Aller au contenu

Spectacle en Crèche : comment faire


Thibault FORESTIER

Recommended Posts

Invité lancelot
Peter avec nous, Peter avec nous !!!
C'est nul ton message... moi, j'aurai plutot dit : 'Peter avec nous, Peter avec nous !!', avec un "!" de moins, question de rythme.... Enfin, c'est ce que je crois... LOL !
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non Peter continues tes interventions que personnellement je trouve justifiées. Il est vrai que les surdoués de la classe ne t'écouteront pas, mais les humbles, ceux qui n'osent même pas poster eux, j'en reste persuadé profitent de ton expérience et d'autres. Ils râlent contre les vieux mais au fond d'eux même ils emmagasinent nos écrits et le jour d'un plantage ça la revient et là, là seulement ils appliquent. J'ai encore foi en la jeunesse, autrement que ferions nous si notre art n'etait pas transmis? Je ne désespère pas qu'un jour ils nous en remercient

WINFRIED

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 14 années plus tard...

Bonjour, 

Après plusieurs années de travail en crèche et de magie j'ai écris mon spectacle et souhaite le proposer à des structures d'accueil de la petite enfance. 

Je souhaiterais savoir quel statut je dois avoir afin de présenter le spectacle ??? (intermittant, auto entrepreneur ?) 

J'imagine qu'il faut un statut particulier pour des raisons d'assurance ou de déclaration de la crèche. 

Je vous remercie d'avance pour vos réponses et votre attention. 

Laurent 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Spectacle en Crèche : comment faire
Il y a 1 heure, Thomas a dit :

@Peter DIN devrait être à même de t'éclairer.

Ou peut-être si Thomas m'y autorise ?

Lire "Bébé Magie", ce serait peut-être un bon début ?

Je crois que Thomas doit avoir un pack intéressant à ce sujet.

Acheter Bébé Magie chez nos partenaires :
Virtual Magie
 Découvrir l'offre

  • J'aime 4

Peter Din

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Re bonjour, 

J'ai relu Bébé Magie, une véritable bible pour préparer son spectacle. 

Cependant j'ai déjà effectué les recherches et le travail concernant mon spectacle, et même quelques représentations. 

Ce que je souhaite savoir c'est quel statut juridique professionnel je dois avoir pour pouvoir proposer mon spectacle dans les crèches ? 

J'imagine qu'il faut avoir un statut professionnel particulier pour des questions d'assurance, de déclaration social ou de rémunération. 

Dois je être auto entrepreneur, intermittant du spectacle...? 

Je suis un peu perdu... 

Merci d'avance pour votre attention. 

Laurent. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le fait de travailler que ce soit en crèche ou ailleurs ne demande pas de statut particulier.

Un artiste est un salarié comme un autre,  il doit être en règle en matière sociale ou fiscale.

Tu as donc le choix entre plusieurs options :

La plus simple, celle de salarié en passant par le GUSO, ou par une entreprise de spectacle habilité à engager des artistes du spectacle vivant.

Je ne te conseillerai pas le statut d'auto-entrepreneur car il reste toujours interdit dans les textes pour les artistes du spectacle. Même si plusieurs artistes l'ont choisi, je ne m'exprimerai pas plus à ce sujet et je te laisserai faire tes choix. Mais si tu as affaire à une crèche respectant les textes, elle ne t'embauchera pas, mais d'autres le feront. Alors...

Tu peux créer ta propre société, comme un artisan, mais si tu débutes dans le métier, c'est peut-être et même sans doute un peu prématuré.

Tu as aussi plusieurs types de statuts d'indépendants, je ne les connais pas vraiment, car je n'ai jamais fait de recherche à ce sujet, le statut de salarié m'ayant convenu très bien toute ma carrière et aujourd'hui que j'ai fait valoir mes droits à la retraite, j'en suis plutôt satisfait. Pouvoir se permettre d'arrêter de travailler à 60 ans avec une bonne pension a des côtés plutôt agréable, merci Patron.

Bref, tu as le choix. Je persiste à dire, mais je ne doute pas que des dizaines de personnes sur ce forum, te diront le contraire, que le statut de salarié est le plus sûr pour l'avenir et le plus facile. 

En revanche, si tu travailles avec de très jeunes enfants, il te faudra être parfaitement au fait des procédures et des obligations dans ce type d'activité. Si tu es salarié, tu n'as en principe pas besoin d'une assurance autre que ta responsabilité civile, car et si tu respectes les procédures, tout salarié est couvert dans le cadre de son activité professionnelle et dans la mesure bien sûr, ou tu ne commets pas d'erreurs impliquant ta responsabilité pénale. Toutefois, une assurance professionnelle complémentaire peut-être un plus et voir indispensable si tu choisis un autre statut indépendant.

