Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Le paradigme de l'art contemporain : Structures d'une révolution artistique, Nathalie Heinich


Christian GIRARD

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Gilbus a dit :

Klein me semble toujours l'archétype de l'escroc, à moins qu'il n'ai été significativement stupide (style pédant...). 

Oh, chacun pense ce qu'il veut de son approche, je suis le premier à concéder cela. Ce qui est étrange c'est que Klein a finalement une grande dimension spirituelle (même son bleu est inspiré de celui du ciel) et que son œuvre se prête facilement à l'exégèse. Sa production est effectivement assez radicale pour l'époque, principalement les années 50 (de 1954 à 1962), et il l'a développée en très peu de temps, puisque mort à 34 ans, ce qui dénotait une maturité artistique vraiment étonnante (ses parents peintres y sont sans doute pour quelque chose) : en huit ans il est devenu un artiste majeur qui, quoi qu'on en pense, aura marqué son temps. Ce n'est pas la marque d'un individu stupide (pour reprendre ton qualificatif) mais plutôt celle d'un esprit brillant. On peut rester insensible à son œuvre, certes, j'avoue que ce n'est pas mon cas 🙂

https://www.google.com/search?q=yves+klein&rlz=1C1AVFC_enFR733FR733&sxsrf=ALeKk03fiMks7X2YhULdRs_FvTk2fc3TSg:1623659064104&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjl4IGu2ZbxAhUkAWMBHdhoAUQQ_AUoAXoECAEQAw&biw=1745&bih=881

 

Il y a 2 heures, Gilbus a dit :

Mais les rendre inexistentes et s'en vanter, c'est mettre le talent au même niveau que l'œuvre : le néant. 

J'ai une fascination toute particulière pour le Néant. Néanmoins 😉 je ne crois pas que Klein ait quelque chose à voir avec ledit néant, il évoquait plutôt le vide et l'immatérialité. Mais je ne veux surtout pas tenter de "défendre" son approche (qui n'en a pas besoin) ni essayer de convaincre qui que ce soit : 

Citation

Juste avant de mourir, Yves Klein confie à un ami : « Je vais entrer dans le plus grand atelier du monde. Et je n'y ferai que des œuvres immatérielles ».

 

 

Il y a 2 heures, Gilbus a dit :

Mais quand l'œuvre disparaît, et qu'il ne reste plus que le concept, j'ai envie de dire à ces créateurs de rien d'aller prendre des cours de phylo, et d'arrêter de se prétendre artistes... 

De vrais artistes, j'en connais plein, et ce qu'ils font est autrement plus fort que les nihilistes dont on parle. 

Il y a assez de place pour que tout le monde puisse s'exprimer n'est-ce pas ? La richesse du monde c'est d'être tissé de créateurs très différents. Je suis heureux qu'il y ait des figuratifs "à l'ancienne", des modernes un peu déjantés, des "conceptuels", des abstraits, etc. À chacun de remplir son propre panier avec ce qu'il glane çà et là et qui l'intéresse, le stimule, l'inspire ou l'émeut, y compris une représentation symbolique du Petit Chaperon rouge. Vive la diversité !

Millet_Gleaners.jpg

 

 

41IFUSL5iQL._AC_.jpg 1280px-Tsunami_by_hokusai_19th_century.j

 

Il y a 2 heures, Gilbus a dit :

j'entends Christian qui ricane

?

Non non. 🙂

 

 

Il y a 2 heures, Gilbus a dit :

ce sont les fumiste de l'art contemporains

On a lu ici ta découverte étonnée que Picasso était un excellent peintre de formation classique avant qu'il n'évolue vers des horizons qui te déplaisent. Il te suffit d'arrêter de considérer les approches "très contemporaines" comme des continuations des beaux-arts : c'est généralement en rupture, c'est une autre autre branche, à ne pas appréhender avec les mêmes outils intellectuels ou perceptuels. Prends de la distance avec ce qui ne te concerne pas, et dans certains cas, suspens ton jugement (on ne sait jamais...). 

