Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Rémi HUBERT

Cercle VM *
  • Compteur de contenus

    25
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    2

Rémi HUBERT last won the day on 4 septembre

Rémi HUBERT had the most liked content!

À propos de Rémi HUBERT

  • Date de naissance 01/01/1991

Informations Personnelles

  • Localisation
    Rennes (35) / FRANCE

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    Cercle Magie Bretagne (2013)

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Rémi HUBERT's Achievements

Débutant

Débutant (2/14)

  • Reacting Well Rare
  • Dedicated
  • First Post
  • Collaborator Rare
  • Conversation Starter Rare

Recent Badges

50

Réputation sur la communauté

  1. Bonjour, je me permets de relancer ce sujet car je viens de me procurer cette application qui, selon moi, est une véritable pépite. Grâce aux MAJ régulières des développeurs et des idées partagées par les membres du groupe privé FB, l'application a pas mal évolué depuis sa création et permet de réaliser bien d'autres routines que celle présentée dans la vidéo de présentation (qui est déjà excellente en soi). La dernière trouvaille est pour l'instant ma préférée : une routine d'open prediction/ACAAN qui démarre par l'envoi d'un mail au spectateur prédisant la carte pensée/librement choisie et sa position dans le jeu. De plus, comme l'application permet une divination de nombre, l'utilisation d'un jeu de cartes n'est pas indispensable et ouvre la porte à d'autres idées de routines. Bref, je ne regrette pas du tout d'avoir sauté le pas et je salue le travail et l'incroyable réactivité de Messieurs MACAK & MOLINA. Bien évidemment, je ne détiens aucune action dans le projet
  2. Sauf erreur, il s'agit à la base d'une routine de Darwin Ortiz avec effectivement un final où le magicien se retrouve avec un carré de rois. Mais c'est justement cette phase incohérente de la routine qui est retirée dans la très bonne version présentée par Philippe. Il me semble que dans la version de Darwin Ortiz, cette production des rois dans la main du magicien était présentée de la manière suivante: La magicien s'adressant au spectateur qui a sa main sur le dernier as: "Maintenant, combien serait-tu prêt à parier que je dispose désormais du carré (four of a kind) et que les as sont de nouveau rassemblés " Etant convaincu d'avoir la main sur le dernier as, le spectateur laisse entendre qu'il est prêt à parier beaucoup, ce à quoi le magicien répond : " Vous venez de perdre X $ car, comme promis, je possède bien un carré (le magicien montre des rois) et le dernier as a bien rejoint les autres... sous votre main". Mais cette présentation sonne bizarrement en Français et l'apparition soudaine des rois peut prêter à confusion dans l'esprit du spectateur. Elle place davatange le magicien dans un rapport de défi avec le spectateur. Le magicien endosse alors la cape de l'escroc...
  3. J'aime bien cette version qui est plus cohérente que l'originale, plus facile sur la dernière phase et ne nécessite pas de véritable mo***ge.
  4. Bonjour, Étant installé à Angers depuis peu, je me permets de relancer ce sujet pour savoir s'il existerait un groupe Facebook (ou autre) rassemblant des magiciens angevins. Merci par avance pour vos précisions. Rémi
  5. 2e démo avec mon portefeuille ordinaire Arthur & Aston : Veuillez m'excuser pour les éventuels fl**hs. Pour ceux qui possèdent déjà le rebel wallet de Secret Tannery, le concept est le même. Le chargement peut également être réalisé de la même façon, devant les spectateurs. La différence est qu'il s'agit de mon portefeuille de tous les jours, dans lequel je peux ranger ma grande CNI française, mon grand permis de conduire rose, mes billets... Et en plus je conserve une poche zippée pour la version de base du CTW (alors que dans le Rebel Wallet, il n'y a pas de compartiment hermétiquement fermé, ce qui impacte l'effet final de la simple carte au portefeuille). Bref, tout ça pour dire qu'il n'est pas nécessaire, pour les amateurs non-pro, d'acheter des portefeuilles à plus de 100,00€ et qu'il est donc possible, sans être bricoleur, de transformer son portefeuille de tous les jours en une arme redoutable.
