Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Patrick FROMENT

Le Mentalisme est-il une Discipline Ambigüe ?

Recommended Posts

J'ai posé, dans un autre thread, la question suivante : Ne serait-il pas temps d'admettre (et d'assumer) que le mentalisme est par nature une discipline (art ?) ambigue ? Et que cette ambiguité n'a été que renforcée par les séries américaines citées plus haut et toutes les publications qui ont été générées par ces séries (des plus farfelues au plus sérieuses).

Dans la mesure où cette question constitue une réflexion à part entière et où elle risque de faire dévier le sujet de l'autre thread, je la repose ici et je développe :

Lorsqu'un spectateur assiste à un tour de magie il n'y a pas beaucoup d'ambiguité (sous nos latitudes en tout cas) : Le spectateur va attribuer la nature de ce qu'il voit soit à l'habileté manuelle du magicien, soit au matériel qui est, peut être, "spécial". Et dans l'immense majorité des cas c'est bien la vérité.

Aucun problème d'éthique donc pour le prestidigitateur... Aucune ambiguité !

Dans le cas d'un effet de mentalisme les choses sont par nature beaucoup plus ambigues : il n'y a, souvent, pas de manipulation et pas de matériel autre que des objets très usuels. Par ailleurs, beaucoup de personnes sont enclines à croire à la télépathie ou à la clairvoyance. D'où une première ambiguité à laquelle chaque magicien qui a présenté, un jour, un effet de mentalisme s'est trouvé confronté.

Vous allez me dire : il y a des mentalistes qui ne jouent pas sur cette ambiguité. C'est vrai... mais il jouent tout de même sur une autre ambiguité qui est celle, on va dire, des "techniques mentales supérieures".

J'en connais certains par exemple qui jouent la carte de l'influence et de la suggestion. Ils expliquent (ou ils suggèrent) qu'ils sont capables d'envoyer des messages subliminaux pour influencer un choix et une bonne part des spectateurs vont prendre cette explication pour argent comptant (surtout les spectateurs les plus intelligents et les plus cultivés). Tout ça n'est-il pas un peu ambigu ? Tout ça est-il bien éthique ? Ne faudrait-il pas dire "Chers spectateurs, tout est truqué, il n'y a aucune suggestion subliminale dans ce que je fais" ?

Beaucoup de mentalistes parlent aussi de PNL dans leur mise en scène (alors qu'ils n'y connaissent rien la plupart du temps). Quant à ceux qui connaissent le sujet, voire qui ont fait des formations, ils utilisent en fait très peu de PNL dans leur prestation et, en tout cas, la PNL n'est pas du tout à l'origine des miracles qu'ils présentent. Tout ça n'est-il pas un peu ambigu ? Tout ça est-il bien éthique ? Ne faudrait-il pas dire "Chers spectateurs, tout est truqué, il y a 1% de PNL (à peine !) dans ce que je fais" ?

Ou alors... comme je l'expliquais plus haut ne serait-il pas plus honnête d'admetre et d'assumer, tout simplement, que le mentalisme est par nature une discipline ambigue ?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Pourquoi devoir se justifier auprès des spectateurs???

Le plaisir du spectacle est le spectacle lui-même pas comment il est réalisé.

Lorsque tu vas voir un film d'actions; tu te dis (s'il est bon!); "c'était super, j'en ai pris plein les yeux" et pas "merde! Quelles est la technique qui permet à la voiture de conduire sans personne au volant?!?".

De plus, je pense que l'interêt du mentalisme est de justement jouer sur cette ambiguité donc tu parles. Mettre le doute dans l'esprit du spectateur, lui proposer qqch d'inexplicable.

Il faut aussi, à mon sens, faire la distinction entre mentalisme et magie mentale ... Mais tout est une question, encore une fois, de présentation...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas la discipline qui est ambigue, c'est certains de ceux qui disent la pratiquer. Et ce, pour les raisons que tu évoques Patrick.

Modifié par Melvin

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
ce n'est pas la discipline qui est ambigue, c'est ceux qui disent la pratiquer.

+1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Ce n'est pas la discipline qui est ambigue, c'est certains de ceux qui disent la pratiquer. Et ce, pour les raisons que tu évoques patrick.

Ils doivent être proches de 100 % à jouer sur des ambiguités (que ce soit des ambiguités de nature psychologique ou parapsychologique).

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

"le mentalisme c'est pas bien.. faut se battre contre ca... ils z'ont pas de pouvoirs.... c'est pas bien de faire croire au public qu'ils ont des pouvoirs ... supérieur à moi."- extrait du dernier livre d'OTTO :" 2035 En tant que MAITRE DU MONDE je me fais un peu ch.ier vivement une petite révolution"

Ca pour être ambigu.

Il y a pas mal de magicien qui font de la magie parce qu'il recherche un certains pouvoirs puis après, une reconnaissance du public et enfin de l'amour du public... rarement du sexe du public à mon grand regret.

Mais chez les mentalistes s'est encore pire. D'ailleurs CES magiciens se mettent tous un par un par devenir des mentalistes et tres rapidement ( un mois ou deux le temps de lire cassidy et 13 steps) deviennent des spécialistes du mentalisme..

