Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

[CR] David COPPERFIELD au MGM Grand


Nicolas PHILIPOT

Recommended Posts

David Copperfield passe pour quelques jours au MGM, j'avais la chance d'y dormir le week-end dernier, alors entre une pool party et une séance de blackjack, je me suis fait plaisir, j'ai vu le maitre.

Le spectacle commence par une selection d'extraits de films et d'émissions pleins de superlatifs sur David Copperfield. On nous rappelle qu'on vient voir le meilleur. Très américain.

Quatre assistants amènent une plateforme sur laquelle ils posent des canevas. Lumière... en ombre apparait une silhouette sur une moto, les canevas tombent, et le voila sur sa Harley pétaradante. Le gaillard porte bien, costume noir, il fait jeune, bonjour tout le monde. Une ou deux blagues, on s’étire, un étirement impossible, puis entre un sarcophage aux finitions digne de la cite des enfants perdus. David se glisse dedans, puis se servant des poignées sur les cotes, compresse son propre corps jusqu'à n’être plus qu’une tête, deux pieds et deux bras. Classique et sympa.

Un peu de close-up ensuite, la bague d’une spectatrice disparait et est retrouvée sur les lacets d’une chaussure d’enfant que Copperfield avait mis dans sa poche.

La cravate empruntée à un spectateur est posée sur la scène, prend vie, et commence a danser, en réponse aux mouvements du magicien, puis d’elle-même, dans une boite transparente.

S’ensuit un long et bon numéro, très bien amené, qui mêle mentalisme et grande illusion. David raconte rapidement comment sa vocation de magicien s’était heurtée aux réticences de son grand-père, le même qui lui avait montre son premier tour, mais avait aussi découragé la vocation d’artiste du père de David. Ce grand père jouait tous les jours les mêmes chiffres au loto, dans l’espoir d’une vie meilleure et d’une superbe auto. S’ensuit une série de prédictions impossibles avec des volontaires, le tout couronne par l’apparition de l’automobile littéralement au dessus de la tête de deux des spectateurs. Très bon, avec l’histoire personnelle, tout se tient.

Plusieurs fois au cours du spectacle, une oie apparait sur fond de musique rap et traverse la scène. Cela finit par donner lieu à un numéro de magie comédie ou l’oie apparait et disparait d’un large seau en bois tenu par un spectateur.

Puis un tour de close up, une carte choisie par une spectatrice est sortie du jeu par un scorpion vivant que Copperfield tient par le dard. Impressionnant pour les spectatrices, avec ce gros scorpion noir.

Encore une grande illusion, peut-être ma préférée : une plaque d’acier massif est placée sur un cadre horizontal. Des briques sont sous le cadre, Copperfield se glisse entre les briques et la plaque, sous la plaque. Un drap noir est place sur le tout. On voit les mains, puis la tête du magicien, pousser a travers la plaque et tendre le drap, avant qu’il n’apparaisse en entier au-dessus de la plaque.

Je passe sur la rediffusion vidéo d’une grande évasion des années 1990. A l’époque de Youtube, ca n’a aucun intérêt. Le petit point noir de ce spectacle.

On repart en close-up, dans la salle encore (a cote de moi, en fait, youpi !). Une feuille de papier est froissée sous les yeux d’une spectatrice, puis la boulette danse sur la paume du magicien, sur le dos de sa main, puis sur son bras. La jolie spectatrice est invitée à reproduire les mêmes gestes, et la boulette s’exécute dans sa main aussi. La boulette est défroissée, puis le magicien la façonne en forme de rose blanche. La rose s’envole, puis est enflammée dans un éclair pour laisser apparaitre un vraie rose rouge. Classique de classique, vrai cliche, pourtant ca passe très bien.

Une dernière grande illusion, Copperfield passe à travers les pales d’un énorme ventilateur industriel en marche, puis réapparait dans la salle. Voila… merci mesdames et messieurs, bonsoir… ha quoi, un rappel… ok, allons-y.

Des gros ballons sont passes dans la salle et lorsque la musique s’arrête, toutes les personnes tenant un ballon sont invitées sur scène. Treize de ces spectateurs sont places sur une estrade à trois niveaux, assis sur des tabourets de bar. Des draps sont tendus autour de l’estrade, nos volontaires sont armes de lampes de poches pour se retrouver dans le noir… et Ta da ! Les treize spectateurs ont disparu… pour réapparaitre au fond de la salle. Applaudissements, merci tout le monde, poignées de mains au premier rang, et hop, bonsoir.

