Aller au contenu

Twist Theory


Recommended Posts

Hello , :D

Je fais ce sujet pour parler d'un principe que j'ai imaginé. Certains vont peut-être trouver l'idée un peu farfelue, mais c'est aussi ce qui est intéressant avec les théories. mdr

Je ne sais pas si des magiciens ont déjà travaillé sur ce thème. Il y a, à n'en pas douter, des tours isolés qui fonctionnent sur ce principe, mais personne à ma connaissance n'a cherché à le théoriser.

TWIST THEORY

Il s'agit d'un principe, que j'ai nommé Twist Theory, et qui de manière théorique ( :cool: ) permet de transformer des tours basiques en véritables "bombes à retardement" (C'est de la théorie, hein.)

L'idée est d'insérer un Twist dans un tour de magie. Mais attention, je ne parle pas d'un simple final ou le magicien retombe sur ses pieds après s'être trompé, mais véritablement d'un Twist, que l'on va temporiser.

Mais tout d'abord, qu'est ce qu'un Twist?

ATTENTION, SPOILER SUR LE FILM SHUTTER ISLAND

1. Qu'est ce qu'un Twist:

Un Twist, ou aussi appelé Twist ending / retournement de situation / fin qui tue / etc., dans le milieu cinématographique, définit un effet mis en place par le réalisateur, qui consiste à tromper tout le long du film le spectateur, en lui faisant croire quelque chose considérée comme acquis et lui permettant d'avoir une perception du film, un angle de vision, faussé. C'est seulement à la fin du film que le spectateur, grâce à une révélation, comprend que depuis le début le réalisateur s'est joué de lui. Il lui faut alors revoir une deuxième fois le film, en possédant les véritables informations, pour voir le film sous l'angle réel.

La sensation qui est ressentie au moment de la révélation, sur un intervalle de quelques secondes, est alors euphorisante. Partagé entre l'adrénaline, la stupéfaction, et la désagréable mais enivrante idée de s'être fait manipuler depuis le début, le twist vaut à lui seul plus que tout le reste du film. Voir même dans la majorité des cas, en fait tout son génie. Ainsi, par exemple Shutter Island a, au premier regard, un scénario plus que classique, voir ringard, et on se pose la question: Mais que vient faire Di Caprio là dedans?

Et lorsque l'on comprend que le personnage principal n'est pas un inspecteur, mais un patient, et que depuis le début nous sommes dans son propre délire psychédélique, le film prend toute son ampleur.

Ceux qui ont vu le film comprendront ce dont je veux parler.

Pour les autres, je vous invite afin d'être convaincu à regarder un des films suivants:

Usual Suspect

Fight Club

Memento

2. Appliquer le Twist à la magie:

Aussi, le Twist est un effet propre au cinéma. Mais pourquoi ne pas tenter de reproduire cet effet, cette sensation, au sein même d'un tour de magie. Un tour ou le spectateur serait convaincu de comprendre son fonctionnement / un tour ou le magicien échouerait / un tour basique sans climax, mais qui, à la fin, mettrait une énorme claque au spectateur, qui comprendrait alors que depuis le début l'on se joue de lui. Que depuis le début, le magicien le manipule, et lui fait croire ce qu'il veut.

3. La temporisation:

Pour réussir à appliquer cet effet, la temporisation est nécessaire. En effet si le Twist a lieu à la fin du tour, le spectateur n'aura pas alors le temps de "l'assimiler", et l'effet sera perçu comme un simple tour ou le magicien échoue et retombe sur ses pieds.

(Du genre: <>)

De même, si le Twist a lieu trop de temps après le tour, le spectateur ne le comprendra même pas, et de bombe à retardement, vous passerez à pistolet à eau.

C'est pourquoi après quelques tests, je pense que la meilleure temporisation est une demi journée voir une journée complète. Par exemple le magicien fait le tour le matin, et le Twist a lieu à la fin de la journée.

Pourquoi?