Franchement je pense que des psys se régaleraient à analyser tous ceux gugusses ( magiciens et mentalistes)... en tout cas c'est ce que dis mon psy qui ne me fait plus payer puisque il se régale et s'amuse avec mon cas !! ( cf un autre post)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

lol Bruno... Pourquoi crois tu que j'ai fait une psychothérapie ? :)

Par contre je me suis toujours demandé d'où venait cette phrase : "Untel prétend qu'il a des pouvoirs".

Tous ces gens ne disent pas qu'ils ont un pouvoir. (je veux dire quand on écoute bien leur discours et qu'on l'analyse).

J'ai jamais entendu un voyant dire "J'ai un pouvoir".. Et pourtant j'en ai cotoyé ! ;)

Pareil, j'ai jamais entendu Uri Geller ou Jean Pierre Girard dire "J'ai un pouvoir".

Ils parlent plutôt d'un truc bizarre qui leur arrive, qui leur est arrivé depuis leur enfance ou adolescence. Quelque chose qu'ils ne maitrisent pas complètement et qu'ils n'expliquent même pas.

C'est pas vraiment un pouvoir ça...

C'est ambigu quoi ! :D:D:D

Même moi j'suis ambigu ! Un coup j'suis pour, un coup j'suis contre ! J'ai même eu ma période "zététique" (y'a longtemps !) :D

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

ambigu... c'est vrai ! je dirais plus

certains spectateurs peuvent croire que le mentaliste a des pouvoirs , car il laisse planer le doute ou travailler l'imagination du spectateur !

Seule la dérive post show peut être dangeureuse !

il est vrai que le mentaliste ne dit pas "avoir des pouvoirs" mais il n'y a pas de démystification contrairement à la magie !

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

le "post show" voila qui est intéressant... jusqu'à présent je ne connaissais que le "pre show" (qui d'ailleurs est utilisé quasiment uniquement en mentalisme, il me semble !).

Cette idée de "post show" me rappelle une idée que partageait l'ami Pascal de Clermont dans une de ces conférences : En magie l'effet est fort sur le moment et il va en décroissant ensuite. En mentalisme c'est souvent l'inverse : l'effet peut être moyen sur le moment mais il va, ensuite, en s'accroissant plus le spectateur y pense. C'est comme si le mentaliste laissait une sorte de bombe à retardement dans l'esprit de ses spectateurs.

Bon... il y a donc un "pre show" et un "post show"... le mentalisme dépasse le cadre strict du spectacle (avant et après), c'est clair ! (et ambigu !) :D

il est vrai que le mentaliste ne dit pas "avoir des pouvoirs" mais il n'y a pas de démystification contrairement à la magie !

... Et, dans certains cas, il y a même mystification ! :D:D:D

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Lorsqu'un spectateur assiste à un tour de magie il n'y a pas beaucoup d'ambiguité (sous nos latitudes en tout cas) : Le spectateur va attribuer la nature de ce qu'il voit soit à l'habileté manuelle du magicien, soit au matériel qui est, peut être, "spécial". Et dans l'immense majorité des cas c'est bien la vérité.

Aucun problème d'éthique donc pour le prestidigitateur... Aucune ambiguité !

A mon humble avis c'est le noeud du problème, et deux facteurs sont à prendre en compte pour approfondir la réflexion:

- la connaissance universelle moyenne du spectateur, qu'on appellera connaissance tacite

- l'évolution de celle-ci à travers le temps et les cultures

Le statut du magicien ou du mentaliste ne pourrait dépendre que de ces deux facteurs, je m'explique:

Si le spectateur attribue la nature de ce qu'il voit soit à l'habileté manuelle du magicien ou au matériel, c'est que sa connaissance tacite lui porte à croire que le magicien n'a pas de pouvoir spécial.

Le magicien se doit de s'adapter au public: il propose donc du divertissement. En tant que sorcier, un magicien peut être crédible dans certaines contrées lointaines, comme il pouvait l'être au moyen-âge. Dans ces deux cas, le magicien peut être ambigu.

Concernant le mentalisme, la connaissance tacite du spectateur est à l'heure actuelle plus limitée, même si elle évolue également... Certains spectateurs verront le mentaliste comme un magicien, d'autres comme un être doté de "pouvoirs psy".

Et si le mentalisme est une discipline ambiguë, c'est peut-être tout simplement du fait de la crédibilité potentielle du public. Certains spectateurs veulent du divertissement, d'autres cherchent davantage et croient aux "pouvoirs psy".

A partie de cette brèche, 3 comportements sont possibles pour le mentaliste:

- se présenter comme magicien

- se présenter comme ayant des pouvoirs psy

- être ambiguë...

Je vais faire une prédiction (sic?): la connaissance tacite du public va évoluer, et le mentalisme sera considéré comme une discipline "habituelle" ou non ambiguë" de la magie d'ici un siècle ou deux, au même titre que les tours de cartes ou les grandes illusions...

Petite anecdote pour conclure et illustrer mes propos: un ami magicien présente sur scène sa version du guéridon volant. J'écoute les différentes réactions des spectateurs, notamment un couple qui cherchent le "truc"... Voici leur dialogue:

- ça doit fonctionner à l’hélium... Ou avec un moteur miniature...

- Ou il doit avoir un pouvoir psy!

- Non je ne pense pas: c'est un magicien.

- Il se fait passer pour un magicien alors qu'il a vraiment des pouvoirs...

- C'est vrai, peut-être que tu as raison...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...