustoufles en enchaînant les miracles. Mais attention pomme à l'eau ! Ne commence pas à gamberger sur la méthode, les routines et tout le toutim sinon tu vas te relever et foncer sur ta planche à dessin pour nous dessiner les plans d'un Dice Elevator à 13 coups avec un ressort en bois. Non ! Il faut que, dans cette situation, tu imagines avoir de vrais pouvoirs magiques,tout en continuant d'imaginer très précisément la scène. A toi d'imaginer un autre scénario, de le prolonger ou de changer le contexte (en ce qui me concerne, cela n'a rien a voir avec le magie).

4) Dernière méthode : se coucher avec un bon bouquin (éviter les page turner dans un premier temps car c'est un coup à ne jamais vouloir lâcher l'histoire et par conséquent à ne jamais s'endormir. "Bah alors autant prendre un bouquin bien chiant alors !" Hé non ce n'est pas aussi simple; tu dois te sentir "bien" lorsque tu bouquines au lit pour t'endormir.)

5) Tip : observe bien l'heure à laquelle tu commences à fatiguer, genre à bailler ou avoir envie de dormir alors que tu regardes le dernier DVD de Tabary consacré à la passe TGV tout en essayant de démêler le noeud de l'affaire ou que tu relis l'évangile selon Saint-LUCS, traduit par le père Christian. Note cette heure (supposons 22h30). Accroche-toi, ne t'endors pas; tu constateras que cette envie de dormir va passer. MAIS elle va revenir. De même lorsqu'elle revient, note l'heure et va te coucher, tiens. Supposons que cette heure soit 00h00. En faisant cela, tu viens de constater qu'un cycle de sommeil dure 01h30 chez toi (c'est la moyenne en général). Sache qu'il te faut donc te coucher lorsque tu commences à te sentir "fatigué" ou bien 01h30 après (dans notre exemple), sinon il te sera encore plus difficile de t'endormir. Tu peux également t'amuser à te coucher lorsque l'un de tes cycles débute et te lever le lendemain lorsque tu te réveilles naturellement. Tu notes l'heure de coucher et l'heure de lever et tu connais le nombre de cycles qu'il te faut pour te retaper. Très utile pour régler un réveil justement et faire en sorte qu'il ne te réveille pas en plein milieu d'un cycle (sinon la miskine pour te lever, je te le dis).

Disclaimer : "Alors oui, tiens je vais liker pasque le pivert m'a bien fait marrer encore une fois". Tu peux, camarade mais sache aussi, jeune besogneux du hand mucking, que les méthodes 3 et 4 sont testées, approuvées et certifiées "workers" - pour rester dans le thème - depuis plusieurs années par votre volatile préféré. Idem concernant l'astuce décrite en 5. En d'autres termes, ces méthodes ne m'ont jamais fait défaut, y compris en cas de forte chaleur.

My2Cents

W.

  • J'aime 1
  • Haha 1
Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !
  • Messages

    • On peut considérer, aussi, que tout est forcément scientifique car il n'y a pas d'au-delà du monde phénoménal (pas d'au-delà du monde physique si on préfère) ou, encore, en d'autres mots plus philosophiques, pas de transcendance. Bref que l'idée même d'un au-delà du monde physique n'est que pure spéculation et croyance (ce qui est vrai d'un certain point de vue). C'est, à mon avis, la position métaphysique adoptée par beaucoup d'athées et de rationalistes et c'est le sens même de leur démarche. En gros, et pour le dire encore autrement, il n'y aurait pas de question qui ne soit pas scientifique car tout se rapporte, en dernière analyse, aux énoncés de la physique. Je considère cette dernière position comme scientiste même si, par ailleurs , je ne suis pas théïste (il y a d'autres formes de transcendance que le theïsme).
    • C'est mignon de voir un jeune de 9 ans faire un peu de magie. Aprés, d'un point de vue artistico-technique, c'est sûr que... bon... Aprés, d'un point de vue télévisuel, les américains ont l'art de faire pleurer dans les chaumières.  
    • S'il y a un Dieu, il est caché, il est ailleurs, il est hors du temps, il n'obéit pas à nos lois et nous ne pouvons rien dire de lui. Nous ne pouvons décréter ni qu'il n'existe ni qu'il n'existe pas. Nous avons seulement le droit d'espérer qu'il existe. S'il n'existe pas, notre monde est absurde. S'il existe, mourir devient une fête et la vie, un mystère. Je préfère, de loin, le mystère à l'absurde. J'ai même un faible pour le secret, pour l'énigme, pour un mystère dont la clé nous serait donnée quand nous serons sortis de ce temps qui est notre prison. Kant parle quelque part d'une hirondelle qui s'imagine qu'elle volerait mieux si l'air ne la gênait pas. Il n'est pas impossible que le temps soit pour nous ce que l'air est pour l'hirondelle. Tant pis ! Je prends le risque. Si tout n''est que néant, si les portes de la nuit s'ouvrent et que derrière il n'y a rien, être déçu par ma mort est le dernier de mes soucis puisque je ne serai plus là et que je n'en saurai rien. J'aurai vécu dans un rêve qui m'aura rendu heureux. Jean d’Ormesson   Beaucoup de choses dans ce joli texte de Jean d’Ormesson : - Les trois premières phrases expliquent parfaitement que la question de l'existence de Dieu n’est pas (et ne peut pas être) une question scientifique. - Si Dieu n’existe pas le monde est absurde (peut être la seule chose dans ce texte avec laquelle je m’inscris en faux) - Une belle comparaison entre l’hirondelle de Kant et le temps pour les humains. - Le fait qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur de la mort (et ce qu’il y ait ou non persistance de la conscience après la mort ou pas)… Beaucoup de philosophes depuis l’antiquité ont abordé cette question. - Enfin la dernière phrase  « J'aurai vécu dans un rêve qui m'aura rendu heureux » me fait penser à des mots de Khandro Rinpoché : « Au moment de la mort, vous regarderez en arrière et tout cela ressemblera à un rêve ». En bref : La vie peut être comparée à un rêve car elle est éphémère. On retrouve cette idée chez plusieurs auteurs (théistes ou pas).  

  • Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !
  • Qui est en ligne (en orange les membres du Cercle VM) - Afficher la liste

  • Statistiques des membres

    • Total des membres
      7 508
    • Maximum en ligne
      4 524

    Membre le plus récent
    Patrice (Newrick et Kirwen)
    Inscription
  • Statistiques des forums

    • Total des sujets
      76 701
    • Total des messages
      643 166

×
×
  • Créer...