Un très bon spectacle, plein de classiques bien revisités et très bien présentés, une vraie machine bien rodée, pas de place a l’improvisation, mais on n’est pas déçu. Si je me suis un peu trompe dans l’ordre des numéros, ne m’en tenez pas rigueur, j’avais bu de la tequila au soleil toute la journée. Excusez aussi mon orthographe, j’utilise un clavier Qwerty

Cela faisait 8 mois que je n’étais pas allé a Vegas, ca a encore change. Le City Center est ouvert, c’est gigantesque. Le Fontainebleau, au Nord, est presque termine. Et toutes les boites poussent a mort au « Bottle service », jamais moins de $500… C’est la crise, mais ici, on a l’air de ne pas pouvoir arrêter la fuite en avant. Enfin, c’est une autre histoire, ce post est sur Copperfield.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 21
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

A lire le résumé d'Albator j'ai l'impression de revenir facilement plus de 10 ans en arrière , Epoque ou D.C. tournait déjà aux USA, et peut après en Europe ( France, Belgique, Allemagne ) avec ce même spectacle !

Vraiment dommage qu'il ne soit plus capable de créer encore , lui qui nous à tant fait rêver dans les années 90 / 2000 !

Depuis, plus de 10 ans sont passés ....

Trop vite !

Trop Haut !

trop Fort !

Pas drôle d'assister à l'agonie du Héros de ma jeunesse ........

....Tristesse !!!!!!

www.mikelkl-photographe.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas drôle d'assister à l'agonie du Héros de ma jeunesse ........

Heu... Agonie, agonie... Combien de magiciens remplissent une salle de 1000 places deux ou trois fois par jour toute l'année ?... Il est loin d'être à l'agonie ! Ce n'est pas parce que l'on ne passe plus à la télévision que l'on ne fait rien...

Contrairement à d'autres, Copperfield fait vraiment sur scène ce que l'on a pu voir dans ses shows télé... Alors certes, pour un magicien qui s'est passé mille fois les vidéos, il a l'impression qu'il "n'y a rien de neuf"... Mais pour le grand public qui le voit pour la première fois, cela reste génial*...

Est-ce que l'on reprochait à Brel de chanter Ne me quitte pas à chaque tour de chant ?...

* À part les cravates... Je ne comprends vraiment pas pourquoi il garde ça... Il devrait virer ses conseillers qui ne lui somment pas d'arrêter ça ! :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai essayé... Je t'assure que j'ai essayé... Mais vraiment, non, je n'aime pas du tout... Ça ne me parle pas, je ne trouve pas ça drôle (le rot fait par la cravate après avoir bu son verre de lait est d'une rare élégance...), c'est moche (le grand rideau bleu pailleté de fond de scène), ce n'est pas magique ("Facile, y'a un fil !"). Bref. Vraiment, non, je n'aime pas...

(Et je n'ai rien contre les cravates hein... Je trouve par exemple que la cravate serpent de Finn John est une vraie merveille...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si encore c'était fait avec un noeud papillon...mdrr

Personnellement, je n'ai jamais eu la chance de pouvoir voir un des maîtres de la Grande Illusion du XX/XXIeme siecle et je pèse mes mots, car dans tout ce qu'il présente, certes la sensibilité de chacun fera que tel ou tel passage nous comblera ou non, mais il faut reconnaitre le talent de la mise en scene et le professionnalisme à toute épreuve du maestro de l'illusion.

J'espère avoir la chance de pouvoir le voir un jour....

Merci pour le compte rendu.

Modifié par Greg de tours
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

sans vouloir polémiquer , Mr BREL n'a pas chanté que "Ne me quitte pas" pendant toute sa carrière !

et s'il la chantait encore lors de ses derniers tours de chant cela ne l'empéchait pas de se renouveler et de rajouter à chaque fois de nouvelles chansons .

La seule chose que je reproche à D.C. (que j'ai vu en spectacle 5 fois aux USA dont Las Vegas 2 fois et New York 1 fois et également en france "Zénith" en Belgique 1 fois et en Allemagne 1 fois) c'est de ne plus se renouveler depuis au moins 12 ans . Peut étre à t'il été trop fort trop vite comme je l'ai déja dit ...

" qui ne progresse plus , régresse ! "

vous le savez d'autant mieux que c'est l'adage dans tous les métiers artistique, donc également pour la magie .

Que je sache pour n'en nommer qu'un seul, R.Houdin n'a pas cessé au cours de sa vie d'innover et d'inventer !

www.mikelkl-photographe.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...