Aller au contenu
Invité

[Réflexion] Charte de Mentalisme

Recommended Posts

Invité

Ce cher Didier qui nous fait son numéro habituel ;)

L'explication à 2 balles à le mérite d'être argumentée. Ce qui n'est pas le cas de ta critique de l'explication en question.

Elle a pour objectif de proposer une certaine vision de cette discipline basée sur l'ouverture d'esprit et le respect d'autrui.

C'est effectivement sur cette base que sera conçue cette charte. En aucun cas il n'est dit que ceux qui n'y adhèreront pas sont incapables d'ouverture d'esprit et de respect d'autrui. C'est donc une affirmation tout à fait abusive de ta part Didier.

Pour ceux qui ne sont pas anglophones je précise que "bullshit" (à la fin du message de Didier) signifie : littéralement "m...e de taureau" autrement dit dans le langage courant "conneri.e" (bel évitement de la censure automatique qui n'a pas prévu les gros mots anglais). Voilà bien évidemment une parfaite démonstration de l'ouverture d'esprit et du respect d'autrui de notre ami Didier. Tu es donc notre premier exemple de mentaliste qui n'acceptera pas cette charte et qui est pourtant ouvert d'esprit et respectueux d'autrui. ;)

Merci pour cette brillante démonstration Didier. Si tu as des arguments sérieux autour desquels on puisse débattre et que l'on puisse commenter tous ensemble tu es le bienvenu. Si tu n'as que le répertoire des grossièretés anglophones à nous opposer je crains que cela ne soit pas très adapté.

Une telle charte n'aura évidemment aucune valeur légale. Elle sera simplement une sorte de texte dans lequel, je le souhaite, un certain nombre de mentalistes actuels ou/et futur se retrouveront pour défendre certaines valeurs et une vision partagée du mentalisme. Elle sera surement imparfaite et nécessitera d'être interrogée souvent pour la remanier, l'adapter, l'améliorer mais c'est un projet stimulant je trouve.

D'autres avis ou infos intéressantes ?

Fred

Modifié par Fred Darevil

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Attention aux termes employé : l'éthique est personnelle, tu parles là de déontologie (professionnelle), le mentalisme est un art du spectacle ;) peut-être faudra-t-il mettre dans votre charte la notion de soumission librement consentie (Beauvois - Joule) et la notion de temporalité : vous avez librement accepté d'être manipulé le temps du spectacle, maintenant c'est fini, bonne soirée et à bientot. :grin:

Attention aussi à l'effet close up (and personnal), le mentalisme devant 10 personnes ok, le mentalisme (même un effet simple) devant une seule personne : danger, il est parfois difficile d'ignorer le coté obscur de la force non ? :mad:

Snorg

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité

Le mentalisme est un art du spectacle... entre autre !.. ;)

Merci pour ces précisions intéressantes. Je m'absente 2 jours et je pars dans moins d'1 heure. Je n'ai pas le temps de revenir sur ton message maintenant. Dimanche soir ou lundi on en reparle. Je trouve qu'il y a des choses intéressantes à développer dans ce que tu proposes. Tu peux donner des précisions sur "Beauvois-Joule" ?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Le mentalisme est un art du spectacle... entre autre !..

Voilà pourquoi il me paraît indispensable par commencer à préciser rigoureusement les termes employés...

Certains (dont moi) n'ont pour définition du terme "mentalisme" que un art du spectacle, d'autres y incluent diverses formes de psychothérapie, parfois un courant philosophique voire carrément une religion !... Pour bosser à plusieurs dans la même direction, il faut déjà être sûr de bosser sur la même chose...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Pour rebondir sur le point que soulève Frantz on peu préciser qu'une charte définira du même coup le mentalisme et les mentalistes.

Ce qui amène plusieurs questions :

Cette charte se veut-elle universelle (comme cele des droits de l'homme) ? Est-elle plutôt un manifeste qui défini une certaine éthique voir un certain courant artisitique dont un groupe de personne se revendique ? Est elle encore un genre d'engagement moral que prenneent ses adhérents envers un éventuel employeur (label, gage de qualité... ) ?

