Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Hannibal

Membre
  • Compteur de contenus

    1 660
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

236 Respect

1 abonné

À propos de Hannibal

  • Rang
    VMétéran*****
  • Date de naissance 01/04/1912

Informations Personnelles

  • Localisation
    Versailles (78) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    cosmonaute

Visiteurs récents du profil

1 591 visualisations du profil
  1. Mon propos est de pousser les utilisateurs et exploitants de VM à réfléchir. Je pense qu'il est difficile de nier le fait qu'une partie de la fréquentation du site vient des moteurs de recherche (j'imagine que moi-même je suis arrivé ici via Google...), et que parmi ces utilisateurs certains ne sont pas magiciens. Mes propos ne se veulent pas accusateurs, mais stimulateurs de réflexion... Par ailleurs je connais Thomas "en vrai" et l'idée n'est pas de l'attaquer mais au contraire de faire progresser VM !
  2. Tout à fait d'accord, dommage de ne pas avoir pu poursuivre plus loin... En l'occurrence, j'imagine qu'elles parlaient au moins de l'explication du faux voyant. La conclusion que j'en tire (qui n'est pas une nouveauté pour moi, mais qui confirme ma perception de nos spectateurs) : certaines personnes sont fortement intéressées par la connaissance en général et par le truc en particulier. Du coup je vais continuer à travailler mes routines qui sont sur le thème de "la fausse explication" . Je n'ai jamais eu autant de facilité à capter l'attention des spectateurs qu'avec ce thème quand il est bien amené, voire quand c'est le spectateur qui croit m'amener sur ce terrain... Bon week-end Fabien ! PS : je suis en train de lire un de tes ouvrages qui m'a été offert
  3. La monétisation d'un site ne me choque pas. Mais d'un autre côté il existe pleins de passionnés dans pleins de domaines qui travaillent gratuitement pour partager leur savoir, aider les plus jeunes... Que Thomas rentabilise son site me paraît plus une preuve d'intelligence qu'autre chose, et de toutes façons personnes ne nous oblige à y venir. Toutes ces bonnes choses justifient elles une ouverture à M. tout le monde et aux moteurs de recherche ? C'est là que porte ma réflexion. Je trouve que VM est un site formidable et unique, mais cet aspect débinage me gène. Quelle est la priorité, servir la magie, ou faire du bénéfice ?
  4. Pour revenir au sujet... Ce soir je me pose une heure et un groupe de jeunes filles (je dirais 16 17 ans) se met à discuter juste à côté de moi. Moi je suis à une table et je farote mon Bicycle... la routine quoi, et je laisse traîner mes oreilles : ... et il se fait passer pour un médium... caméra cachée... c'est ouf... un complice... Facebook... les gens croient grave qu'il est voyant... Du coup je les interpelle : vous parlez de Fabien Olicard ? Vous en pensez quoi... Après quelques échanges je comprends qu'elles ont une bonne opinion de Fabien. Et puis une d'elles me sort (pour le coup je cite texto) : "Ce que j'aime bien c'est qu'il explique" La conversation a malheureusement dû s'arrêter là... On ne saura donc jamais le fond de leur pensée... Mais ça m'a laissé songeur...
  5. La remarque consistant à montrer que VM participe au débinage de par son ouverture tout est public est extrêmement pertinente. Ce fait a déja été remonté notament sur le sujet qui parle du voyage de croix par exemple... Les critiques envers Fabien vont bon train sur le forum (je n'ai pas dit que je cautionnais le débinage de Fabien, hein) mais les critiques envers l'ouverture de ce forum se font plus timides... Normal, personne ne souhaite se faire bannir. Moi le premier. Mais ça n'empêche pas la réflexion. Et pourtant... Le problème est exactement le même que pour le cas « Fabien » : tout ce que nous écrivons dans la partie publique est indexé par Google et donc trouvable facilement. De mon point de vue il faudrait réserver l'accès au site aux inscrits. La grande majorité du site ne devrait pas être accessible à monsieur tout le monde ni aux moteurs de recherche. Oui mais, parce qu'il y a un « mais »... La fréquentation du site est synonyme de rendement financier pour l'exploitant. Exactement le même reproche que celui qui est fait à Fabien : débiner, ce qui augmente la fréquentation et en retirer du profit. Depuis quelques temps le site a commencé à se monétiser : de nouvelles fonctionnalités ont été réservées à ceux qui payent (pourquoi pas), et des fonctionnalités historiquement gratuites sont devenues payantes (là moins glop, je pense à ce qui touche aux messages privés). Où est la limite ? Cette situation doit elle perdurer ?
  6. Hannibal

