Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Jun's Magicos

[Recherche] Stage magie sur Paris

Recommended Posts

Invité

pour répondre à chouchou,

perso, j'ai suivi près de 3 ans de cours particuliers avec Dominique Duvivier...

bon, alors pour quoi faire ?

d'aucun (sans doute des starlettes et des pas-encore-parvenus) se diront peut-être "mais qui est donc ce plaisantin ?" et ils n'auraient pas-que tord car je ne serai jamais un magicien au sens +/- commun du terme... en effet, je trouve cette étiquette trop réductrice (désolé encore si certains trouvent ça pas cool, dit comme ça)... 'puis alors quand je vois des topics de cet acabit, je suis assez heureux de vivre loin de votre monde... qui, entre parenthèses, - à l'instar de tout microcosme spé' - regorge d'un paquet de cas sociaux, bref... je pense particulièrement à tous les coincés du fion qui croient être devenus des gens qui comptent parce qu'ils font 3 bricoles avec leurs mains et un boniment ringard...

Dominique Duvivier est le seul magicien qui m'ait vraiment attiré par sa personnalité... en marge, manifestement... oui, et c'est tant mieux, je pense salutaire, même, en vrai (est-ce ça qu'on lui reproche, au fond ? (double ? whoa trop marrant !?))

... et bref, j'ai beaucoup appris... et au-délà de la levée double... notamment quant à la création, domaine où il se pose en Maître (terme choisi... grrr... ahahaha...)

alors, voilà, il possède un charisme indéniable et a la stature d'un patriarche, toutes proportions gardées...

alors, oui, comme tout être humain (d'autant plus avec la position "publique"), il a ses intérêts et il est un centre d'intérêt pour d'autres humains... whoa, le scoop !? euh, sinon quels sont ses crimes (au sens stricto légal, svp ?)...

le comportement, les propos de certains en disent bien long sur leur profil psychologique... et c'est à crever de rire (voire pleurer) de les voir jouer les justiciers, les moralisateurs, et tout c'qui peut s'en suivre...

c'est vraiment pathétique... vivez votre vie les gars... franch'ment... puis surtout pleurnichez pas quand vous avez trouvé la mouise après l'avoir cherché (comme quoi la "justice", hein !?... ahahah...), ça sent ça !... gérez vot' vie peinard... restez concentrés sur des objectifs sympas... le monde ne s'en portera que mieux...

allez, bises.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité Chouchou

Bonjour,

Tes propos me rassurent Sheek.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Lorsque j'étais jeune, j'ai pris quelques cours avec ce personnage. Je me suis rapidement rendu compte que si je persévérais dans l' apprentissage de sa levée double de camionneur, j'allais me transformer en clone du comptage du Père Hamman, dont il était un spécialiste caricatural.

Puis vinrent ses insidieuses privations de sommeil via le supplice des tours de petits paquets nocturnes.

Attention danger.

Après avoir subi trois tentatives de privation de sommeil je décidai de quitter ses cours aux intentions machiavéliques.

Le personnage est fréquentable à vos risques et périls.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité

Claude,

'juste un truc par rapport à ça...

est-ce qu'il allait se coucher pendant qu'il te "suppliciait" ?

où j'veux en venir c'est à ce que j'ai pu percevoir des caractéristiques humaines du personnage...

en gros c'est un fou furieux, un malade, un psychopathe :

UN PASSIONNE...

et puis après, comme c'est un berger + qu'un mouton, et ben tu t'cales à son rythme... ou pas...

j'ai un pote, il est pareil, instoppable, intarissable, d'une intelligence et d'un feeling hors du commun, self-made, généreux comme tout, c'est un amour ce gars... franch'ment c'est vraiment un de mes 3 ou 4 meilleurs potes... je l'adore...

... mais purée qu'est-ce qu'il me saoule parfois !!!... des discussions interminables... des sessions d'enregistrement (musique) à n'en plus finir... sérieux, je le supporte plus, parfois, avec son avis tranché sur tout... pire que moi... ahahah...