Parce que sur le laps de temps d'une journée, le spectateur se sera convaincu qu'il a réussi à vous piéger. (Fool Phase) Toute la journée, il se sera repassé en boucle sa réussite et votre échec. Voir même il aura raconté cet événement à ses amis, ce qui ne fera au final que décupler la puissance du Twist.

4. Comment faire le Twist

Maintenant, comment réaliser le Twist:

Il faut que celui-ci, au moment de la révélation, permette de faire comprendre clairement au spectateur que vous avez réussi à le piéger, que vous avez toujours eu un temps d'avance. Pour cela il suffit simplement de faire faire se réaliser le final que le tour aurait du avoir. (Exemple: La carte retrouvée). Il faut aussi faire en sorte que celui-ci implique une temporisation.

Une règle importante est que l'effet en lui-même ne doit pas être trop puissant. Notre but premier est de faire ressentir le Twist. Si votre final vaut le meilleur tour au monde, alors le twist n'en sera que éclipsé. Cela consiste en quelque sorte à consacrer votre tour de magie au Twist.

Pour résumer,lorsque votre spectateur racontera votre tour, il ne devra pas dire:

<>

Mais

<>

5. Fool Phase:

C'est le nom que j'ai donné à la période de demi-journée/journée durant laquelle le spectateur se convaint qu'il vous a eu.

Plus il se passe d'événements, en rapport direct ou indirect avec le tour, plus le Twist au final sera puissant. On peut donc imaginer le faire pendant un événement particulier. (Exemple: Les fêtes d'hiver.)

6. Exemple:

Pour ceux qui ne comprendraient toujours pas, voici un exemple:

-8h:

Le magicien arrive et rencontre le spectateur. Il lui propose de voir un tout nouveau tour: Celui ci consiste à faire disparaitre la carte signée du spectateur, qui va alors réapparaitre dans sa propre poche sans que celui-ci ne s'approche. Le magicien est tellement sûr de lui qu'il est prêt à offrir une bouteille de champagne s'il ne réussit pas. La carte est signée, puis elle disparait. Le spectateur vérifie alors dans sa poche, mais rien. Le magicien a échoué. Dépité, il lui offre comme promis une bouteille de champagne. Un grand crue en plus. A ce moment là, ils se séparent, le magicien rentrant chez lui.

-8h15:

Le spectateur repense à ce qui vient de lui arriver. On lui avait toujours dit que ce magicien était un des meilleurs, et voilà que lui, un mec lambda, a réussi à le piéger. Et en plus, il y gagne une superbe bouteille. Le spectateur ressent alors un sentiment de supériorité.

-9h:

Le spectateur arrive à son bureau. Ses collègues lui demandent d'ou vient la bouteille de champagne qu'il a en main. Le spectateur dit que c'est une bonne histoire et qu'il la racontera le midi.

-9h <-> 12h30

Le spectateur a la bouteille posée sur son bureau. Toute la matinée, il ne fait que la visualiser, ce qui lui rappelle comment il a réussi à doubler le magicien.

-12h30:

Le spectateur raconte, de manière théâtrale, comment il a triomphé du magicien. Ses amis rigolent, l'ambiance est festive. On décide finalement d'ouvrir la bouteille et de faire une tournée générale. La bouteille est vidée.

-12h31:

Citation:

<>

<

<>

<>

Klang

...

Les 10 collègues regardent, ébahis, les morceaux de verres. Au milieu se trouve une carte. La carte du spectateur. Signée qui plus est....

Dans le cerveau du spectateur, la réaction à lieu en l'espace de quelques secondes. Toute la matinée repasse comme un film dans son esprit, à vitesse grand V. Le tour qui rate, l'annonce faite à ses amis, la tournée générale, la carte qui réapparait. Il comprend en quelques secondes que depuis le début, le magicien se joue de lui, et lui a fait croire exactement ce qu'il voulait.

Voilà un Twist. Et la puissance de l'effet ne réside pas tant dans le fait que la carte soit retrouvée, mais bien dans le Twist qui a lieu.