    Rencontre à Lyon

    Je déterre ce sujet... Je passe à Lyon et j'ai mes soirées libres ce soir et demain... Si quelqu'un veut parler magie autour d'un verre ...
  7. La magie au sens de ce forum est un illusionnisme assumé ouvertement et affiché. A tel point que quand on parle d'illusionnisme dans le langage courant on fait souvent l'amalgame avec la magie. Pourquoi ? Car faire de la magie c'est réaliser l'impossible, ce qui par définition n'existe pas. Conclusion ? Le spectateur a cru voir de la magie mais sait que c'est une illusion. Au sens premier du terme, et étymologiquement parlant, l’illusionnisme est l'art de créer des illusions. Il n'y a pas de notion de but. Je maintien que le tricheur use d'illusionnisme. Mais il ne l'affiche pas puisque le propre du tricheur est de ne pas se faire repérer comme tel par ses spectateurs. Du coup, pour le commun des mortels, sa discipline, la triche, n'est pas directement associée à de l'illusionnisme. De même, le mentaliste use souvent d'illusionnisme. L'homme politique en fait également usage à outrance. Chaque fois les méthodes et les buts peuvent différer, mais l'illusionnisme ne se limite pas dans ses applications à créer l'illusion de la magie...
  8. Je quitte la discussion et quand je reviens... Plein de choses intéressantes à lire ! Merci en particulier à Philippe et Yann pour leurs propos ! De mon point de vue, et pour faire très synthétique : Si je repars des définitions issues du Larousse et trouvables en 3 clics sur internet : Illusionnisme : Art de tromper le regard du spectateur par dextérité manuelle ou à l'aide d'appareils spécialement conçus dans ce dessein et appelés « grands trucs ». Illusion : Interprétation erronée d'une donnée sensorielle : Illusion auditive. Illusion d'optique. Effet obtenu par le moyen de l'art, de l'artifice, du truquage et qui crée le sentiment du réel ou du vrai : L'illusion de la vie donnée par un automate. Appréciation conforme à ce que quelqu'un souhaite croire, mais fausse par rapport à la réalité : Perdre ses dernières illusions. Le magicien au sens de ce forum est un individu qui met tout en œuvre pour créer, auprès de ses spectateurs, l'illusion qu'il fait de choses impossibles au commun des mortels et / ou qui ne respectent les lois de la physique. Et il leur livre plus ou moins explicitement pour explication l'utilisation de la « Magie ». Tout ceci dans la plupart du temps de divertir (ceux qui sont intéressés par un débat sur cette dernière assertion pourront trouver le sujet dédié...). Le tricheur quant à lui est un individu qui met tout en œuvre pour créer, auprès de ses spectateurs, l'illusion qu'il fait de choses tout à fait normales (mélanges, coupes, donnes...) alors qu'il fait tout le contraire : il ne mélange pas mais il classe, il ne donne pas les cartes du dessus mais d'ailleurs... Il ne laisse pas au jeu les parts d'équité et de hasard auxquelles les autres joueurs s'attendent, mais il se donne (à lui même ou à un complice) « un avantage » dans le but la plupart du temps de gagner au jeu Dans les deux cas, tricheur ou magicien, l'individu s'efforce de modifier la perception de la réalité de la victime. Bien que leurs buts soient évidemment différents, c'est dans cette mesure que ces deux disciplines sont à mon avis des branches de l’illusionnisme...
  9. Merci pour ces précisions ! Je comprends donc que la triche ne se limitait pas à de la manipulation d'un jeu normal, mais que comme en magie "tout les coups sont permis" à commencer par la connivence... Finalement, bien que les buts soient différents les méthodes de ces deux branches de l'illusionnisme que sont triche et magie sont vraiment très proches...
  10. Peut-on en savoir un peu plus sur l'organisation des parties ? Leur durée et leur cadre (privé ou public) ? Combien de joueurs dans une partie ? Parmi ces joueurs combien de complices ? Combien de pigeons ? Rabattus comment ? Plusieurs fois les mêmes pigeons ? Comment la triche s'organisait ? Triche à tous les coups ? Triche à la demande d'un des joueurs ? Triche à l'initiative du croupier avec moyen de le communiquer ? Comment communiquer au cours de la partie ? Triche en donnant uniquement une bonne main au complice ou en donnant une bonne main aussi au pigeon ? Utilisation d'un simple jeu normal ou un peu plus de matériel (plusieurs jeux, jeux marqués...) ? J'ai en fait un millier de questions !