En revanche, ce qui m'inquiète le plus dans ton projet, c'est que tu n'as visiblement aucune expérience professionnelle dans le domaine du spectacle (sinon, tu saurais quel est ton statut) et tu veux te lancer dans une spécialité qui demande une énorme expérience. Je ne mets pas en doute tes compétences, mais cela m'inquiète un peu et c'est bien normal.

Le travail en crèche n'a rien à voir avec tout ce que tu as pu connaître en matière de magie et de prestation de magicien. Tu me dis que tu as déjà fait quelques représentations, cela m'interroge, car dans une crèche on ne fait jamais de représentation, cela ne correspondrait à rien de compréhensible pour les bébés. Il ne faut pas confondre un spectacle que tu présentes DEVANT des bébés et les fratries ou les pros de la structure, avec une intervention POUR les bébés, cela n'a rien à voir.

En ce qui me concerne, j'ai suivi des formations et j'ai travaillé sur mes interventions pendant 5 ans avant de les faire valider et de présenter ma première prestation. Je ne suis pas très doué il est vrai et aujourd'hui tout va plus vite, mais si je peux me le permettre avant de te lancer, dans tous les cas, fait valider ton travail par un professionnel de la petite enfance, un ou une EJE serait l'idéal, tu éviteras ainsi bien des déboires, des erreurs et des déceptions.

Un bébé, c’est fragile et cela ne demande rien, surtout pas de subir des apprentissages hasardeux. J'ai écouté tellement d'histoires de magicien, que m'ont raconté des directrices de crèches que je préfère me montrer modérément enthousiaste et très modérateur.

Que cela ne t'empêche pas de continuer, sans oublier qu'avec les bébés on n'essaie pas, on se doit de réussir, c'est pour cela que l'expérience et un peu de bouteille cela peut aider.

Bonne chance et bon courage.

Peter Din

 

Modifié par Peter DIN
  • J'aime 1

Peter Din

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Peter DIN a dit :

Le fait de travailler que ce soit en crèche ou ailleurs ne demande pas de statut particulier.

Un artiste est un salarié comme un autre,  il doit être en règle en matière sociale ou fiscale.

Tu as donc le choix entre plusieurs options :

La plus simple, celle de salarié en passant par le GUSO, ou par une entreprise de spectacle habilité à engager des artistes du spectacle vivant.

Je ne te conseillerai pas le statut d'auto-entrepreneur car il reste toujours interdit dans les textes pour les artistes du spectacle. Même si plusieurs artistes l'ont choisi, je ne m'exprimerai pas plus à ce sujet et je te laisserai faire tes choix. Mais si tu as affaire à une crèche respectant les textes, elle ne t'embauchera pas, mais d'autres le feront. Alors...

Tu peux créer ta propre société, comme un artisan, mais si tu débutes dans le métier, c'est peut-être et même sans doute un peu prématuré.

Tu as aussi plusieurs types de statuts d'indépendants, je ne les connais pas vraiment, car je n'ai jamais fait de recherche à ce sujet, le statut de salarié m'ayant convenu très bien toute ma carrière et aujourd'hui que j'ai fait valoir mes droits à la retraite, j'en suis plutôt satisfait. Pouvoir se permettre d'arrêter de travailler à 60 ans avec une bonne pension a des côtés plutôt agréable, merci Patron.

Bref, tu as le choix. Je persiste à dire, mais je ne doute pas que des dizaines de personnes sur ce forum, te diront le contraire, que le statut de salarié est le plus sûr pour l'avenir et le plus facile. 

En revanche, si tu travailles avec de très jeunes enfants, il te faudra être parfaitement au fait des procédures et des obligations dans ce type d'activité. Si tu es salarié, tu n'as en principe pas besoin d'une assurance autre que ta responsabilité civile, car et si tu respectes les procédures, tout salarié est couvert dans le cadre de son activité professionnelle et dans la mesure bien sûr, ou tu ne commets pas d'erreurs impliquant ta responsabilité pénale. Toutefois, une assurance professionnelle complémentaire peut-être un plus et voir indispensable si tu choisis un autre statut indépendant.

En revanche, ce qui m'inquiète le plus dans ton projet, c'est que tu n'as visiblement aucune expérience professionnelle dans le domaine du spectacle (sinon, tu saurais quel est ton statut) et tu veux te lancer dans une spécialité qui demande une énorme expérience. Je ne mets pas en doute tes compétences, mais cela m'inquiète un peu et c'est bien normal.

Le travail en crèche n'a rien à voir avec tout ce que tu as pu connaître en matière de magie et de prestation de magicien. Tu me dis que tu as déjà fait quelques représentations, cela m'interroge, car dans une crèche on ne fait jamais de représentation, cela ne correspondrait à rien de compréhensible pour les bébés. Il ne faut pas confondre un spectacle que tu présentes DEVANT des bébés et les fratries ou les pros de la structure, avec une intervention POUR les bébés, cela n'a rien à voir.

