Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Des Pièces en moins à la Culture (Expulsion au Théâtre de Fortune)


Eric (Husk')

Recommended Posts

Salut les poetes !

J'ai travaillé au " théâtre de la fortune" à la suite d'une demande de mon amie LISIKA et dans plein d'autres spectacles spectacles de ce genre, notamment au RADO, egalement dans le 20e arrondissement. Pour le RADO, nous avons eu un arrangement avec le proprietaire - ou habitant - du lieu : Nous partagions tout simplement la recette. Pas des moyens d'aquitter les "charges", tout le monde se foutait joyeusement. Le RADO a dû cesser ses activités, le théâtre à coté nous avait dénoncé auprès des autorités.

J'aimerais bien connaître la position du proprietaire du lieu "théâtre de la fortune". C'est peut être une petite vielle dont la location serait les seul revenus ? Où une grosse société qui veut construire une maison de la culture ? Ou un maquerau qui veut ouvrir un bordel ?

Donc : Que le (ou la) proprio du lieu donne son point de vue !

Bonne continuation !

otto

www.ottowessely.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 22
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

Merci pour ces réponses et surtout à toi Husky, mais en fait, j'ai dû très mal m'exprimer.

En fait je rebondissais effectivement sur :

- les différents messages concernant les amateurs qui proposaient de la magie sans payer de charges,... (y en a plein des sujets de ce genre)

- sur le post de William Eston dans ce thread

En aucune façon, je ne demandais des comptes à Otto ou autres.

Ma position est la suivante :

- je trouve, effectivement, qu'une salle de spectacle qui disparait (et surtout quand elle apportait la culture à portée des bourses les plus petites) est vraiment une atteinte à nos valeurs

- je trouve également la forme utilisée (telle que présentée dans ce thread) inadmissible pour le Pays des Droits de l'Homme.

Mais je lis l'intervention de William Eston

Citation:

Et dire que d'autre théâtre paient leurs impôts, charges....

Il y a des lois même dans la culture je crois

et là, effectivement, je me pose des questions, me demande dans quelle mesure effectivement, cela est transposable au débat Amateur / Pro, Débinage/Vente de tours, ...

Qu'est ce qui fait la différence ?

Si tu doutes, tu rebootes,

Si ça rate, tu formates

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous

Vous débattez d'une mauvaise nouvelle, je viens en apporter une bonne (surtout pour OTTO) car j'ai reçu hier une lettre qui annonçait la RESURECTION du RADO!!!!!

Alléluia !!

Moi qui me tape une dizaine de spectacle par mois, je n'ai jamais retrouvé ni l'ambiance, ni la qualité, ni ...... du radeau.

Bref, je suis très impatient !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que ce débat provoque des incompréhensions car outre le débt sur la culture il concerne le "mouvement des squats". c'est un sujt extrèmement complexe et divers, trops souvent relégué à la catégorie : anarchistes, hors-la-loi et autre parasites.

Trés grossièrement ont peut dire que le gros boum du squat se situe dans les années 80. Cela correspond à la période la plus sauvage de la spéculation immobilliére : beaucoup de batiment étaient rachetés par des organisme financier sans être utilisés, c'était des placements. Divers groupes ce sont alors réapropriés ces lieux pour diférents usages : culture mais aussi lieux comunautaires expérimentaux, logements de sans abris...

Beaucoup de ces projets sont trés éphémères mais certain ont sut prouver leur intéret et ont ainsi put survivre grace au soutient des habitants voire d'une reconnaissance oficielle.

Aujourdhui il semble que le squat s'orriente plus vers des friches industrielles ou des usines à l'abandon (voir les tanneries de lyon par exp)

Ainsi c'est parfois dans l'illégalité qu'émergent des idées nouvelles qui n'ont pas encore leur place dans l'institution.

Magicien, comédien, artiste de rue 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Pardon Bruno, je sais bien que tu ne demandais pas des comptes à Otto ou Bebel et je pense que tout le monde l’aura vu. J’aurais du mettre une phrase plus claire comme quoi je ne considérais pas ça et que si j’expliquais comment s’est déroulée leur venue, c’était pour anticiper certaines réactions éventuelles, ou du moins un cheminement de pensée qui aurait pu, logiquement, être amené par certains des anciens sujets du forum. Sorry donc quand même Bruno.

Otto, le propriétaire des lieux n’est pas un particulier ou une petite vieille, mais un promoteur qui veut raser le TDF, et ce type est un gros EN..LE à plus d’un titre..

Déjà il agit dans l’illégalité du fait du nom aval du ministère de la Culture.

Il n’a jamais eu aucune volonté de discussion, de tractation, ni même de rencontre.

Il savait que la mairie, des élus, des associations s’intéressaient au projet, qu’un rachat a souvent été mentionné….mais le mec n’a jamais jamais été là.

Sauf pour des menaces…

Et des actes : Il fait parti de ces gars qui envoient des gros bras, qui frappent et font des menaces de viol sur les femmes.