 

Il y a 2 heures, Gilbus a dit :

Je parie que le prochain message que tu déterre, ça sera sur l'obsolescence du secret en magie, hein ? 😂😜

Je suis toujours partagé entre le respect du secret en magie et le libre partage de l'information. Je me suis juste rendu compte il y a déjà pas mal d'années que combattre ce qui se passait sur le Net en matière de divulgation me semblait une lutte si chronophage (et si peu efficace) qu'il valait mieux concentrer toute son énergie dans la créativité plutôt que dans une lutte perdue d'avance. 

Modifié par Christian GIRARD
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je fais de la peinture, en essayant plusieurs genres : figuratif, abstrait, surréalisme, contemporain, pouring-painting et numérique (plus de 70 tableaux à l'heure actuelle). Mon style préféré est le surréalisme et celui que j'aime le moins, le contemporain.

Maintenant, chacun est libre d'aimer ou non tel ou tel genre de peinture et ne devrait pas craindre la censure moqueuse de certains tyrans artistisques autoproclamés.

Par exemple je n'aime pas Picasso dans la deuxième partie de sa vie, ni Yves Klein, ni Jackson Pollock. Pourtant un tableau de Pollock a été vendu 56 millions. On dirait des tableaux peints par des enfants de cinq ans, pourtant c'est construit et pas fait n'importe comment.
Le principal c'est ce que l'on ressent devant un tableau (quelques fois pas tout de suite), on aime ou on n'aime pas, un message a été reçu ou non. Par contre pour certains ce n'est qu'un placement, pas une émotion.
Picasso reconnaissait que c'était sa signature qui était achetée, pas sa peinture. Une anecdote à ce sujet :  un jour qu'il déjeunait dans un restaurant, le serveur lui a proposé de lui offrir son repas contre un dessin fait sur la nappe. Picasso s'est exécuté, a déjeuné sans payer et au moment de partir le serveur lui a fait remarquer qu'il manquait sa signature sur le dessin. Picasso lui a répondu qu'il avait acheté le repas, pas le restaurant...

Citation
Quand on veut on peut.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Christian GIRARD a dit :

Il y a assez de place pour que tout le monde puisse s'exprimer n'est-ce pas ? La richesse du monde c'est d'être tissé de créateurs très différents. Je suis heureux qu'il y ait des figuratifs "à l'ancienne", des modernes un peu déjantés, des "conceptuels", des abstraits, etc. À chacun de remplir son propre panier avec ce qu'il glane çà et là et qui l'intéresse, le stimule, l'inspire ou l'émeut, y compris une représentation symbolique du Petit Chaperon rouge. Vive la diversité !

Tu as raison, je m'emporte facilement sur le sujet, mais j'ai une raison... 

Que quelqu'un trouve génial de lancer du bleu (ou toute autre couleur, on peut obtenir une teinte novatrice chez brico-depot, ils ont un stand avec un mélangeur de couleur sur mesure qui peut sans doute faire mieux qu'un simple bleu outre-mer...) sur une toile et appeler ça une œuvre, ça ne me dérange pas. 

Ce qui me dérange, c'est tout le système de l'art contemporain, qui sans ce système serait seulement ridicule, ou parfois rigolo, allez, je vais jusqu'à "joli", c'est mon maximum pour Klein... 

Car l'art contemporain est un système de valeur qui me répugne (art sans art, art sans artiste, parfois art sans rien du tout...) 

Et c'est surtout un système artificiel, mis en place pour faire de la dé-fiscalisation à très grande échelle. 

Donc un triomphe du capitalisme le plus débridé, qui met sur un piédestal du "rien" pour en faire du "fric". 

Car quand le frac achète une "non œuvre", c'est avec l'argent public. 

Dans le seul but de légitimer un artiste qui sera ensuite un objet spéculatif. 

Dépense public stupide et création d'un marché artificiel, à partir de rien. 

On devraient tous être concerné quand notre état participe à cette escroquerie, avec l'argent de nos impôts. 

On ne peut même pas dire que c'est une affaire de goût ; c'est une affaire de valeur. 

Et cette valeur est de celles qui vident les caisses de l'état, par l'achat et la defiscalisation. 

J'ai essayé de comprendre l'art contemporain. 

J'ai compris une chose :

Une pièce vide peinte en bleu reste une pièce vide bleu. 

