Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Pomalo

Membre
  • Compteur de contenus

    451
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été publié par Pomalo

  1. Heu, on peut faire une carte déchirée racommodée sans gimmick, et on la donne directement à l'examen dans la plus part des cas...
  2. Moui... Moi j'ai beaucoup aimé la série, et j'ai trouvé qu'au contraire, il n'y avait rien de sur-réaliste. Les meilleurs mentalistes parmi nous pourraient très probablement arriver à ce genre de résultat. J'ai beaucoup aimé le fait qu'il n'y avait pas d'exagération trop appuyée sur ce qu'il était capable de faire.
  3. Je te conseil de découvrir autre chose ! Aborde un nouveau pan de magie avec ses subtilités, ses techniques. Trouve des effets et des vidéos qui t'impressionnent, et qui te font penser "Tiens, ça j'aimerai savoir faire ça !"
  4. Il y a un sujet un peu similaire sur le forum général. Personnellement, je ne fais jamais de tour si on ne m'en demande pas. Je n'adore pas non plus faire de la magie à des gens que je connais, cepandant, ma copine amène parfois le sujet (en particulier devant sa famille). A ta place, je m'arrangerai pour mentionner au cours de la soirée que je fais de la magie, tu verras très vite si les gens veulent que tu fasses un tour ou pas !
  5. Globalement, tu as deux choix : soit tu montes un petit spectacle : un véritable enchaînement de tours que tu présentera d'un bloc avec un fil conducteur, et à ce moment là, tu peux en parler avant avec l'organisateur de la soirée et attirer l'attention de tout le monde. Mais ça signifit tous les regards braqués sur toi d'un coup. C'est un grand saut à effectuer. Si tu n'as fait pour le moment que de la magie à tes proches et à tes amis, dis toi bien que le public que tu vas affronter sera plus facile ! Les inconnus ont généralement beaucoup plus de respect, de meilleures réactions et plus d'admiration que les gens qui te cotoient quotidiennement. Dis toi que ce sera encore plus simple ! Je te suggère aussi une autre approche : Si tu es vraiment très timide, choisis un moment où tu es en compagnie d'un ami à toi et d'une personne que tu ne connais pas, lance la conversation vers ton ami en lui disant "tiens, j'ai un truc nouveau, tu veux voir ?" et fais un tour à ton ami. Deux choses peuvent arriver : ça peut créer un atroupement autour de toi, et là, tu es lancé ! Ou alors la personne "étrangère va te remarquer, et peut être en parler à ses autres amis au cours de la soirée". Le moyen le plus simple de propager l'attention du public, c'est d'obtenir des applaudissements. Je te conseil les vidéos de Stone pour apprendre à les lancer (ficelles rapides : applaudis toi même un spectateur, ou encore fais une pause à la fin d'un tour en te redressant et tapes une fois dans tes mains). Tu peux aussi laisser tomber dans une conversation que tu fais de la magie. On te demandera surement un tour. D'une manière générale : laisse toujours ton public sur sa faim. Si à la fin de ton dernier tour, ils ne t'en réclament pas un de plus, c'est que tu en as fait un de trop !
  6. Ce n'est pas un peu un truc pour vendre aux magiciens, car certes, si le modus operandi peut être intrigant, l'effet pour le spectateur n'est pas trèèèèèèès différent d'un jeu nudiste... Quel impact supplémentaire ?
  7. La routine dont parle CEDmagic s'appelle aussi Warp Card, qui se fait avec 2 cartes. Tu peux également trouver une version assez intéressante qui s'appelle Warp One qui se fait avec une seule carte. Tu peux garder tes vieilles cartes pour les splitter (voir le sujet voisin sur séparer les cartes). Tu peux t'en servir comme de duplicatas, de cartes à faire signer, d'agenda (j'avais un jeu de cartes avec plein de numéros écrits sur les cartes : c'est finalement assez pratique, vu que ça ne prend pas tant de place que ça, et ça fait travailler les chapelets)...
  8. Ah, et sur le DVD VDP de John Van Der Putt, il explique comment le faire également, sa méthode est assez efficace... Mais comme pour tout, il faut de la pratique, de la patience, et s'entraîner sur des cartes... beaucoup de cartes... énormément de cartes !