7. Mais sur quels tours le faire alors:

Réponse simple. Sur vos tours ayant le plus faible impact. En effet, si vous le faites avec un tour ayant un fort climax, vous allez mettre dans l'ombre le Twist. Et c'est là tout l'intérêt de ce principe, car il permet de transformer les tours les moins puissants en véritables bombes à retardements.

8. Exemple vidéo:

Pour illustrer ce que je veux dire, voici un twist en vidéo dans un tour de magie. Cependant, le twist ici n'est pas temporisé et n'applique donc pas la théorie de la demi-journée. Mais c'est toujours intéressant à voir.

[video:youtube]

------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà. Ce n'est qu'une théorie que j'ai mise au point, et que j'ai à quelques occasions testées, avec succès. (Mais pas dans une bouteille de champagne.)

Après, je n'ai pas tout détaillé, surtout à propos de la temporisation. Mais on peut certainement pousser la chose plus loin, et augmenter la puissance du Twist durant la "Fool Phase". Si rien ne se passe durant celle-ci, le Twist sera moins efficace que si le spectateur dit à la France entière qu'il vous a berné.

Si vous avez des idées, des avis, ou des connaissances sur le sujet, elles sont les bienvenues.

(P.S: J'ai déjà exposé cette théorie sur un autre forum bleu de magie.)

Gauthier Stricker

G:S

  • J'aime 1

magic (n.) - / maedzik/ The art that purports to control or forecast natural events, effects, or forces by invoking the supernatural.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que ta théorie ressemble plus à du sucker trick qu'à un twist au cinéma.

Quand je vois un twist au cinéma (Ludo et Niko le savent ;) ), je me dis "ah put..., c'est cool, bien joué" parce que je sais que le procédé a caché quelque chose pour mieux le révéler, je vois cela comme une très agréable surprise.

Quand un "magicien" fait mine de se planter pour mieux me prouver qu'il est tout puissant et qu'il l'a fait exprès, j'ai l'impression d'être pris pour un con en tant que spectateur, ça casse toute la confiance et l'attention que j'ai mis en lui depuis le début (j'ai été gêné pour lui, il n'arrivait pas à me montrer ce qu'il voulait) puisque je comprends qu'il se foutait de moi. Il y a une "trahison" qu'il n'y a pas dans le cinéma car le réalisateur me dissimule juste quelque chose, il ne me ment pas.

D'un point de vue magicien, le message que j'ai envie de véhiculer n'est pas "ah ah je t'ai bien eu!" donc les sucker, ça peut être utile pour un spectateur pénible, mais ce n'est pas personnellement, la voie que j'emprunte... mais chacun a sa personnalité hein ;)

enfin tout ça pour dire que ton twist ressemble selon moi, tel qu'il est expliqué, à du sucker ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, j'ai toujours pensé que le twist final d "Usual suspects" pouvait s'appliquer à un spectacle de mentalisme. A l'issue de ce dernier, le mentaliste attire l'attention sur de nombreux éléments du décor... Tout ce qui a été dit, cité ainsi que les différents choix fait par les spectateurs se trouvent, d'une façon ou d'une autre, représentés dans ce décor...Bref, tout était sous les yeux du public, depuis le début.

Derren Brown, Thierry Collet ou dans un autre registre Looch ont déjà utilisé ce principe, mais simplement pour un effet, et non sur le contenu complet du show. J'imagine le sentiment de "Frustration jubilatoire" que peuvent ressentir les spectateurs devant ces révélations, à l'échelle d'un spectacle...

Ernest.

Modifié par Ernest Sitril

J'aime ceux qui cherchent, je me méfie de ceux qui trouvent... (François Mitterrand)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que Richard a bien résumé : tu théorises un sucker trick qui se déroulerait sur une journée et non dans les quelques minutes que durerait un tour de magie classique. Or, déjà que la magie vieillit assez mal, s'il y a un truc qui a encore plus méchamment vieilli, ce sont justement les sucker tricks. La pauvreté du propos de très nombreux magiciens est justement de dire "je vais vous avoir et vous allez vous sentir c*n" au détriment de tout ce qui est important: l'échange entre un performer et son public, l'atmosphère, le ton, l'histoire, l'expérience partagée. Un sucker trick en rajoute une louche indigeste: "je vous ai pris pour un c*n, et en plus je vous ai pris pour un c*n". Il faut être un incroyablement bon performer pour faire bien passer ce type de proposition.