Un emballage de préservatif exposé sous un cube de verre (musée  Guggenheim, Bilbao) reste un déchet. 

Un tas d'os dans le coin d'une salle reste un tas d'os, même si c'est un gros tas (même musée que ci dessus, il paraît que c'est le top)

Qu'acheter une signature (et non une œuvre) relève du marché financier, ou du snobisme le plus puant, ou des deux... 

Si le bleu outre-mer peut t'emouvoir, ce que je conçoit très bien, je peut t'indiquer un tas de magasin qui en vendent, et tu pourra réaliser ta propre œuvre, pour pas très chers (en fonction de ce que tu peint) 

Je suis moi même très ému chaque fois que j'entre dans mes toilettes, on les à repeinte il y a peu d'un bleu tirant vers le jaune qui me met les larmes aux yeux. Mais je ne me suis pas senti obligé de signer cette œuvre... 

Mais ce qui m'horripile le plus, outre ce que j'ai déjà cité, ce sont les discours creux, au contenu sémantique proche de zéro, que l'on déploie pour défendre art et Artistes contemporains...

« libérer la couleur de la prison de la ligne » : il n'arrivais sans doute pas à remplir les coloriages sans déborder, en maternelle. 

« voir ce que l’absolu avait de visible » : visiblement, l'absolu est bleu, dieu est donc un chtroumpf. 

"Privilégiant l’expression de la sensibilité plus que la figuration dans la forme, Yves Klein va au-delà de toute représentation artistique et conçoit l'œuvre d'art comme la trace de la communication de l'artiste avec le monde. C'est la réalité invisible qui devient visible. Ses œuvres sont « les cendres de son art »." : trouvez le sens de cette phrase, qui se définisse autrement que "oups, j'ai fait une tache"

Je suis un garçon plutôt simple :

La grandiloquence vide de sens, pour justifier l'absence de contenu, avec des tournures de phrases portant aux nues le talent et la créativité, tout en montrant bien qu'il n'y en a pas un brin, m'énerve autant qu'une pub visiblement mensongère, et me pousse à crier :

"Le roi est nu"

Mais on va devoir payer les habits quand même..." 

Gilbus

  • J'aime 1

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Eh bien, la charge est violente ! Mais après tout c'est ton avis...

Je relève juste quelques points. 

Il y a 18 heures, Gilbus a dit :

Que quelqu'un trouve génial de lancer du bleu (ou toute autre couleur, on peut obtenir une teinte novatrice chez brico-depot, ils ont un stand avec un mélangeur de couleur sur mesure qui peut sans doute faire mieux qu'un simple bleu outre-mer...) sur une toile et appeler ça une œuvre, ça ne me dérange pas. 

Heureux que ça ne te dérange pas 🙂. D'ailleurs si les gens achètent des peintures colorées pour peindre leurs murs, c'est bien parce qu'ils trouvent ça beau. Une couleur peut être considérée comme belle par elle-même. J'ai d'ailleurs souvent fait effectuer des mélanges de la façon que tu préconises, à savoir en magasin de bricolage, pour obtenir des teintes conformes à celles que j'utilisais à une époque pour peindre quelques-unes des mes « œuvres picturales »... à même  le mur pour le coup (pas de toile, pas de châssis 😉). J'ai également réalisé une toile entièrement bleue à une époque (il y a un peu plus de trois décennies), mais pour le coup je n'avais pas utilisé de peinture du tout, mais uniquement un velours bleu tendu sur un cadre de grande dimension. Je l'ai toujours d'ailleurs, c'est mon Petit Chaperon bleu à moi 😂.

 

Il y a 21 heures, Gilbus a dit :

Ce qui me dérange, c'est tout le système de l'art contemporain, qui sans ce système serait seulement ridicule, ou parfois rigolo, allez, je vais jusqu'à "joli", c'est mon maximum pour Klein... 

