Aller au contenu
christ80

[Technique] Pinky Count : références

Recommended Posts

Depuis quelques temps, je fais du travail d'échauffement des mains du genre Finger Fitness. C'est vraiment pas simple de travailler sur l'isolation et d'être capable de bouger n'importe quels doigts indépendamment de tous les autres.

Mais je me rends compte de plus en plus que cela m'aide beaucoup pour pleins de mouvements, aussi bien avec des cartes qu'avec des pièces.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Depuis quelques temps, je fais du travail d'échauffement des mains du genre Finger Fitness.

intéressant, quel mouvements fais tu ?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

[video:youtube]

Je pratique un mix de mouvements de la vidéo présents entre 4:18 et 12:11.

Le tout me prend à peine 10 minutes

Mais même qu'en ne faisant que l'échauffement (Warm-Ups), je remarque que cela fait une bonne difference avant la pratique, ça réveille les mains en quelque sorte.

Voici également un post de l'année dernière qui traite du sujet:

[Technique] Comment travaillez-vous vos Mains ?

Modifié par SébastienO

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

C'est sans doute la technique la plus utile et la plus irremplaçable de la cartomagie.

J'ai publié quelques routines utilisant cette technique dans mon dvd sur Dai Vernon.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je résume les sources et j'en profite pour rajouter quelques références de plus:

Daniel Rhod - Magie Virtuelle

Daniel Rhod - Plus Secrets Secrets

Jean-Pierre Vallarino & Régis Claudet - Dai Vernon Inspiration

Jason England - Pinky Count (ou Foundations vol 2)

Darwin Ortiz - At The Card Table (livre + dvd vol 1)

David Williamson - Penguin Live Lecture

David Williamson - Ridiculous (DVD 4)

Dia Vernon - Revelations - Volume 10

Liam Montier - The Double Lift Project (chez BBM)

Roberto Giobbi - Cours de Cartomagie Moderne - Tome 1 - Première Partie

Roberto Giobbi - Card College - Volume 1

Ed Marlo - Second, Centers, Bottoms

Ed Marlo - The Olram File (Issue 11)

Tyler Wilson - Reinventing The Real

Doug Conn - Pinky Swear

Doug Conn - Conn-juring

Jason Ladanye - Confident Deceptions

Daryl - Encyclopedia of Card Sleights - Volume 5

Allan Ackerman - Advanced Card Control - Volume 4

En plus, quelques idées glanées par-ci, par-là, pour bosser le pinky count:

- Pour travailler la force du petit doigt, on peut s'entrainer à faire le "Top Shot", mouvement trés visuel de Lennart Green qu'il explique sur le volume 1 de sa série de dvd "Green Magic"

- Au lieu de travailler le pinky count avec le jeu entier, commencer avec un tiers du paquet. Et rajouter des cartes au fur et à mesure.

- Pour bien faire le pinky count, il faut faire attention à ne pas bouger l'annulaire lorsque l'on bouge l'auriculaire. David Williamson donne un trés bon truc pour éviter cela dans son dvd Ridiculous.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
C'est sans doute la technique la plus utile et la plus irremplaçable de la cartomagie.

Je ne sais pas si elle est irremplaçable, mais en tout cas elle est hyper propre, efficace et discrète.

Aujourd'hui je peux quasiment isoler n'importe quel nombre de cartes dans un jeu de 52 au pinky count.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
David Williamson, dont c'est l'un des outils favoris, donne pas mal de détail dans le 4è DVD du coffret Ridiculous. Bien plus, à mon sens, qu'il n'en explique dans sa conférence chez Penguin.

Han merci ! Dire que j'ai calé au 3e... faut que je lance le 4 alors parce qu'en effet je trouvais ça maigre.

Joshua Jay en parle aussi dans Unreal, et autant jusqu'à présent je m'en étais fait tout un plat, autant là je me suis dit "allez je m'y mets !"

Et finalement c'est pas si terrible.

Je bloquais en fait pour une difficulté majeure : je n'ai pas la pulpe du petit doigt assez sensible pour déterminer le nombre de cartes.

J'ai donc trouvé un palliatif : je place pour annulaire par dessus le jeu, et c'est lui qui compte les cartes par vibration.

Avantage : lorsque je relache mon grip au nombre voulu, les cartes se décalent naturellement de 5 à 15° dans le sens horaire, facilitant la prise (pas besoin de garder un break donc). Ca permet par exemple un retournement double un peu funky entre la base du pouce et le coin supérieur droit (tenu par le majeur droit) que le pouce droit vient faire pivoter. Un exemple parmi tant d'autre.

1 jour et c'est rentré. Je ne pousse pas au delà de 6 cartes pour l'entrainement, sachant qu'aucune de mes routines ne nécessite plus de 3 cartes.

NB : auparavant je pratiquais la LD au strike, et non avec prise de break préalable.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

J'ajoute également que le cours particuliers que j'ai eu la chance d'avoir avec Bébel lors des sessions privées de Milan 2014 a notamment porté sur la tenue du jeu en position de la donne, et que ça a grandement aidé à un emplacement des doigts bien meilleur, favorisant ainsi cette technique qui me posait problème.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...