En ce qui me concerne, j'ai suivi des formations et j'ai travaillé sur mes interventions pendant 5 ans avant de les faire valider et de présenter ma première prestation. Je ne suis pas très doué il est vrai et aujourd'hui tout va plus vite, mais si je peux me le permettre avant de te lancer, dans tous les cas, fait valider ton travail par un professionnel de la petite enfance, un ou une EJE serait l'idéal, tu éviteras ainsi bien des déboires, des erreurs et des déceptions.

Un bébé, c’est fragile et cela ne demande rien, surtout pas de subir des apprentissages hasardeux. J'ai écouté tellement d'histoires de magicien, que m'ont raconté des directrices de crèches que je préfère me montrer modérément enthousiaste et très modérateur.

Que cela ne t'empêche pas de continuer, sans oublier qu'avec les bébés on n'essaie pas, on se doit de réussir, c'est pour cela que l'expérience et un peu de bouteille cela peut aider.

Bonne chance et bon courage.

Peter Din

 

Bonjour Péter et encore un grand merci pour votre réponse et votre attention. 

Je travaille depuis plusieurs années en crèche et quand je dis que j'ai déjà fait plusieurs représentations c'est que j'ai présenté plusieurs fois mon spectacle aux enfants de ma crèche pour des fêtes de fin d'année ou de Noël. 

J'ai également travaillé l'ensemble de mes tours, pour la plupart des apparitions et des transformations, avec une EJE de ma crèche et sous forme d'ateliers avec les enfants.

Voila pourquoi je ne m'étais pas intéressé au statut de l'artiste, puisque je ne réalisas mon spectacle qu'au sein de ma structure. 

Aujourd'hui je souhaiterais presenter le spectacle que j'ai écrit dans d'autres structures.

Il s'agirait de le présenter dans le cercles restreint des structures de ma connaissance.

Je ne souhaite pas faire de cette activité mon travail principal.

C'est pourquoi je recherche des informations clairs sur le statut car ce que l'on trouve sur Internet reste flou. 

Encore merci à vous et merci pour votre travail. 

Laurent 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Messages

    • Je ne vais pas être très objectif, étant un grand fan du monsieur. La première fois que j'ai vu cet effet, c'est dans sa conférence Penguin N°2, il y a quelques années maientenant, c'est là que j'avais découvert "Balance" également.  Je pense qu'au même titre que "Balance", c'est un numéro qui peux conclure un spectacle par sa force, la méthode est diabolique, très très efficace, et simple en même temps. La vraie difficulté ici sera de travailler une présentation qui nous est propre... Je n'ai pas encore le matériel sous les yeux, mais commandé, et après avoir regardé les explications attentivement, ça à l'air très bien, et ça permet de faire d'autre chose qu'un effet de coïncidence entre 2 jeux, "Trojan Deck" est un outil, un peu comme Tool de David Stone en fait, mais j'en ai déjà trop dit 😉
    • En me promenant sur VM ce matin, je découvre la très bonne critique du Jean Melin’s Book of Magic  ICI Extrait :   J’aime beaucoup les tournures de phrase du style : "par le concept même du mentalisme" ou encore : "le Magicien avec ses tours d’adresses, qui est là pour amuser ses spectateurs qui se doutent qu’il y a un truc" Rien de nouveau sous le soleil… L’opposition entre le magicien (honnête !) avec ses "tours d’adresse" qui est là pour divertir (rien que pour divertir) et le mentalisme qui de par sa nature même porte en lui une ambiguïté (potentiellement dangereuse puisqu’elle implique des dérives possibles). Cela a été rabâché sur ce fil et dans d’autres. 🙂 La suite de l’article évoque une autre idée assez classique de l’éthique du magicien/mentaliste : Cela semble simple sur le papier mais cela pose des questions qui, là encore, ont été rabâchées ici ou ailleurs, par exemple : n’est-il pas illusoire de prétendre circonscrire l’ambiguité du mentalisme à la salle de spectacle dans la mesure où la prestation n’appartient pas à l’artiste mais aussi au spectateur qui s’en empare et qui en fait ce qu’il veut (comme c’est d’ailleurs le cas avec toute création artistique (film, roman….)) ? Jean Merlin, lui même, confesse son impuissance à limiter l'impact du mentalisme à la seule salle de spectacle. Et il dit cela très bien dans une interview jadis présente sur le site de l'OEDM, que j’ai souvent cité où il explique pourquoi le mentalisme le gêne et pourquoi il n'a pas poursuivi dans cette voie 🙂 :  
    • je pense qu'à 6 ans on peut se passer de fP et acheter un livre comme celui de guy lore  et d vuitenez qui aur l'avantage pour une somme modique de faire bricoler votre petit bonhomme  et lui apprendre des tours efficaces :La magie en 80 tours edition didier carpentier.
  • Statistiques des membres

    • Total des membres
      7 560
    • Maximum en ligne
      4 524

    Membre le plus récent
    Bruno GODARD
    Inscription
  • Statistiques des forums

    • Total des sujets
      77,8k
    • Total des messages
      649,7k

×
×
  • Créer...