... et il est tellement pugnace que tu peux que tu lui donner raison... ahahah... c'est un fou...

alors,

- je peux devenir une espèce de répète-panpan quant à ses idées, son style de vie et tout parce que ça me faciliterait la vie, justement, là où j'ai pas forcément envie ou l'énergie de creuser...

voire je pourrai être, tout simplement, 99% d'accord avec sa façon de faire... et ça vaudrait pas forcément le coup d'se prendre le ciboulot pour le 1% sur lequel on est pas d'accord... et donc faire les trucs selon ses choix/initiatives (pertinent(e)s selon moi et le groupe auquel j'appartiendrai et qu'il mènerait)

- ou garder plus d'autonomie pour creuser mon propre sillon...

(à noter que d'une manière générale il serait bien prétentieux de croire que nous soyons libérés de toute influence... après nn années d'éducation et de conditionnement à l'occidentale... ahahah...

moi j'ai qd même l'impression de bien subir la konnerie de pas mal de nos décideurs, penseurs et consorts...)

- ou slalommer (du moment qu'c'est pas à la façon prostipute vénale comme on en trouve tellement dans "nos" milieux...)...

au fond : rien de plus naturel !

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

et puis après, comme c'est un berger + qu'un mouton, et ben tu t'cales à son rythme... ou pas...

Joie, le retour d'une atmosphère pastorale et champêtre.

jesus-holding-lamb.gif

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

J’ai pris connaissance des diffamations et calomnies de ce post, à l’initiative de Christian Girard encouragé par Hervé Lemarchand et Claude Nops, qui décidément ne parviennent pas à contrôler leur aigreur.

Par citations et allusions bien appuyées, la main sur la conscience et avec l’aplomb de « ceux qui savent » (et qui offrent d’en déballer davantage et tout prouver, mais sans témoins), ils prétendent informer et prévenir publiquement que je suis un frauduleux, un pervers, un pédophile [ !] , et que le « Double fond » est un repère de débauche et de corruption pour les mineurs, pas moins ...

En attendant que le tribunal correctionnel sanctionne ces allégations indignes, et malgré la lâcheté et la honte qu’on me prête aussi à ne pas vouloir couramment répondre aux provocations, j’écris dores et déjà ceci :

1° - A Hervé Lemarchand je rappelle qu’il n’a jamais eu de ma part la moindre occasion d’un litige ou d’un contentieux personnel. Mais ainsi qu’il le définit, m’attaquer et me maltraiter a été son « combat », « ses combats » même, qu’il reconnaît avoir tous perdus. Ses mobiles ? – m’imposer son magistère moral en se mêlant de ma vie privée qui ne l’a jamais concerné et de la gestion de mes affaires qui ne l’ont jamais concerné non plus. Ses moyens ? – Ceux puisés au dépens du CFI, du temps qu’il en était le Président. Ainsi qu’il le confirme, il a alors abusé de ses pouvoirs, de la confiance de ses électeurs et des cotisations des membres, pour lancer contre moi une « fatwa » et, dans mon dos, m’exclure arbitrairement sur de méchants prétextes. Un peu comme un gourou qui, pour affliger un de ses adeptes, aurait privilégié les règles internes de sa secte contre la légalité républicaine .... A ma demande, la Cour d’appel lui a froidement donné tort et le CFI a, de son fait, frôlé la ruine en frais de justice. Ce qu’il ne dit pas c’est que, bon prince pour ma part, je n’ai pas mis en recouvrement les dépens et indemnités que la justice m’a attribués à charge de notre club dont je n’ai pas voulu aggraver les déboires. Ce pourquoi Hervé Lemarchand continue à se répandre contre moi, c’est ça, et rien d’autre !

2° - A Christian Girard je rappelle qu’il n’a jamais eu non plus gain de cause dans les procès qu’il m’a témérairement intentés, au travers de « Mayette magie moderne », en voulant (c’est devenu sa marotte) me faire passer pour un éditeur et « marchand de tours » abusif au préjudice des auteurs. De quoi s’agissait-il exactement ? – Des invendus importants de son tour « les 9 concubines » en stock chez « Mayette » depuis quinze ans, sur lesquels nous étions convenus d’une distribution gracieuse aux congressistes de l’AFAP à Perpignan en 1999. Un an plus tard, inspiré et hardiment soutenu par Hervé Lemarchand, il s’est avisé de battre monnaie en contestant cette opération et en me reprochant les invendus, contre toute logique et au mépris des réalités. Prétendant à de fortes sommes devant le Tribunal il en a été pour ses frais en 2002. Mécontent de ses juges et de son avocat, il a tenté sa chance en appel, avec un autre avocat et pour plus fortes sommes encore, en pure perte à nouveau en 2005. Le tribunal puis la Cour ont notamment relevé que la société Mayette avait bien respecté les accords conclus et la législation bénéficiant aux auteurs, tandis qu’elle avait commercialisé « les 9 concubines » avec un score très honorable, supérieur même à la moyenne de l’avis de son concurrent le plus acharnée à l’époque. Ce pourquoi Christian Girard continue à se répandre contre moi, c’est ça, et rien d’autre !