  9. Oui, bien sur, mais c'est à mon avis assez automatique... Si le public commence par passer un bon moment, assez rapidement, le magicien s'amuse aussi...
  10. Je pense que tout le monde rencontre ce problème à un moment ou à un autre. Quelques petites pensées qui peuvent éventuellement ouvrir un chemin vers une solution ... ? - Ne pas mettre l'effet au centre, et ne pas SE mettre au centre ! Pourquoi fait on de la magie ? Pour prouver au monde entier qu'on est vraiment, vraiment le plus fort, ou pour faire passer un bon moment à ses spectateurs ! Comment faire cela ? Si on présente ses tours en racontant une histoire, en ajoutant des blagues, même les gens qui ne sont pas très enclins à la magie passeront un bon moment et n'auront pas cet exaspération ("Je comprends pas ! Ca m'énerve !"). De la même façon, ne pas hésiter à se tourner soi même en dérision, ou à se critiquer (quand j'y repense, j'ai plein de moments dans mes routines où j'invite le spectateur à faire quelque chose mieux que moi, par exemple "Vous savez compter ? Parce que moi, j'ai beaucoup de mal... Même jusqu'à 3..."). Accréditer le public pour la réussite des effets (par exemple pour un out of this world, féliciter le public d'avoir réussi à être si sensible, et pour tous les effets en général, ne pas le mettre sous le point de vue "Ah ah ! Regardez, je pose les mains dessus, et hop, les cartes s'échangent !" mais plus sur le côté "tiens, quelque chose de bizarre vient de se passer, et puisque cette carte est arrivée là, regardons ce qui est arrivé à l'autre".) Le public SAIT que c'est vous le magicien, pas la peine d'en rajouter, il faut leur faire passer un bon moment, et non pas VOUS faire passer un bon moment. Cependant, il n'y a pas de règles, je pense que le point principal est d'avoir un personnage. Si votre personnage est fort, et marqué, vous pouvez tout vous permettre et les gens ne le percevront pas comme "tiens, un branleur de carte vient faire son malin", mais "tiens, un artiste vient faire un spectacle".
  11. J'ai vu une vidéo consacrée à cette technique, qui s'appelle "The Art Of Splitting Cards", malheureusement, je ne me souviens plus de qui c'est...
  12. Je crois que depuis les récentes réformes de l'orthographe, les accents circonflexes sont facultatifs pour la plus part.
  13. C'est une question qui revient souvent.... "Que répondre quand un spectateur vous prend sur le fait ? Que faire quand un spectateur veut tout examiner alors que ça ne peut pas l'être ?" Ce ne sont pas de vraies bonnes questions. Regardes quelqu'un d'expérimenté, tu te rendras compte que le public n'a absolument pas le loisir de parler. Il peut le faire quand le magicien le permet. Le fait de faire des pauses dans son discours, de regarder le public, de s'intérrompre, de se détendre, etc. Il y atout un faisceau d'éléments qui donne comme indication au public "vous pouvez intervenir", alors que si tu es dans ta lancée, que tu racontes ton histoire, et continu à pousser l'histoire vers l'avant, personne ne t'interrompra. Je fais souvent No Smoking de JLB. Et on me demande après les premiers effets d'examiner les briquets. La réponse que je fais la plus part du temps, c'est "Vous pourrez les examiner à la fin, mais laissez moi continuer", et je continu la routine. Et il y a plein de moment où je leur mets dans les mains, où ils touchent les briquets, etc. Et à la fin, l'effet est tellement fort que personne ne m'a jamais demandé de revoir les briquets (qui se sont eclipsés dans mes poches). De la même façon, j'ai une routine de balle mousse qui requiert que les spectateurs m'attrapent sur le fait qu'à un moment, je prends une balle en mousse dans ma poche. (3 balles en mousse sur la table, une dans la poche, une dans la main, une dans la poche, combien dans la main ? > 1 ? Non, 3...). J'effectue la manipulation 3 fois, mais je ne laisse pas le loisir aux spectateurs de m'interrompre avant la 3ème. Parfois, sur la 2ème, ils ont un doute, veulent intervenir, mais je garde mon flot de paroles et d'actions, et je ne leur laisse une pause que la fois suivante...