Pour toi Klein peut être joli ? Ouah, c'est déjà pas mal. 🙂 

Bonne nouvelle, il n'a pas fait que du bleu... :

IFd68T_YF25RpqMgc4toE1BQWantK_rH1q8y3xcP

Une question cependant : as-tu déjà été physiquement devant une toile de Klein ? C'est quand même très différent d'une reproduction photographique, le bleu est intense, profond, c'est réellement une expérience perceptive intéressante. Il en est de même pour les œuvres d'Anish Kapoor qui lui travaillait avec des pigments purs :

T03675_10.jpg

images?q=tbn:ANd9GcR4bQO555pxhFgOh1ZkLHk

anish-kapoor-destierro.jpg

L'expérience sensitive, visuelle en l'occurrence, est vraiment troublante. 

(Pas le temps d'en écrire plus aujourd'hui, ciao...)

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Christian GIRARD a dit :

Une question cependant : as-tu déjà été physiquement devant une toile de Klein ?

Franchement, je ne sais plus. 

Des amis, tous aussi bien intentionnés les uns que les autres m'ont traîné dans différents musées, je suis passé "par hasard" devant d'autres oeuvres (tiens, les colonnes de buren par exemple... Un terrain de jeu pour enfants un peu dispendieux...), j'ai vu des monochromes, mais je ne sais plus de qui (oui, c'est d'une créativité tellement intense que tout le monde en fait...) 

Et oui, c'est parfois "joli". 

C'est souvent moche (A, mais l'artiste n'est pas prisonnier du beau, mon pauvre monsieur ! Ca doit êtres moche exprès.) 

Quand je parlais de la couleur de mes toilettes, je ne plaisantais pas, j'aime beaucoup la couleur que j'y ai mis. Que tu aimes le bleu outre mer, c'est super. 

Qui est le plus artiste, moi dans mes toilettes, ou klein ? 

Et pourquoi ? 

J'ai vu un jour une série de tableau représentant une cruche et un gobelet en terre. 

Il y avaient plusieurs dizaines de toiles, et on savais que c'était de l'art contemporain, car d'une part c'était dans un musée spécialisé, et d'autre part parce que c'était particulièrement mal peint. 

La série était documenté avec le genre de baratin vide de sens habituel, et bien sûr accompagné de la cruche et du gobelet qui avaient servis de modèle, dans une vitrine. 

C'était moche, sans intérêt, sans créativité visible, sans talent. 

Normal que ce soit dans un musée d'art contemporain, donc... 

La fameuse créativité de l'art contemporain, bien souvent, est vide de créativité : on fait n'importe quoi, on dit que c'est de l'art suffisamment fort pour que certains y croient, on met du décorum autour (musées, biennales, expositions, discours de spécialistes et de critiques etc.). 

Mais exprimer le génie de celui qui peint une toile en bleu... Ben... 

Et le plus fort, quand on fait remarquer que la créativité est un tantinet absente de la démarche, et qu'ils ne peuvent le nier, les "contemporains" s'indignent :

"de la créativité moi ? Jamais ! Ça serait me soumettre à vos normes d'ostracisme ! Non, je refuse les critères comme la créativité, le talent, le beau ou le bien fait. Je suis bien au delà de ces concepts conventionnels et étriqués. Je refuse même le terme d'art ou d'artiste ! Vous pourrez vous en rendre compte à ma prochaine exposition, heu, pas exposition, mon exultation de l'être par le non être dans une rémanence inversée : j'ai rompu avec klein dont les oeuvres sont les cendres de son art. Moi, en plus, j'ai compacté les cendres de mon art pour en faire des diamants, que j'ai ensuite réduit en poudre et dont les sachets seront versés dans l'océan. Vous pouvez acheter un sachet, mais jamais vous ne le verrez ou le toucherez ! Je suis un vrai "non artiste" moi... "

Oui je sais, je caricature ? 

Et ben non, lisez les "notices" des oeuvres contemporaines, vous verrez que je suis loin du compte... 

Ils n'ont honte de rien... 