  11. Un effet que j'ai testé brut il y a quelques temps (i.e je l'ai réalisé techniquement mais ce n'était pas du tout au point au niveau présentation) : Je montre deux jeux, un bleu et un rouge, chacun dans l'ordre du jeu neuf. Je les mélange ensuite visiblement ce qui me donne une pile de 104 cartes que j'étale en ruban face en haut. Je parcours les cartes avec attention puis je retourne le ruban et je scrute aussi les dos. Les spectateurs voient des cartes mélangées. C'est très visuel particulièrement côté dos. Ensuite je suis capable de déceler une carte manquante ou déplacée, de nommer les cartes qui encadrent une carte citée par le spectateur et d'annoncer la couleur des dos... Et je finis même en citant les 104 cartes dans l'ordre... Une bonne démonstration de mémoire prodigieuse bien plus marquante qu'avec un seul jeu selon mes spectateurs. De plus tout résiste à un examen poussé.
  12. Bonjour @Olivier (If....), La plupart du temps je n'ai pas besoins de deux chapelets différents simultanément. De plus, avoir deux identités différentes (en terme de numéro d'ordre) qui cohabitent pour une même carte peut ralentir le processus intellectuel d'association carte-nombre : avant le 8 de trèfle était juste « 33 » ; maintenant il est « 33 » et / ou « 27 ». S'il n'y a pas une des identités plus fortes que l'autre, alors je dois me poser la question suivante « 33 ou 27 ? » Si je suis en train d'effectuer une séparation 1-26/27-52 par exemple, ça représente une perte de temps et une source d'erreurs importantes. Ce que je souhaite éviter bien sûr ! Je suis donc globalement « monochapelet » et j'ai décidé que mon chapelet principal serait le miens : pour tous les effets ne nécessitant qu'un seul chapelet, je privilégie donc mon chapelet. Je dois tout de même entretenir le Mnémonica, je pratique donc de temps en temps avec la création de Juan Tamariz. Maîtriser le Mnémonica offre aussi la double possibilité de pouvoir à l'impromptu « jouer » avec d'autres magiciens qui le pratiquent également (situation que j'ai rencontré plusieurs fois) mais également de déceler et de comprendre très facilement l'usage du Mnémonica par d'autres magiciens. Par contre j'ai des effets qui sont faisables avec un seul chapelet mais largement améliorés en utilisant deux chapelets, et là connaitre deux chapelets prend tout son sens... Du côté des propriétés, mes critères essentiels sont les suivants : Examinable (contrainte que je m'impose et qui me donne une grande liberté dans les conditions où je pratique) Possibilité de retour au jeu neuf (effet extrêmement fort et visuel que j'affectionne particulièrement, et qui a pour corollaire pratique bien que moins essentiel à mes yeux, la possibilité de pouvoir facilement monter le chapelet à partir d'un jeu neuf) Ces deux critères sont présents sur le Mnémonica qui a en plus le gros avantage d'être répandu : il existe de nombreuses publications (pas forcément formelles) en plus de celles de Tamariz qui permettent d'exploiter au mieux les propriétés intrinsèques de ce chapelet. Mon chapelet personnel reprend évidemment ces deux critères et intègre des propriétés spécifiques qui m'intéressent pour les routines de triche. Rien de transcendant à mon avis, mais juste du sur mesure pour ce que j'aime faire : j'ai besoin de maîtriser de nombreuses et grandes séquences de cartes plutôt que d'avoir une périodicité ou un miroir en permanence. Mon Chapelet n'est pas complémentaire du Mnémonica mais finalement assez proche car en fait il n'y a pas vraiment de propriétés qui me manquent dans le Mnémonica... Mon utilisation du chapelet s'appuie plus sur une parfaite connaissance de celui-ci que sur des propriétés donnant des routines toutes faites. Avec un peu de recherche, on trouve beaucoup de propriétés intrinsèques intéressantes, et évidemment dans le cas d'un chapelet personnel cela demande du travail personnel. Comme je peux facilement revenir au jeu neuf, je peux facilement passer au jeu miroir ou a des ordres périodiques, et ces « états seconds » me suffisent. Pour résumer je dirais que mon avis sur le Mnémonica n'a pas changé : il est excellent et reste le chapelet grand public que je conseille et qui doit être associé à une mémorisation brute. Mais je suis perfectionniste et pour des (presque) détails j'ai décidé de me créer le miens. Au final j'en maîtrise deux, et ça c'est cool. Concernant les routines utilisant deux chapelets j'en ai une que j'affectionne particulièrement, mais tu ne trouveras aucune référence nulle part car elle est très personnelle. Elle est pour moi suffisamment forte pour justifier d'entretenir deux chapelets. Mais je suis à la recherche d'idées pour exploiter un peu plus les possibilités du double chapelet !
  13. Problème enfin clôturé pour moi, et à l'amiable ce qui est quand même plus simple...
  14. Pour ma part mon litige Paypal avec E-Magix est passé en réclamation... A la suite de ça, j'ai à nouveau eu contact avec Magix et nous sommes tombés d'accord sur un remboursement partiel, puis plus rien. Plus de nouvelles, pas de remboursement. Visiblement Paypal me demande de déposer plainte ou quelque chose du genre (m'adresser au FBI !?!)... Bon courage à ceux qui sont dans la même situation...
×
×
  • Créer...