Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Dans la Peau d’un Magicien de Thierry COLLET


Recommended Posts

  • Réponses 22
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

Membres les + Actifs

Messages les + Populaires

Bonsoir, Je reviens tout juste du spectacle de Thierry, et... je n'en reviens toujours pas ! Une magie surprenante et envoûtante. Un spectacle qui m'a tenu en haleine du début à la fin.

J'ai vu ce spectacle à Châlons-en-champagne en début d'année. J'ai trouvé la grande illusion d'entrée très bien amenée, j'ai bien aimé sa version de la bouteille aux milles liqueurs (ref. Jean-Eugène

De retour du spectacle de T.COLLET. J'avais vu "Influences" que j'avais adoré pour la profondeur de la réflexion , "Qui Vive" que j'avais détesté pour  ses séquences de débinage, et bien aimé "Je cliq

Images Publiées

J'ai vu ce spectacle à Châlons-en-champagne en début d'année. J'ai trouvé la grande illusion d'entrée très bien amenée, j'ai bien aimé sa version de la bouteille aux milles liqueurs (ref. Jean-Eugène ROBERT-HOUDIN) mais pour le reste, j'ai trouvé :

- qu'il n'y avait pas beaucoup de magie

- des débinages injustifiés : il passe près d'un quart d'heure à montrer le faux dépôt d'une carte en main sous plusieurs angles puis une méthode de disparition de plusieurs pièces, puis il dit comment il faisait disparaître un vinyle au topit sans même le faire, passe en revue (toujours sans les présenter) plusieurs gimmicks comme la baguette à disparition de foulard de Juan MAYORAL, etc... on a même eu droit à la lecture entière d'une dizaine de descriptions de tours sur une publicité de marchands de truc. Où est l'intérêt ? Où est le spectacle ? Où est la magie la-dedans ? C'était nul à ch... sur ce point.

- de longs passages où il nous raconte sa vie, la phobie de sa mère pour les pommes, etc... tout ça pour lancer une boulette de papier dans le public en leur expliquant que la pomme, ils ont pu l'imaginer, la sentir, la goûter, etc... au travers de sa description. Si encore il avait finalement fait apparaître une pomme d'une manière extraordinaire mais là rien, juste une théorie à peine intéressante. Et nous raconter sa vie, ça va 5 minutes mais là, j'ai l'impression qu'il a passé la moitié du spectacle à le faire !

- le final : il se met entièrement nu et exécute une production de cartes qu'il laisse tomber sur le sol.

Bon, se mettre entièrement nu, ce n'est pas le premier que je vois faire ça (Otto WESSELY, Ursula MARTINEZ, Markus ZINK, Yann FRISH, etc...) et là, ce n'est pas ammené avec humour mais de manière très sérieuse, ce qui met un peu mal à l'aise (c'est le but vous me direz, quelque part).

Passons donc sur ce détail qui selon moi est discutable mais qui trouve un public, c'est indéniable.

Concernant le numéro de manipulation : elles ne sont pas assez travaillées. A plusieurs reprises, il est venu ramasser des cartes par terre pour les produire de nouveau. Côté éclairage, il était éclairé à la poursuite blanche et il m'a fallu attendre la moitié du numéro pour me rendre compte que ses cartes étaient de toutes les couleurs. En effet, alors que son corps était en pleine lumières, ses mains, elles, étaient la plupart du temps dans l'ombre lorsqu'elles produisaient les cartes. Déjà qu'on ne regardait pas tellement ses mains compte tenu de la situation...

Pendant un moment, j'ai essayé d'y voir une allusion à l'homme de Vitruve de Leonard de Vinci et j'attendais la chute du numéro, quelque chose qui justifierait ces longues productions de cartes et le fait qu'il soit nu mais non, il n'a rien fait d'autre. Le noir se fait, les gens applaudissent. Certains ont voulu déclencher une standing ovation...qui n'est pas venue.

En résumé, ce final était nul. Je ne vois pas d'autre mot pour donner mon avis. Son final était nul.

Il a failli avoir une standing vous me direz ! Mais cette dernière était plus pour saluer le courage de s'être mis entièrement nu devant des centaines de personnes plus que pour récompenser la construction et l'interprétation du spectacle.

Donc sur l'ensemble, mon avis est en demie-teinte : une entrée originale et amusante, une superbe version de la bouteilles aux milles liqueurs mais le reste manquait cruellement de magie, de subtilité,

Thierry COLLET nous avait largement habitué à mieux lors de son spectacle précédent.

Je pense qu'il a fait ces choix (raconter sa vie, parler de son homosexualité, se mettre entièrement nu) pour se libérer de certaines choses qui lui pesaient sur le coeur. J'espère qu'à défaut d'avoir mis en scène un bon spectacle de magie, il se sent bien à présent et que son esprit créatif lui donnera l'opportunité de réaliser des spectacles à la hauteur de son talent.