Gilbus 

  • J'aime 1

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour réconcilier @Gilbus avec une partie de l'art contemporain :

Njideka Akunyili Crosby : https://www.lepoint.fr/culture/prix-canson-r-2016-la-nigeriane-njideka-akunyili-crosby-tient-haut-le-papier-23-06-2016-2049205_3.php

image.png.719822cddb53fb3df407fe4699fc4e9b.png

Jenny Saville

Saville s’est fait un nom avec ses portraits de grande taille (souvent des autoportraits) montrant des femmes qui ne se conformaient pas aux normes sociales de la beauté, mais qui reflètent la grande diversité de la beauté des femmes

image.png.8d7e928acd8b87a799945bafd84675e0.png

Tout ce qui est street art : 

image.png.5cbbd9d85b855b105d3fb7dc8c9834d0.png

David Hockney

image.thumb.png.485d5694d05870fdc54460822353e1f9.png

Un de mes préférés : Edward Hopper

 

 

Et plein d'autres...


 

 

image.png

  • J'aime 2

La bêtise est nettement supérieure à l'intelligence car toute l'intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu'un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d'intelligent.

Philippe Geluck

Extrait de "Et vous, chat va ?"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 09/09/2018 à 12:07, Christian GIRARD a dit :

Je n'ai plus remis en cause le fait que la photo EST un art.

Gilbus répond :

Le 10/09/2018 à 11:02, Gilbus a dit :

Pas d'accord : la photo est un moyen d'expression pour des artistes.

Quand moi je fais des photos de mon chat, ce n'est pas de l'art, la plupart sont d'ailleurs sans aucun intérêt, même comme souvenir...

Mais certains artistes arrivent à en faire quelque chose de bien.

Donc, pour moi, le média ne fait pas l'art.

C'est l'artiste qui va rendre le média artistique.

(un peu comme de demander si la magie est un art... MDR! il suffit d'aller sur YouTube pour voir que non...
Par contre, certains artistes sont magiciens, et font des chef d’œuvres en magie...)

Dire que la peinture est un art, c'est une aberration, de la même façon :

Hello Gilbus 🙂

J'ai bien compris ton point de vue : la photo n'est pas un art, la peinture n'est pas un art, la magie n'est pas un art, etc. Je suppose qu'on pourrait continuer la liste ad libitum avec ton point de vue : la musique n'est pas un art, la sculpture non plus, ni le cinéma... Il n'y a pas d'art 😉 ! Une position bien tranchée qui va à l'encontre de toutes les définitions de l'art, mais passons. Dans une ville où je travaille depuis très longtemps, un atelier magie a été fermé car les décideurs ont utilisé le même type d'argument : les responsables des ateliers d'expression culturelle de la ville ont dû pour des raisons budgétaires élaguer le nombre desdits ateliers et la magie n'étant pas considérée comme un art fut d'emblée l'une des disciplines éliminées. La question de savoir s'il y avait des artistes ou pas n'a même pas été un sujet abordé, à mon avis, par les décideurs, puisque la discipline elle-même était déconsidérée en tant qu'art.

Quand tu fais des photos de ton chat et que tu dis que ce n'est pas de l'art, tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même 😉, pas au fait que la photographie ne serait pas un art. Une photo a naturellement et intrinsèquement une dimension magique, mais de nos jours cette merveille de l'apparition bidimensionnelle d'une image est tellement banalisée qu'on ne se rend plus à quel point c'est extraordinaire que de produire ainsi une représentation du monde, quelle qu'elle soit. Une photo même prise au hasard avec un appareil lancé en l'air possède ce caractère merveilleux (oui, cette démarche existe dans le vaste monde l'art 😉). Mais bien sûr au-delà de l'aspect technique et magique il est possible de développer encore et encore tout ce que ce médium offre comme potentiel. Comme d'habitude, on crée des compartiments : les photos de vacances, les photos d'identité, celles auxquelles ont attribue une valeur artistique, etc. 

Une photographie, comme une peinture, c'est aussi une rencontre entre le créateur et le regardant. De la même façon qu'on dit que la magie se produit dans l'esprit du spectateur, l'art (ou l'émotion artistique) se crée aussi dans l'esprit de celui qui se confronte à l'œuvre proposée. On a lu plus haut qu'il t'est impossible de te mettre en situation de suspension consentie de l'incrédulité devant de nombreuses œuvres contemporaines, du coup effectivement pour toi c'est perdu d'avance ! 😉 