3° - A tous ceux qui auront lu les divagations de ce post ( et de ses précédents similaires), je précise en outre pour leur information que :

a/ La vieille coupure de presse aujourd’hui encore exhumée contre moi pour preuve (de quoi ?!) a été en son temps déclarée diffamatoire par la Cour de Paris. Sans enquête sérieuse et sans contradiction, elle était une complaisance au service unilatéral des menées purement privées de personnes qui ont sèchement perdu leur procès contre moi et se sont trouvées exposées à condamnation pour dénonciation calomnieuse. D’ailleurs, aucun autre journal ou média ne s’est aventuré à reprendre en écho quoi que ce soit de cet article.

b/ La Cour de cassation, dont l’arrêt est aussi exhumé faute de mieux ou de plus récent en ma défaveur, ne revient sur aucune des questions jugées, d’ordre d’ailleurs banalement réglementaires ; ce n’est pas son rôle et elle n’a pas le pouvoir de donner son avis sur les faits qui, réels ou supposés, lui sont rapportés. Elle ne peut que traiter la régularité du formalisme suivi par la Cour d’appel, et s’en tient, en l’occurrence, à rejeter le pourvoi dont elle a été saisi, rappelant que les juges du fond se sont prononcés, que ce soit à tort ou a raison, souverainement.

c/ Comme le mien, le casier judiciaire de mes accusateurs est – je le suppose - vierge. Si tel est bien le cas, je me déshonorerais à invoquer publiquement contre eux, à seule fin de les rendre antipathiques et suspects du pire, de vieilles histoires qui ne m’auraient pas concerné, dont je n’aurais pu connaître les tenants et aboutissants, et dont, absolument et définitivement, la loi interdit à quiconque de faire état sous quelque prétexte que ce soit.

Sur ce je retourne à mon travail, ma passion, avec respect et gratitude pour ma famille, mes collaborateurs et mon public qui lui confèrent quelque succès.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité

Posté au départ par : SHEEK

"et puis après, comme c'est un berger + qu'un mouton, et ben tu t'cales à son rythme... ou pas..."

=> "Joie, le retour d'une atmosphère pastorale et champêtre."

ouais, désolé d'avoir repris une de ces nombreuses images judéo-chrétino-machin-truc.

allez, une petite digression sur la hiérarchie sociale ? éduquons-nous !

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité lancelot

=> "Joie, le retour d'une atmosphère pastorale et champêtre."

ça vient de là, l'expression "champêtre de joie" ?

:blush::blush::blush::blush::blush::blush::blush:

Bon, redevenons sérieux quelques instants : je tiens à signaler à Alexandre que malgré tout ce qu'il a pu lire sur moi, et il lui suffira de se référer à l'article (malheureusement effacé depuis) de "Cassoulet magazine" ainsi qu'au jugement de second degré juridictionnel du Tribunal de Guernesey en son quatorzième attendu, et bien que certaines personnes ai reçu de la part de quelqu'un que je ne citerai pas pour des raisons évidente un message en MP qui a été redirigé vers un individu que nous nommerons "Monsieur Gzo" ici ( d'une part pour des raisons législatives évidentes et d'autre part parce que ça me fait rire d'appeler quelqu'un Monsieur Gzo), dans le cadre où certains confondent professorat et soumission avec, en sous-jacence, une certaine main mise, quoique les francs-maçons ont certainement posés leur pied dans cette main mise (note : c'est rigolo, non, "posé le pied dans la main mise" ?), et sachant que la gratuité inhérente à certains dons n'implique pas une commercialisation de ce don dans le cadre du droit d'auteur, voir la jurisprudence du procès "M. Gutemberg contre Fust", et je rajoute qu'Otto passe son temps, je maintiens, à montrer ses fesses, qu'il a fort jolies ( d'où l'expression : "Merci beau c ul"), à l'IMC (et j'espère qu'il va me f outre un procès au c ul dont il est tant question, l'Otto, ça nous donnera l'occasion de nous voir et de déc onner ensemble tous les deux au tribunal, car je l'adore, l'Otto), je le crie ici haut et fort :

TOUT LE MONDE DIT QUE JE N'AIME PAS LES RAVIOLIS...