Selon le cas la charte ne sera évidement pas rédigé dans les même termes.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

le mieux ne serait-il pas de réunir les personnes intéressées autour du table ronde et d'en débattre...l'histoire nous à prouvé que de grande chose se sont construitent autour d'une table ronde...( et de nombreuses légendes! )

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité

Ok pour une table ronde. :)

Pour répondre à Corneille : j'envisage effectivement cette charte comme une sorte de manifeste du même genre qu'en peinture ou en littérature. Comme un acte fondateur qui a un moment donné pose les mots permettant de définir, de fixer des limites et d'exprimer une direction de recherche et de travail pour cette discipline. Elle a pour vocation de s'appliquer seulement à ceux qui y seront réceptifs. Libre aux autres de décider que le mentalisme est "autre chose" si ils le souhaitent. J'y vois également une sorte d'engagement "moral" en admettant que le mot "moral" convienne vis à vis de partenaires et clients.

Une telle charte est évidemment une chose délicate à formuler et à rédiger. Il n'y a pas urgence. La concertation et le dialogue permettront peu à peu de définir si elle est utile, quelle forme et quel contenu lui donner.

Je suis content en tout cas qu'elle suscite un certain intérêt.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

L'idée de manifeste est surement la plus intéressante en effet.

Dans ce cadre là il ne s'agit donc plus de définir une éthique pour le mentalisme, mais pour un certain mentalisme ("our mentalism" comme dirait Maskelyne)qui se positionne par raport à d'autre courant plus ou moins explicites.

Donc à mon avis l'idée n'est pas de dire "libre aux autres de décider que le mentalisme est autre chose" mais simplement de prendre la responsabilité de dire dans quel mentalisme tu t'engages (comment et pourquoi, biensur... ).

Un manifeste artistique n'est pas la même chose qu'une charte qui serait un contrat moral vis a vis d'un éventuel employeur (c'est à dire plus ou moins un cahier des charges).

L'engagement de celui qui y adhère ne se fait forcément pas au même niveau. Il y a donc un choix à faire entre ses deux aproches. Biensur un éventuel employeur peut-être intéressé par ta démarche artistique et ton manifeste ; mais présenter cela comme un contrat moral nécessiterait une forme de contrôle sur les signataires pour que les clients puisse se fier à ce "label".

De plus l'idée de label me semble fortement douteuse étant donné qu'en pratique elle ne peut s'appliquer qu'à des critères restrictifs.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité

C'est effectivement une tâche difficile. Mais les deux aspects me semblent liés et utiles. Dans la mesure ou le mentalisme n'est pas simplement un art de représentation théâtrale il se heurte nécessairement à la nécessité de définir ses limites qui ont bien à voir avec l'éthique.

Dans ce cas deux textes distincts mais complémentaires pourraient être envisagés.

Si j'en crois les réactions de pas mal d'interlocuteurs à qui je propose mes services il y a une demande pour s'assurer de l'intégrité du mentaliste et de son respect vis à vis des spectateurs. Quand on parle à certains clients : entreprises ou agences événementielles, il y a de nombreuses confusions et craintes qui s'expriment et qui viennent ternir l'image du mentalisme. Ces personnes ont besoin de pouvoir distinguer le mentalisme par rapport aux petites annonces de voyants qui fleurissents dans les magazines. Ils ont besoin de s'assurer que le mentaliste ne va pas révéler des choses intimes sur les spectateurs...etc. C'est d'ailleurs une crainte qui aboutit parfois à ce qu'un contrat ne soit pas signé. D'où mon idée d'une charte.

On pourrait donc envisager une sorte de manifeste qui définit une vision du mentalisme que pouraient partager ouvertement un certain nombre de mentalistes. Et on pourrait rédiger également une charte que tout mentaliste voulant travailler au sein de l'agence Mentalmania accepterait de respecter. Cette charte serait une garantie pour le client que le mentaliste respectera une certaine manière de travailler.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Dans la mesure ou le mentalisme n'est pas simplement un art de représentation théâtrale il se heurte nécessairement à la nécessité de définir ses limites qui ont bien à voir avec l'éthique.

:crazy:

Ok, le mentalisme peut être un art et son expression théatrale l'équivalent de l'exposition du peintre, je vois mal cependant la dimension artistique ressortir sans public.

Deux concepts à réfléchir qui pourraient ressortir dans la charte ou manifeste :

"on ne peut pas ne pas communiquer." :)

"on ne peut pas ne pas influencer." :confused:

Influencer étant différent de manipuler en ce sens qu'on ne cherche pas à faire faire ou penser le sujet contre son propre intéret.

Pour Fred : Bauvois-Joule : révise tes cours de psychologie sociale ( j'ai cru comprendre sur ton site que c'était ton métier. ;)) au chapitre théorie de l'engagement, pour tous à lire absolument le "petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens", à adapter et transformer en "du bon usage des volontaires..."

Amicalement

Snorg

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...