  6. Merci beaucoup ! Je viens de découvrir les vidéos de JJ Sanvert ! Punaise, son Zarrow est super ! J'avais effectivement vu la manière très détendue de Michael Vincent mais j'ai beau essayé de reproduire sa "chorégraphie", ça ne donne pas le même résultat. C'est sûr les strip-out et push-through sont tout aussi bien pour matinenir l'ordre des cartes mais les avantages ne sont pas exactement les mêmes (ex: On ne peut pas se passer du Zarrow pour la routine Roll over aces). De même le Zarrow est utile pour contrôler des cartes dans un jeu mélangé. Une video de JC Carpenter pour illustrer mon propos:
  7. La méthode balducci/kaps fonctionne très bien sur mon portefeuille arthur & aston. Je ne suis pas pro, donc mon public habituel, c'est mon entourage qui me connaît. En sortant mon portefeuille de tous les jours, tous les soupçons sont dissipés. Petite démo "à l'arrache" : J'ai aussi une autre ouverture qui me permet de faire le final avec l'enveloppe. J'essaierai de faire une autre video dès que j'ai le temps.
  8. Une autre idée de tour d'entrée : Le gag d'Etienne Pradier avec le verre cassé puis réparé (cherche "broken and restored wine glass" sur le net). Il l'explique en détail, dans son "penguin live". Je sais, ce n'est pas de la cartomagie. Mais, à vrai dire, au risque de dévier sur un autre sujet, je trouve délicat de commencer brutalement par un tour de cartes. Bien qu'étant moi-même un fanatique (pur et dur) des cartes, j'ai compris avec l'expérience que cette discipline ne faisait pas l'unanimité parmi nos chers spectateurs francophones. Je pense donc qu'il faut y aller progressivement et pouvoir justifier l'utilisation d'un jeu de cartes. La plupart des gens ne joue pas aux cartes et les cartes à jouer leur évoquent surtout des souvenirs de vacances durant l'enfance ou l'adolescence. Beaucoup ne connaissent pas les règles du poker. Je peux me tromper mais j'ai le sentiment qu'un simple tour-gag ou un effet de numismagie aura plus d'impact et sera plus naturel à présenter comme tour d'entrée qu'une routine de cartes. Cet avis n'engage que moi, bien sûr.
  9. Bonjour à tous ! Cela fait quelques temps que je cherche une méthode alternative au fameux mélange "Zarrow" que j'ai toujours trouvé délicat à camoufler. Je me souviens d'une performance de B.Bilis au PGCDM qui m'avait beaucoup marqué, où l'angle de la caméra n'était pas à son avantage. Du coup, j'ai essayé de trouver une solution de facilité. Il s'agit des deux premières séquences de cette vidéo : L'idée de départ était de trouver une technique plus facile à réaliser, permettant de mieux camoufler l'avant et d'avoir les mêmes avantages que le mélange Zarrow. Les deux dernières techniquent reviennent à G.Hollingworth et J.Carpenter. Ce ne sont pas des mélanges Zarrow mais je trouve leur méthode intéressante. Ceux qui utilisent le mélange Zarrow au quotidien, comment faites-vous pour le camoufler ? Avez-vous déjà eu des réflexions de spectateurs ? Ps: oui, je sais, mon jeu est usé
  10. Personnellement, j'utilise mon véritable portefeuille que j'ai partiellement altéré. Il me permet de realiser à la fois l'effet de la carte dans la poche zippée et celui de la carte dans une enveloppe scellée, à deux endroits différents. Cela peut aussi marcher avec une petite bague fine. Pour ceux que ça intéresse, le modèle de mon portefeuille : 576-800-NOIR arthur&aston. Si vous savez comment fonctionne un portefeuille balducci/kaps, vous pourrez sans problème utiliser cette méthode en modifiant quelque peu un véritable portefeuille.
  11. Pour ceux qui sont intéressés par le peek note / wallet de Gerard Kearney ou les autres portefeuilles du même créateur, vous pouvez les obtenir neufs avec une réduction de 45%, si vous les commandez directement sur le site du créateur.