Ca s’est passé.

Et dans d’autres endroits qu’il a vidé.

Une journaliste de Zurban a enquêté et l’a descendu lui et ce genre de pratiques dans un numéro dudit journal, surtout après l’avoir eu au tel. Faudrait que je ressorte l’article, ça vaut son pesant de cacahuètes quand à ce qu’il disait.

Comme dit Corneille, tout ça « c'est un sujet extrêmement complexe et divers, trop souvent relégué à la catégorie : anarchistes, hors-la-loi et autre parasites. «

Cette bonne pensée qui fait tant agir la police de nos jours pour la sécurité de ses concitoyens.

Si les squats artistiques sont considérés comme hors-la-loi, moi je trouve qu’ils sont assez Robin des Bois.

Bruno, again, je partage à fond, tes deux points de position.

Quant à ta question « dans quelle mesure effectivement, cela est transposable au débat Amateur / Pro, Débinage/Vente de tours. » , je ne sais que te répondre, je ne comprends pas le rapport avec débinage vente de tours et quant à Amateur / Pro, je pense que ces lieux peuvent accueillir ces deux catégories en parfaite osmose. Et comme tu cites William « Et dire que d'autre théâtre paient leurs impôts, charges....

Il y a des lois même dans la culture je crois », je ne pourrais que re citer tous les théâtres et personnalités qui ont apporté leur soutien.

Ariane Mnouchkine du théâtre du Soleil (pas le même qu’à Végas !) a fait, si je ne dis pas de bêtise, de l’occupation de lieux dans les années 70 à la Cartoucherie qui allait ensuite devenir ce grand lieu de théâtre, pour revendiquer des droits à la Culture justement.

Les gens de théâtre, les pros, apprécient ces lieux, peut-être aussi parce que ce sont des viviers ( pour reprendre Corneille), mais surtout car ils savent je pense que si « ces pièces de la culture » disparaissent ont fait une chute vers le bas.

Je crois qu’ils aiment les lieux et les artistes et savent l’importance d’offrir des spectacles et des échanges avec un public, que c’est en quelque sorte « vital » pour une société.

Mais on est là encore dans des cas de figure difficilement comparables avec les relations et le débat amateur/ pro qu’il y a dans la magie, même si on peut trouver des points d’analogie bien évidemment. Voilà, je ne suis pas sûr de t’avoir vraiment répondu et d’avoir bien compris ta question initiale.

Mais tout ça de toute façon c’est pas simple !! Ca non ! [Clin d'oeil]

Bon week-end général,

Husky

Ps: A priori une source que j'ai fais suivre était une mauvaise information: la trève hivernale pour les expulsions était achevée. (?) Mais il n'en reste pas moins que le jugement tribunal n'avait pas été rendu.

Qui plus est je n'ai pas une connaissance approfondie, loin de là, de l'univers des squats en général...et/mais c'est vraiment un sacré univers, oui !

[ 14 Mars 2003, 21:39: Message édité par : Husky ]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le hasard fait bien les choses: je viens d'entendre sur France Info ce soir que la trêve hivernale empêchant les expulsions s'achevait...demain.

L'expulsion du Théâtre de Fortune et de d'autres lieux par la police s'est donc bien fait au mépris de cette trêve.

Ah et dire qu'on parle d'Illégalité.... où commence- t-elle , où s'arrête- t-elle ?

Husky

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non non, il voulait le départ fissa de tout le monde ! Il n'a jamais voulu discuter sauf une fois pour je ne sais plus quelle sale entourloupe. Enfin ça c'était du temps où j'y étais, ça a peut-être changé après, mais ça ça m'étonnerait vraiment très fort !

Moi un gars qui fait donner des menaces de viol et de la bonne grosse violence pour des tunes, j'ai du mal.

Son projet immobilier, une partie du quartier sous forme d'association (des petits pavillons dignes d'un village de campagne) n'en voulait pas !! Ca faisait tâche !

Après ça s'est compliqué cette assos s'est un peu, à cause de quelques uns chez elle et de certaines nuisances sonores malheureuses, retournée contre le lieu quitte à faire accord avec le promoteur mais ça c'était de la cuisine interne et un bien autre débat. Ca a toujours été compliqué et il y a eu beaucoup de fronts que certains de mes amis ont du affronter avec beaucoup de courage, de travail et toujours peu de moyens....pour ne jamais rien toucher d'autre que des s...ou si, avoir justement la récompense de voir les artistes et le public réunis. Je rends hommage à leur pugnacité.

Et depuis un an, j'imagine que des fronts il y en a eu d'autres relevés par d'autres comme ils ont pu.

Mais ce qui est à retenir, c'est que tout le monde l'aimait bien ce lieu. Vraiment !

Et l'ambiance à l'intérieur était bonne et chaude...comme tu as pu le voir.

Voilou...

Husky

[ 15 Mars 2003, 07:35: Message édité par : Husky ]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...