Tes critiques des "youtubeurs" qui ne seraient pas des artistes est sévère. En fait, il s'agit d'artistes en herbe qui se confrontent à un art qu'ils ne maîtrisent pas encore (et certes qu'ils ne maîtriseront peut-être jamais). Rejeter tous les débutants est une attitude très élitiste. Mais je te rejoins au moins sur un point, c'est l'idée que certains artistes produisent des chefs-d'œuvre.  Je pense donc qu'il faut surtout raisonner en terme de degrés, de nuances. Il y a des œuvres de basse richesse informationnelle et émotionnelle, d'autres dont la valeur est très élevée. Le problème est que nous n'avons pas tous les mêmes échelles de valeur et qu'un artiste comme Yves Klein par exemple peut être considéré comme une sorte de génie par les uns, à savoir un artiste majeur du XXe siècle avec une œuvre d'une grande richesse artistique, émotionnelle et spirituelle, ou comme un "escroc" pour reprendre tes termes et ton point de vue.  

 

  

Le 14/06/2021 à 13:10, Jean-Jacques MEYER (Edler) a dit :

Mon style préféré est le surréalisme et celui que j'aime le moins, le contemporain.

Hello Jean-Jacques. Il n'existe pas de « style » surréaliste ou contemporain. Mais on comprend que tu es sensible à certaines approches stylistiques issues du mouvement surréaliste. Pour ce qui concerne les artistes contemporains, il en existe vraiment beaucoup qui s'inscrivent dans l'esprit du surréalisme. 

 

Patricia avec quelques exemples nous montre qu'il existe une grande diversité d'artistes vivants sur notre planète, et d'approches stylistiques variées. On a la chance de pouvoir s'intéresser à ce qu'on veut, de trouver son plaisir dans cette manne artistique. 

 

(C'est tout pour aujourd'hui.) 

Modifié par Christian GIRARD
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Déjà, Christian, permet que je dise toute mon admiration à ta mémoire et ton sens des fouilles archéo-forumesques : tu arrives toujours à retrouver des messages oublié de tous, et rien que pour ça, c'est fort 😅

Le 17/06/2021 à 12:06, Christian GIRARD a dit :

Il n'y a pas d'art 😉 ! Une position bien tranchée qui va à l'encontre de toutes les définitions de l'art, mais passons.

Je vais devoir faire une explication d texte, la vision gilbiussienne étant peut être trop "contemporaine" 😉

Effectivement, je pense qu'une oeuvre d'art résulte principalement de la rencontre de deux choses :

Un artiste. 

Et un moyen d'expression. 

Ce ne sont pas les seuls composants, mais j'essaie de faire court, pour une fois, je suis en presta toute la journée, j'écris pendant ma pause. 

Le fais de lier un moyen d'expression à "l'art" me semble léger a notre époque ou n'importe qui peut faire n'importe quoi, et ne s'en prive pas. 

Donc non, je ne crois pas que je fais de l'art avec les photos de mes chats, ou alors par hasard. 

Jeter de la peinture au hasard sur une toile n'est pas de l'art, même si des peintres font des oeuvres d'art avec le même matériel.

Ou alors par hasard ? 

Utiliser un média réputé "artistique" dans les dictionnaire ne me semble pas suffisant. 

La fameuse aventure des toiles peintes en fixant un pinceau à la queue d'un âne ne fait pas pour moi de l'âne un artiste, ou des toiles qu'il a peint des oeuvres d'art. 

Ou alors, par hasard. 

J'invoque le hasard, car en faisant n'importe quoi, il peut arriver qu'on tombe (par hasard...) sur quelque chose pouvant toucher un public. 

Mais à moins que l'artiste n'ai extrait l'oeuvre d'une mine de scorie, c'est le hasard que je vais considérer comme l'artiste, pas celui à jeté la peinture en comptant sur sa signature pour en faire un art négociable... 

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 35 minutes, Gilbus a dit :

c'est le hasard que je vais considérer comme l'artiste,

Tu vois, même le hasard peut être un artiste ! C’est très « contemporain » comme point de vue sur l’art. 😏

La queue d’un âne ne produirait-elle pas justement une œuvre due à cet artiste malgré lui qu’est le hasard ? 


Bonne presta Gilbus. Je forme moi-même jusque tard des guitaristes, artistes en herbe eux-aussi. Ciao. 😀

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...