Ce n'est pas le côté "dérangeant" en soi qui me fait livrer un avis négatif aujourd'hui. Le spectacle de Yann FRISH "Le syndrome de Cassandre" l'est tout autant si ce n'est plus. Et pourtant j'ai adoré ce dernier.

Ce qui me fait donner un avis négatif aujourd'hui, c'est le fait que sur scène, on peut tout se permettre (peut-être pas devant n'importe qui cela dit) mais il faut justifier pourquoi on le fait. Il faut que le spectateur comprenne, qu'il y ai un sens à ce qu'il voit.

Quand Otto cite Cocteau et que des balles lui sortent de la bouche, on comprend tout de suite qu'il joue un personnage (en fait lui-même) qui a du mal à parler en public.

Quand il se met nu, c'est pour prouver qu'il n'a rien a cacher lorsqu'il exécute la disparition d'une cigarette allumée. Mais il a commencé par le faire habillé !

Ici Thierry commence d'entrée son numéro nu, sans rien dire.

Mais ce qui m'a le plus déplu, ce sont ses longs récits sur les publicités des marchands de truc, sur sa vie, sur les inventions qu'il a découvert en allant sur des congrès et qu'il ne présente même pas ! C'est gratuit, injustifié, long, ennuyeux, ça n'a pas sa place dans le spectacle !

Sur-ce, je vous laisse forger votre propre avis en allant le voir. Mon avis n'est qu'un avis parmi tant d'autres...

Modifié par marc page
  • J'aime 2

L'illusionnisme est l'art de donner une réalité à des choses impossibles ou très peu probables.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Ah Carmelo ! Je ne sais pas si il tourne encore avec ce fabuleux spectacle Le miroir de Cagliostro, subtil mariage entre musique (clavecin), magie et théâtre. Mes élèves (lycéens) avaient beaucoup apprécié également.

Je garde aussi un très bon souvenir de mon voisin de table lors des Portes d'or de Nancy (2015 je crois), de son passage sur scène et de sa conférence le lendemain. Sa magie est poétique, originale, parfois ponctuée d'un humour à la Buster Keaton, avec quelques références à Robert-Houdin. Carmelo est aussi quelqu'un de humble, cultivé et infiniment passionné.

Rien que sur cette photo, cela se voit.

  • J'aime 1

L'illusionnisme est l'art de donner une réalité à des choses impossibles ou très peu probables.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

De retour du spectacle de T.COLLET. J'avais vu "Influences" que j'avais adoré pour la profondeur de la réflexion , "Qui Vive" que j'avais détesté pour  ses séquences de débinage, et bien aimé "Je clique donc je suis " pour son modernisme.

T.COLLET évolue dans un autre registre, ses précédents spectacles étaient très axés sur le mentalisme. Il revient aux sources, celles par lesquelles tout magicien débute : la manipulation des cartes, des pièces, et divers objets physiques.

Le spectacle n'est pas écrit sur le mode de la fiction, il s'agit plutôt d'un témoignage, d'une tranche de vie, il nous  narre des choses vécues , très communes aux magiciens : les congrès et concours de prestidigitateurs, la boulimie de gimmicks...

Les quelques "débinages" évoqués plus hauts ne m'ont pas choqué, ils sont moins outranciers que ceux de "Qui vive".Parfois on est plus dans le Comedy Gag ou le magicien dévoile le subterfuge aux spectateurs complices.

Les tours sont effectivement très réussis, percutants même pour un public de magiciens.

La séquence de nudité a provoqué quelques gloussements dans l'auditoire, dans les premières secondes, mais passe très bien dans un contexte très théâtralisé. L'artiste a livré son passé pendant une heure, a fait quelques confidences sur sa sexualité, il s'était déja en quelque sorte "mis à nu" précédemment. Il termine par une magie pure, sans artifices, sans qu'on puisse le soupçonner d'utiliser  les accessoires gimmickés et les vêtements de scène truqués "qui font toute le travail "qu'il a évoqué dans toute la première partie du spectacle. Le changement dans la continuité....

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé le spectacle par son originalité, sa véracité dans le témoignage , fusse t'il parfois "cru". On en ressort "dérouté" par l'approche non conventionnelle, mais ému et impressionné. Bravo Thierry ! 

  • J'aime 2
Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Le 09/06/2017 à 12:06, marc page a dit :

Ah Carmelo ! Je ne sais pas si il tourne encore avec ce fabuleux spectacle Le miroir de Cagliostro, subtil mariage entre musique (clavecin), magie et théâtre.

Apparemment oui. D'après ce qu'il m'a dit des dates sont à confirmer. 

J'ai hâte de découvrir cela. 

✔️ Envie de profiter de tous les avantages exclusifs de VM ? 🎁🤩
👉🏻  Découvre-les ici !

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...