Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Boums

Les Signes de l'Existence de Dieu

Recommended Posts

Sans allez jusqu'à la bondieuserie y'a encore tout un tas de croyances inoffensives qui m'agacent.

Par exemple :

Ceux qui croivent que la lumière de la lune blanchi le linge.

Ceux qui croivent que de tenir le goulot d'une bouteille de champagne empêchera la mousse de déborder lors du "débouchonnage" (ce mot n'a pas l'air d'exister).

Ceux qui croivent que placer une petite cuiller dans le goulot d'une bouteille de champagne permet d'éviter qu'elle ne s'évente.

Ceux qui croivent que couper les cheveux d'un bébé les renforcent.

Ceux qui croivent que changer de tranche fait payer beaucoup plus d’impôt et que c'est donc désavantageux.

J'ai une vie difficile, oui.

P.S : A ceux qui croivent que je ne sait pas conjuguer le verbe croire : c'est un effet répétitif afin d'atteindre le comique.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
P.S : A ceux qui croivent que je ne sait pas conjuguer le verbe croire : c'est un effet répétitif afin d'atteindre le comique.

Il manque un "s" à cosmique. ;)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Mario Beauregard est un spécialiste canadien en neurobiologie né en 1962. Chercheur en neuroscience, agrégé du département de psychologie à l’Université de Montréal et titulaire d’un doctorat en neurobiologie de l’Université du Texas, il a reçu en octobre 2008 une couverture médiatique internationale pour son affirmation que le cerveau ne produit pas l'esprit mais que l'état d'esprit influence le fonctionnement instantané du cerveau et donc les signaux qu'on mesure.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mario_Beauregard

978_2_8132_0805_7_UNE_184_275_1441619296.jpg

Pour tenter de répondre à cette épineuse question, le neuroscientifique Mario Beauregard a demandé à quinze Soeurs carmélite de prêter leur concours à une expérience scientifique.

En examinant l'activité cérébrale de ces religieuses au cours de leur expérience mystique, il a découvert que les pratiques spirituelles ne sont pas reliées à une zone spécifique du cerveau, mais à plusieurs "régions et systèmes cérébraux " habituellement destinés à des fonctions telles que la perception, les émotions ou la conscience de soi.

Il n'existe donc pas un unique "point de Dieu " dans notre cerveau, pas plus qu'il n'existe un "gène de Dieu " dans nos cellules. Par ailleurs, l'étroite corrélation des activités spirituelles et neurologiques ne signifie pas qu'il faille réduire l'expérience spirituelle à un simple phénomène cérébral ou à une illusion, voire une hallucination, dont l'unique socle serait de nature neuronale. Loin s'en faut : les expériences mystiques révèlent la capacité des individus à entrer en contact avec une force objectivement réelle, transcendantale, un au-delà d'eux-mêmes, du temps et de l'espace.

D'où les nombreux phénomènes psychiques qui demeurent inexpliqués par la science, tels que les guérisons "miraculeuses ", l'effet placebo, les prémonitions, les expériences de mort imminente (EMI ou NDE), le sentiment d'union lors de la prière ou la méditation ... Salutaire, édifiant, ce livre s'écarte de la tendance générale des travaux de neurosciences en remettant en question l'idéologie matérialiste dominante. Il nous montre que si la science est incapable de prouver ou d'infirmer l'existence de l'âme, elle ne saurait pour autant persister à la nier.

[video:dailymotion]

[video:dailymotion]

[video:youtube]

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Pas du tout. Croyance = le fait de croire. Croire au premier sens = tenir pour véritable.

Donc... quelqu'un de crédule, c'est quelqu'un qui est certain de se tromper ? mdr

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Donc... quelqu'un de crédule, c'est quelqu'un qui est certain de se tromper ? mdr

Je vois pas trop le rapport, on parle pas d'avoir raison et de se tromper. On parle d'être certain. Je peux être un croyant et être certain et me tromper. Je peux être croyant, incertain et avoir raison... Etc.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Si tu veux, quelqu'un peut être "croyant" et être certain en même temps, ou être croyant et incertain. Cette deuxième possibilité est à mon avis le cas le plus répandu, étant donné évidemment qu'il est impossible de démontrer l'existence de ce genre de croyances; un croyant ne peut raisonnablement pas être certain (tu me diras qu'il arrive souvent que les croyants ne fassent pas intervenir la raison).

Ce qui est certain par contre, c'est que les termes croyant et croire, en français, ne sont pas synonymes de certitude mais d'incertitude.

Je me référais à ce que tu as dit plus haut, et dont le sens me paraît impropre.

Je préfère croire qu'être dans l'incertitude. Cela ne veut pas dire que je me réfugie dans la croyance car je la préfère, je croie et remercie celui qui m'a créé de m'avoir ôté l'incertitude.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...