De plus, tu dis "le twist vaut à lui seul plus que tout le reste du film" et c'est à mon avis la faille de ton raisonnement. Un film ne se résume pas à un twist, sinon ca ferait un bien mauvais film. C'est sans doute ce que l'on retient lors du premier visionnage de ce film, mais ce twist ne marcherait pas aussi bien si le reste du film n'était pas très solidement construit. La preuve en est que les films que tu cites (Usual Suspects, etc.) sont devenus des classiques que l'on peut voir et revoir, même si l'on sait désormais qui est Keyzer Söze ou Tyler Durden.

Car dans les films que tu cites, les twists ne sont qu'une progression narrative pour enchainer vers une nouvelle étape de l'histoire ou de la quête du personnage. Les deux minutes de fin de Memento (le monologue du protagoniste) sont plus importantes et signifiantes que le "twist" qui les précède. Pour Shutter Island, je ne suis même pas convaincu qu'il s'agisse d'un vrai twist... Les toutes premières images du film montrent les deux protagonistes sur un bateau, sur un fond d'océan qui fait monstrueusement faux. Je crois que Scorsese explique dans les commentaires (ou une interview publiée ailleurs) que ce décor indubitablement faux était justement là pour suggérer l'idée que tout ce qui allait suivre était "faux" également.

Je crois que s'il y a quelque chose à vraiment observer -et absorber- dans ces films là et bien d'autres (ainsi que notamment les séries télé d'aujourd'hui), et à tenter de transposer dans ce que nous faisons, ce serait plutôt la construction d'une histoire et la progression de cette histoire.

Enlever tout le superflu, couper et encore couper, puis couper dans ce qui reste, au mot et à la seconde près, pour ne garder que l'essentiel et faire demander à nos spectateurs "what's next?!". De la même manière que l'on est prêt à tuer père et mère pour avoir le prochain épisode de telle ou telle série tellement-que-c'est-impossible-comme-situation.

Comprendre comment sont construits les personnages, ce qui nous les rend très attachants ou très détestables (ou les deux à la fois, ce qui est brillant), mais qui dans tous les cas ne nous laissent pas indifférents.

Si twist il doit y avoir (au cinéma comme sur scène), il doit venir après tout ça, en complément de tout ça.

S

Modifié par Seb
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effectivement, je vois ce que Seb et Richard veulent dire.

Mais justement, je cherche dans ma théorie à mettre en place un twist, et d'éviter de tomber dans un sucker trick. (Même si mon exemple avec la bouteille de champagne, je le concède, en est un.)

Et c'est aussi pour ça que j'ai posté ceci-ici. Parce que plusieurs cerveaux valent mieux qu'un.

Par contre, le lien vidéo est à mon sens bien un twist. :) Et je suis convaincu que la temporisation peut jouer un rôle.

Je vais y réfléchir cette nuit. :D

magic (n.) - / maedzik/ The art that purports to control or forecast natural events, effects, or forces by invoking the supernatural.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certes trés subjectif tout ça.., je salu tout de même la démarche de gautier qui au moins tente de titiller sa magie avec ses envies. C'est cool ! Mentaliste ou pas Gautier j'ai vu shutter island justement cette aprem, le hasard ! Je l'avais vu à l'époque de sa sortie mais on m'avais spoiler sur la fin , mais comme dis seb le twist ne fais pas tout j'ai pris plaisir a le revoir .

Aprés une cure récente de Nolan et autres King of Plot j'ai pris plaisir a remanier certaines routines et j'adore ça . Merci du partage.

Modifié par antoine-leroux
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Twist Theory

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...