  14. Bonne gestion de la situation : comme quoi prévoir permet d'éviter les lois de murphy et le sur-accident. Ca aurait pu être bien plus grave !
  15. Oui, ça c'est assez simple, tu peux le faire tranquillou chez toi, ou même en version un peu dirty si tu as 20 minutes... En revanche, tu ne peux pas le faire entre 2 tables... Mais tu peux en avoir plusieurs de prêts qui se déchargent / chargent assez vite...
  16. Les conditions sont relativement exigeantes (peu de variations autour de la tenue et des vêtements que tu peux porter...), sinon, c'est un bon effet, facile à faire, facile à construire, tout ça... Je ne sais pas si ça vaut son prix, mais si tu comptes l'utiliser, ça peut être un bon achat...
  17. Effectivement, si c'est juste 10 cartes, je te conseil de suivre les conseils de Tyler (rubrique trucs du métier je crois) !
  18. Si tu veux de grandes quantités, tu peux aller directement sur le site de Bicycle !
  19. Hum... Désolé, mais je pense que là tu te trompes. Ce forum n'est pas fréquenté uniquement par des close-up men et des magiciens amateurs. Il y a de nombreux professionnels dont c'est le métiers... Et je comprends qu'eux se sentent menacés par ce genre d'émission. Pour répondre à baskerville, je ne voulais pas dire que ce genre d'émission rend plus créatif, mais il faut le prendre comme un signe, une réclamation du public "ok, ce genre d'illusion ne nous fascine plus, on veut du neuf !", c'est plus un appel à l'évolution qu'une graine de créativité !
  20. Je n'ai pas dit qu'elles n'étaient pas intéressantes... Le public est friand de ce genre d'émission, je pense qu'elles ne sont pas dangereuse... Nous devons plus nous inquiéter de notre fainéantise et du fait qu'on ne crée pas suffisamment plutôt que d'émission qui révèle des secrets vieux de 50 ans... Encore une fois, je n'ai pas vu l'émission, peut-être qu'elle était très dommageable...
  21. Je vais me faire lapider en public, mais... Je ne trouve pas que ces émissions soient très dommageables pour notre art, voir qu'elles sont plutôt positives... Je n'ai pas vu l'émission, mais quand un spectacle est bien fait, quand il est poétique, magique, on a pas envie de savoir. Souvent, dans ce genre d'émission, sont montré, non pas la dernière illusion de copperfield, mais plutôt une n-ième fois la femme coupée en deux et racommodée, la femme zig zag, etc... Bref, des trucs que même le public s'ennuie à voir parce qu'il l'a déjà vu des dizaines de fois... Pourquoi ces émissions peuvent être positives ? Parce qu'elles vont nous forcer à faire un pas en avant, à créer des illusions encore plus fortes. Parce que le type qui a vu l'émission, et qui voit une illusion dans le même style, mais qui ne s'explique pas par la méthode proposée, il est encore plus bluffé ! Si je prend un exemple : Penn & Teller aux U.S.A. n'hésitent pas à faire deux fois de suite leurs routines, une fois en faisant l'illusion, l'autre fois à découvert, et le public marche ! Parfois ils expliquent même le truc pendant qu'ils le font, mais on s'en fout, parce que la présentation est tellement bien faite, et c'est tellement drôle, qu'on regarde comme un spectacle et non comme une révélation d'un secret. En revanche, quand ils ne disent pas comment ils font... Ben tu peux relire tous tes classiques, t'as aucune idée de comment ça marche, et ils sont sans doute les seuls à savoir comment leurs illusions fonctionne réellement. Elles ne finiront donc sans doute pas sur une émission télé quelconque... Bref, arrêtons de nous lamenter sur des secrets éventés qui n'interessent plus personne, et créons de nouvelles illusions !
