Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Christian GIRARD

[Vidéo] Le Musée de la Magie et le Musée des Automates, le point de vue d'une youtubeuse, Laetitia Nadji.

Recommended Posts

J'adore Christian l idée de ton Surnatureum , ton Musee est destiné à l'Eiite et pourquoi pas! Il reflète tes gouts esthétiques et une démarche qui est loin d'être inintéressante, le Musee de la Magie est ,comme son propriétaire, deésireux s d' abondamment donner à voir et ce à tous. C'est comme le théâtre R-Houdin, on y venait en famille !

Ces deux volets, le tien et celui du M de la magie sont aussi valables à mes yeux.

Pourquoi ne pas contribuer à l' amélioration du M de la Magie, tu pourrais faire une pétition, un appel aux dons que sais-je pour pouvoir engager un "museographe dépoussiereur", on mettrait ton nom sur une belle plaque apposée sur une de ces colonnes qui soutiennent le plafond de la vénérable cave du XVIeme siècle que na pas du remarquer la mademoiselle babilleuse toute occupée qu'elle était à jouer les reporters sans en avoir ni la formation ni la moindre retenue.

je serai du 25 au 26 ou 27 de ce mois à BXL pour continuer si le coeur t en dit cette agréable conversation, mème devant le peu élitiste kiosque à frites de la place Jourdan!

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Mon cher Gérard, je pense que tu n'as pas la moindre idée de ce qu'est le Surnatéum, comme la plupart de tes condisciples. Et peu importe...

En ce qui concerne l'amélioration du M de la Magie, j'ai consacré mon existence à faire ce que je pouvais...

Quand à dépoussiérer le musée de la magie, le plus simple serait de passer le relais à de jeunes illusionnistes compétents capable d'avoir une autre vision. Il y en a certainement qui ne désirent que ça.

Mais ça va probablement demander un grand coup de balai.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

J’avoue ne pas connaitre non plus le musée de la magie, je n’ai que rarement le temps de faire le touriste quand je vais à Paris…

Mais une chose m’a interpelé dans le film de la blogueuse, c’est la prestation live :

Sans doute une prestation sympa, avec des tours de cartes, cordes, etc, qui semble représentatif de l’image qu’on se fait d’un magicien de close up.

Et qui le sont dans beaucoup de cas, puisque effectivement, moi compris, on fait souvent des cartes, des cordes etc.

Ce qui m’a interpelé, c’est la ton et la voix du magicien :

J’ai cru entendre un camelot sur le marché, le volume sonore en moins...

Une diction absolument non naturelle d’un texte qui est dit par cœur en mode mitraillette en articulant bien chaque mot sans en mettre un seul en relief, sans pauses dramatiques, sans effets, et pour tout dire sans émotion.

C’est un jugement porté un peu vite, j’en suis conscient, sur un bref extrait, et sans voir le visage du magicien et très peu de son corps.

Mais cela ne donne franchement pas envie d’y aller…

Peut-être que c’est un problème de routine ?

J’imagine qu’à faire le même numéro toutes les heures (je ne sais pas le nombre de représentations qu’il doit faire…), on devient vite routinier et on peut perdre la passion, mais bon…

C’est un problème que nous devons d’ailleurs tous plus ou moins affronter quand nous faisons très souvent un tour :

La perte de la fraicheur et de la passion.

Pour info, c’est une chose que l’on ressent aussi en conte, il y a d’ailleurs des formations qui portent sur le sujet, et permettent d’avoir quelques outils pour que nos textes soient dit avec, pour le public, l’impression de fraicheur du premier jour.

Peut-être qu’il n’était pas en forme, ou avait des soucis ?

On a tous de mauvais jours…

Ou peut-être est-ce la façon de faire de ce magicien, d’avoir un discours dit sans intonations ni nuances ?

Il faudrait peut-être dans ce cas s’interroger sur ce qu’est la magie…

La magie en spectacle vivant, c’est d’abord pour moi une rencontre, plus qu’un étalage de tour.

Une rencontre entre le spectateur et l’impossible, mais aussi et surtout entre le spectateur et celui qui réalise l’impossible.

En tant que spectateur, quelle que soit la discipline, c’est toujours un plaisir d’être proche, en vrai, d’un artiste.

Le problème d’un discours débité au kilomètre, c’est que cela coupe l’interprète du spectateur :

Le spectateur voit bien que c’est un discours rabâché, identique pour tous tellement il est débité d’une façon impersonnelle, et du coup, il n’y a pas de rencontre réelle, juste une apparence de présence physique.

J’animais ce WE un stage d’initiation au conte, et nous avons abordés les choses qui font que « ça marche » ou pas.

La sincérité, la présence, le contact réel avec le public en font partie.

Mais je me trompe peut être, je ne suis pas vraiment magicien...

Gilbus

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Le problème est peut être, pourquoi cela ne lui a pas plu ? Qu'est ce qui lui a amener à avoir ce jugement.

Elle a pas compris direct que c'était un musée privé sans subvention. Un truc qui se corrige rapidement.

Un problème de communication à l'accueil

Que les automates sont payants après l'entrée

Elle n'a pas compris du à ses attentes certaines choses, la partie magie mais plus moderne, un axe de progression dans la présentation des entrée, elle parle de partie pris sur les expo

Elle qui aime à la base pas la magie, qui s'est déplacé (et qui a aimé l'histoire de la magie), n'a pas aimé le spectacle trop court. A noté qu'elle était contente de savoir qu'il y a un spectacle mais qu'elle a été déçu de celui ci (elle dit pourquoi)

Après, elle donne pas mal de points positifs (joli, ludique), elle a adoré le guide, mais il a fallu faire amis amis.