MAIS C'EST PAS VRAI ! C'EST PAS VRAI !

Je tenais absolument à le préciser, et que tout le monde le sache, car c'est extrémement important pour MOI (le reste, la magie, l'art, tout ça... on s'en f out... ). Le mot important dans tout ce que vous venez de lire depuis le début est : MOI , si vous oubliez tout le reste, c'est pas grave... :D

Bon. Voila. ça, c'est fait.

J'espère que ce fil devient beaucoup plus clair pour tout le monde, suite à ces indispensables précisions et mises au point de ma part.... Vous pouvez m'envoyer vos insultes en MP... lieu où, du reste, devrait se dérouler 95% des messages que l'on lit ici, dans ce thread, à mon humble avis... Car à part les protagonistes impliqués personnellement, on n'y comprend rien, on ne veut rien y comprendre, même pas qu'on ne veut rien y comprendre... Simplement, on ne peut pas remonter sur un forum des histoires hyper-complexes qui datent de plusieurs années et qui se sont enrichies, si on peut dire, de milliers de détails au fil du temps.

Je suis connu ici pour mes avis tranchés, mes engouements, mes passions (et ma logorrhée verbeuse, je vous le concède, ce message en est un exemple). ben là, j'ai même pas d'avis, je ne sais même plus, tellement ce fil est ésotérique, sur QUOi je devrais avoir un avis : je ne peux pas dire que je "pense" qu'untel ou untel a peut être un petit peu plus raison qu'untel ou machin : j'y comprend RIEN, comme, je crois, la plupart des lecteurs de ce thread...

Et, bon d ieu, qu'est-ce que tout cela à a voir avec l'art magique EN TANT QUE TEL ? Autant je conçois la présence d'un tel fil sur un forum à vocation généraliste, autant là, sur un forum appelé "Virtual Magie", je ne comprends pas qu'on nous impose ces querelles de personnes...

M erde... c'est le fil d'Alexandre, après tout... ça serai bien de le respecter, Alexandre, dans sa demande initiale. Ici, c'est pas le champ d'honneur de quelques pointures de la magie (dont on ne s'imaginera pas un instant, que les choses soient claires, que j'ai la moindre prétention de faire ne srai-ce qu'infinitésimalement faire partie, j'ai eu moins cette lucidité dans mes délires ...) qui ont des récriminations inter-égo volcaniques, explosives et latentes... arrétez d'instrumentaliser le site de Thomas, SVP, pour tenter de régler vos querelles intestines.

Alors, donc, bon, sinon, Alexandre, ça y est, t'as trouvé un club ? Des potes en magie (car, fondamentalement, à te lire, c'est ça que tu cherches..)Tu devrais : tu vois, par exemple, le thread que tu as lancé sur ton probléme de "bouteille" n'en serait peut être déjà plus un ("ne serait plus un probléme", pas "ne serait plus un thread', suis un peu, s'il te plait... Si tu suis pas, je te fais un procès) Soit on t'aurai dis, selon ton numéro, que, non, le "plus" n'est pas le mieux, ou on t'aurai dit que, oui, c'est une bonne idée d'en faire quatre de plus, que "je connais machin qui connais truc qui va pouvoir te dépanner"...

La plupart du temps, dans les clubs sains et bon enfant, ça se passe comme ça...

Modifié par lancelot

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
.

Pendant ce temps, comme à son habitude, Dominique Duvivier préfère opter pour la politique de l'autruche. Attitude qui est à l'évidence un aveu en soi. On a vu meilleure gestion en temps de crise...

Hervé LE MARCHAND

Là, je pense que vous vous êtes peut être avancé un peu vite;

il vient de répondre.

Donc votre "attitude qui est à l'évidence un aveu en soi" tombe un peu à plat.

Non?

Carla

Modifié par Carla

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

p/s Je trouve d'ailleurs qu'il n'aurait même pas du prendre la peine à répondre à ce déluge de boue.

Carla

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...