  22. Si on prend en plus les être unicellulaires, le compte explose !
  23. Pour le "faux" lapping, je ne suis pas entièrement d'accord... Banachek dans un de ses bouquin (Psychological Subtelties je crois) conseille de dire exactement ce qu'il va faire en disant qu'il ne le fait pas. Il prend l'exemple d'une pièce qui se tord dans la main du spectateur en disant qu'il ne va pas l'échanger contre une pièce tordue, alors que c'est bien évidemment ce qu'il fait ! Duvivier (même si le personnage est polémique) truffe en permanence ses routines de ce genre de choses (en poussant encore plus loin, car lui avoue "c'est ça que je vais faire, mais je vais le faire bien !"). Et justement, je trouve que c'est une démonstration que ce n'est pas possible comme ça puisque "on la verrai !", une très bonne subtilité à mon avis...
  24. Coucou ! Eh oui, la famille et les amis, le pire public... Pourquoi ? Parce qu'ils savent que tu ne claques pas des doigts et les sacs de courses sautent du coffre de ta voiture jusque dans ton frigo. Je tiens un club, et je dis toujours aux débutants "ne faîtes pas de magie à vos amis et à votre famille, vous verrez, c'est bien plus grisant de faire de la magie à des inconnus". Et c'est vrai que souvent les réactions sont plus fortes chez les gens qui ne nous connaissent pas. Plus que les simples réactions, les inconnus ont plus de respect, ils n'essayent pas de te cacher des cartes, ne te prennent pas le paquet des mains, bref, ne se permettent pas de rentrer dans ton espace, ce que les gens avec qui tu es plus familier feront sans hésiter. Pour eux, tu resteras toujours l'ado boutonneux, l'enfant qui salissait sa couche, le tonton gâteux... Tu as beau tenir un paquet de carte, ça ne va pas y changer grand chose. Pourtant, il arrive que ce soit même la famille elle même qui demande un tour (et il faut vraiment qu'ils insistent pour que ça vaille le coup de sortir de quoi faire un effet). Dans ce cas, je te donne deux conseils : fais un tour à toute épreuve, en prenant un MAXIMUM de précautions : un tour qui n'a pas besoin que le jeu soit complet, flash bien la carte une fois qu'elle a été selectionnée. Vérifie qu'elle est encore dans le jeu si tu leurs laisse le jeu. Ne rentre pas en opposition : s'ils veulent le faire avec la moitié du jeu : ok, pas de soucis ! L'autre technique qui fonctionne très bien pour moi, c'est de faire des tours qui impliquent une histoire. Les cartes ne sont plus qu'un prétexte pour raconter une histoire rigolotte, sur le ton de la conversation (mélanges du monde, sam the bellhop, as du tricheur (voir la version de vernon sur revelations vol3 je crois), les as canibales...) bref, tes plus grands classiques, qui ne présentent plus de challenge technique pour toi, mais qui laissent la place à une belle histoire ! Surtout pas de tour : "tiens, regarde, pouf, bim, t'as rien compris, gnéhéhé !" Mais d'une manière générale, je te conseil de garder un groupe d'amis plus ou moins éclairés, amateurs éclairés de magie sur qui tu peux tester tes derniers tours, sans te positionner en "je vais vous retourner la tronche" mais plutôt en "ok, on sait que vous savez, soyez indulgent, je le teste sur vous pour avoir votre avis honnête, pas pour montrer que je suis plus malin que vous", évite la famille, et va faire de la magie à des gens dans les restorants, dans la rue, dans les bars, n'importe où !!
  25. Mais voui, c'est bien, mais on s'ennuie à force de faire des compliments. Personnellement, je déteste ce genre d'effet, parce que d'habitude, on voit 4 fois la même chose. Sauf pour la dernière, et encore. Ici, à chaque fois, les mouvements sont différents, on a pas l'impression que le magicien nous dit "regardez, je vais faire la même chose, et cette fois ci, vous allez encore vous faire avoir, alors que je fais la même chose". Ce n'est pas une construction paresseuse de routine, on sent le travail, et l'élaboration ingénieuse... Mais je te préfère sur scène, et reviendrai te voir pour la 3ème fois le 21 Décembre !
×
×
  • Créer...