  12. Le sujet initial a bien dérivé Pour en revenir aux cartes, on pourrait à la fois préserver une certaine tradition et ménager les susceptibilités de chacun en proposant le schéma suivant: - Remplacer les Rois par "Royauté" ou "Royaume" et faire figurer tant des personnages masculins que féminins en s'inspirant de personnages historiques des 4 coins du monde. Ou bien l'on pourrait représenter des monuments emblématiques. - remplacer les Dames par "Duché" - remplacer les Valets par "Verger" ou "Vilain". L'avantage est qu'en Anglais, cela donnerait : - Realm, Royalty ou Kingdom - Duchy - Vinyard, Woodland ou Vilein... A ce propos, il m'est arrivé que des spectateurs ne soient pas l'aise avec l'index des cartes format poker (K, Q, J) et ne les reconnaissent pas. Sans faire preuve de chauvinisme, je reconnais que des index français (R, D, V) seraient beaucoup plus simples à suivre et à retenir pour un spectateur francophone qui n'est pas amateur de casino. Le problème est que je ne suis pas parvenu à trouver de telles cartes de bonne qualité et qui soient en format 6,35 × 8,89 cm. Quelqu'un pour m'aiguiller?
  13. "la hiérarchie hommes-femmes est inscrite dans notre société ." Cette affirmation générale est aussi grave que fausse. "Pour parler des échecs, oui, c'est la reine qui a le potentiel de mouvement le plus redoutable. Mais cela reste le roi qu'il faut mettre échec et mat." Le problème est que si l'on remplaçait rois par reine dans votre propos, l'on obtiendrait : "Pour parler des échecs, c'est encore le roi qui le potentiel de mouvement le plus redoutable et c'est la reine qu'il faut mettre échec et mat. " Vous auriez alors pu dire que la reine est rabaissée au rang de pion ne pouvant ni attaquer ni protéger mais qu'il faut au contraire conquérir... Votre vision est manifestement biaisée. Pour en revenir aux cartes, le roi ou le souverain est la plupart du temps au dessus de la dame (autrefois chevalier) laquelle est elle-même au dessus du valet qui est pourtant un personnage masculin. Le roi ou souverain est quant à lui très souvent dépassé par l'as... Il n'y a donc pas de hiérarchie homme-femme instaurée par les cartes mais une hiérarchie sociale correspondant à l'époque de création des cartes en Europe et plus particulièrement en France. Effectivement la figure royale, est dans les faits, représentée par un personnage masculin, parce que sous l'ancien régime, en France c'était le cas. Mais dans d'autres monarchies européennes, il y a bien eu et il y a encore des femmes qui règnent. Ce sont les anglo-saxons qui ont commis l'erreur de traduire "dame" par queen et de conserver dans le même temps la hiérarchie classique en remplaçant le chevalier (ou dame) par queen (reine). Arrêtons donc de dire que le jeu de cartes participerait au maintien d'un système qui serait particulièrement injuste à l'égard de la gente féminine. Le jeu de 52 cartes français a été créé sous l'ancien régime. Utiliser et jouer avec ces cartes ne reviendrait pas à défendre et promouvoir un modèle social révolu depuis longtemps... Gagner une partie de cartes à l'aide d'un roi ne me rend pas royaliste. De la même façon, gagner avec un roi ne fait pas de moi un sexiste.
  14. Ce sujet est intéressant ! A mon sens, rien dans les cartes que nous connaissons aujourd'hui ne laisserait penser que "l'homme vaudrait plus que la femme". D'abord, sauf erreur de ma part, le jeu format poker de 52 cartes a directement pour origine le "jeu français". Dans ce jeu, il y a les "dames" qui ont été malencontreusement traduites par "queen" (reine) dans les pays anglo saxons. Tout part de là puisqu'historiquement en France, les "reines" étaient en réalité les épouses des souverains. Par ailleurs, s'il est vrai que dans certains jeux le roi vaut plus que la dame, il n'en demeure pas moins que cette dernière vaut plus que le valet qui est pourtant représenté par une figure masculine. Historiquement, la valeur des cartes coïnciderait donc avec le modèle social de l'époque durant laquelle elles ont été créées. C'est pourquoi il y a des jeux comme la belote où le valet devient la carte la plus intéressante : cela viendrait de la révolution avec l'idée que le valet vaudrait désormais plus qu'un roi). Bref, l'idée selon laquelle les jeux de cartes seraient discriminants à l'égard d'un sexe n'est pas fondée. Qu'en est-il des autres jeux ? Aux échecs, la reine est bien le pion le plus puissant du jeu. Ça n'a jamais choqué qui que ce soit... Seulement voilà, c'est plus vendeur de justifier sa démarche commerciale par des idéaux (égalité, écologie...).
×
×
  • Créer...