Je trouve en faite que ces critiques sont très constructives, et si ça rejoint Trip Advisor c'est positif ça donne des axes d'améliorations.

Si ça se trouve il y a un juste un problème d'incompréhension entre l'attente client et ce qui est donné voilà

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

je trouve ton message tres intéressant par la modération de ton dont il fait preuve. Ce qui m a agacé chez cette jeune fille c'est la (non) construction de son discours, elle dit tout et son contraire. Si on écoute le début de son discours on change de trottoir et on va de l'aitre côté du pont Marie déguster une glace de chez Berthillon (pour près du double de l'entrée du prix du Musée).

Ensuite elle dit des choses qui sont vraies et fausses; du côté musée des automates tous les appareils sont gratuits et une poussée sur un bouton les actionne. Du côté musee de la Magie trois machines sont payantes les machine à horoscope (eh oui la curiosité ( j allais dire un autre mot commençant par C) est sanctionnée par le fric).et il y a une machine foraine américaine a faire disparaître une pièce qui nécessite aussi une mise de fond.

Le magicien que l on entend c'est Jerome Cadeac, c'est lui le résident en titre, il a adopté ce ton impersonnel depuis plus de dix ans on aime ou on aime pas, c'est un humoriste à froid très différent de ceux qui le suppléent Pierre Switon et Sylvain Solustri dont les formations cabaret ou théâtre donnent à leur prestation une coloration très différente.

J ai donc réagi à la logorrhée de la demoiselle parce qu’elle se contredit sans cesse et qu'il se dégage de son discours un aspect très négatif du Musée. Cet établissement je le connais depuis sa création, j"y ai travaillé à tous les niveax, je sais combien son directeur tient à renouveler ses expositions et à améliorer ce qui peut être améliorable.

je m'étonne aussi que quelqu'un ai jugé bon, par ces temps de chute de fréquentation générale des lieux touristiques dus aux tragiques attentats récents, que quelqu'un dis-je a été assez stupide pour ne pas dire malintentionné pour ressortir une video ancienne de youtub qui n'avait pas eu une grande diffusion afin de la placer sur virtual qui est très suivie

D'ailleurs je me demande si la CNIL permet ce genre de vidéo dans la mesure ou le discours comporte un dénigrement truffé d'erreurs et de contradictions et je pense même que Thomas serait bien inspiré de censurer cette video quitte à recentrer le sujet comme on doit le formuler : le Musée de la Magie, etude critique, qu'est ce qui nous a déplu et pourquoi. Et surtout exprimer comment améliorer les choses en disant ce qu'on espère y trouver sans oublier aussi de dire ce qu'on y a trouvé de positif.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Le magicien que l on entend c'est Jerome Cadeac, c'est lui le résident en titre, il a adopté ce ton impersonnel depuis plus de dix ans on aime ou on aime pas, c'est un humoriste à froid très différent de ceux qui le suppléent Pierre Switon et Sylvain Solustri dont les formations cabaret ou théâtre donnent à leur prestation une coloration très différente.

Si la façon de parler de ce magicien est un choix artistique, je n’ai rien à dire, c’est quelque chose de voulu, de réfléchi, donc il fait ce qu’il veut.

Après, ce choix artistique, je me demande un peu comment il est perçu par le public…

Je ne donnais un avis que d’après un extrait très partiel, mais qui m’avais surpris…

En fait, on n’a qu’un extrait de voix, le personnage ne tient pas que dans la voix…

Et donc il faudrait voir tout le spectacle en live, pour dire si finalement, c’est cool ou pas :)

Gilbus

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Jérôme Cadéac est passé au Plus Grand Cabaret du Monde.

Il y a présenté la routine d'introduction de son spectacle au musée de la magie.

[video:youtube]

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

À mon sens, le fait que l'avis de cette youtubeuse puisse être jugé comme excessif, contradictoire, outrancier, le reflet d'une inculture magique, etc... ne dois pas suffire à le discréditer.

L'important n'est pas tant le fond des arguments (que l'ont peut discuter), que le fait qu'une personne puisse avoir ce genre d'avis. Ce n'est pas parce qu'on est pas d'accord avec un retour d'expérience, que cela ne veut pas dire qu'il correspond à ce qu'a effectivement ressenti la personne concernée.

Le simple fait qu'une personne puisse avoir ce type de remarques, quel qu'en soit le bien fondé, est en soi révélateur.

La bonne question n'est donc pas : a-t-elle raison ou non de penser ce qu'elle pense ? Mais plutôt : pourquoi pense-t-elle ce qu'elle pense ?

Et plutôt que de voir des magiciens s'enferrer dans leurs certitudes de l'absence de bien fondé des remarques d'une petite jeune, j'avoue que j'aurai préféré que l'on se pose la question : que faire pour éviter que de telles impressions se reproduisent, si tant est que l'on considère qu'elles nuisent à l'image de la magie en général ?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
que faire pour éviter que de telles impressions se reproduisent, si tant est que l'on considère qu'elles nuisent à l'image de la magie en général ?

Faire du bon travail...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...