Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les VIP. Clique ici pour en savoir plus !

Martial B.

Cercle VIP **
  • Compteur de contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

18 Bonne

À propos de Martial B.

  • Rang
    Magicos*
  • Date de naissance 08/09/1979

Informations Personnelles

  • Localisation
    Anhiers (59) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Kinésithérapeute

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    Éventail / Nord Magic Club / Secrets Magique
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Close UP, mentalisme, salon, mémorisation, psychologie de la magie et des effets.

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour à tous, je voulais me renseigner sur les différents organismes de formation existants. Je connais les formations du Cipi, celles du double fond, l'école du travail de rue (school of busking) en Angleterre,les 3 j de workshop de Dany daortiz en Espagne, j'ai également entendu parler d'une semaine de 'vacances' en Espagne (magic Campo ??) avec apparemment des groupes de travail et des lectures chaque soir entre passionnés mais je n'ai trouvé aucune information là-dessus sur Internet. J'ai bien vu dans la revue ffap qu'il existait aussi des croisières pour amateurs de magicie... Je connais certains événements et lieux de passage conseillés aux magiciens, Blois, Blackpool, le congrès de la ffap, les championnats du monde , Vegas, le Magic castle, mais il doit y en avoir certainement plein d'autres. Le but de ce sujet serait un peu de lister une partie des lieux et ou organismes de formation succeptibles de plaire aux magiciens, en magie ou arts annexes en France ou dans les pays frontaliers. Pour les formations, un bref résumé de l'organisation d'un weekend ou journée de formation pourrait être un plus, le prix approximatif et surtout des avis Merci d'avance ! En attendant vos réponses, je vous souhaite un bon dimanche à tous !
  2. En tout cas, je pense que pour ce qui est de mettre les gens un peu mal à l'aise, certains spectacles 'hors gala' du Blackpool 2019 doivent en faire partie. Vu la mention 'si vous êtes susceptible ou sensible : restez chez vous' Je ne connais pas encore ces artistes mais j'aurai peut être l'occasion d'avoir une réponse à la question ! '''Not the Gala Show - George Firehorse, John Kimmons, Tamar Kimmons, Ryan Gleeson, Gary Dunn and The Slaughter House Team.Please Note If easily offended - Stay away'''
  3. Oui, c ça l'émotion Par contre, autre sujet, est ce que l'émotion doit forcément être positive. Je pense à des films genre 'requiem for a dream' où la fin te laisse un certain malaise mais que je classerai dans le top 20. Existe-il des représentants de la magie qui ont tenté une fois où plus de jouer le ' drame ' dans leur scénario ? A mon avis oui mais pas d'exemple en tête. Ça serait intéressant de savoir. Hormis, certains exemples comme des artistes en mode storytelling comme Christian Chelman, une routine de poker qui tournerait mal suite à une quinte flush sortie dont ne sais où et les scénarios sur le thème spiritisme et occulte, je me demande si d'autres pistes existent pour le drame dans la magie. Le drame ne fait pas trop rêver, à mon avis. On s'écarterait donc du but premier...
  4. Oui, c ça, j'adore la magie qui nous prend par surprise, un peu moins celle qui ressemble à un défi, une supercacité (même si certains tours que je pratique, certains effets de mentalisme font plutôt penser à la seconde catégorie). Ça me fait penser à certains films où tu te laisse bercer peu à peu tout le long pour te prendre une grosse claque à la fin sur les cinq dernières minutes qui font que tu vas ressortir de la salle en essayant d'abord de reanalyser tout puis tu laisse tomber et ne garde que l'émotion finale (fight club, the game, usual suspect etc...)
  5. Merci à tous pour ces messages. Tout à fait d'accord avec cette sensation d'émerveillement que l'on désire faire revivre au spectateur comme nous l'avons ressentie à la vue d'une présentation. C'est vrai que l'on devient plus critique avec le temps, plus exigeant aussi et les jeux svengali, les Dynamic coin et les gimmicks du début vont progressivement laisser place à une volonté d'atteindre un effet similaire ou supérieur en impact avec le gimmick utilisé uniquement si notre capacité technique ne peut pas nous permettre de nous en passer. L'impact sur le spectateur sera t-il plus fort ? Je pense, mais peut-être pas à chaque fois. En tout cas, la satisfaction personnelle du magicien semble passer par là. Par contre, ce qui me dérange, c'est lorsque je vois, comme aujourd'hui, dans des séries TV, un debinage sur l'existence de pièces pliantes pour le passage à travers la bouteille par exemple alors que ça me semble être un gimmick essentiel pour ce genre d'effet. C'est dommage, toujours peur lorsque je présente ce que je considère comme un bon effet, qu'une personne puisse 'demonter' l'impact. Même si, une passe navette ou autre technique peut enlever qq suspicions, ça casse un peu la magie de connaître l'existence de pièces gimmick. D'où l'utilité d'aller vers un effet le plus pure possible tout au moins pour certains domaines. La grande illusion est certainement la plus 'fragile ' des disciplines face au débinage ou excès d'orgueil de certains qui croient encore que de ' savoir', connaître le début du truc et surtout le dévoiler pourraient leur apporter un 'semblant' d'importance qu'ils n'ont peut être pas ailleurs. Mais ça, ça doit certainement être détaillé dans d'autres sujets de ce forum.
  6. Encore merci pour ton message, qui pour l'instant se rapproche avec celui de bricecrv du genre de réponses que j'attendais . En gros, je me sens un peu comme toi, je suppose que le développement de notre connaissance magique passe par des bases de depart bien définies mais vont vite laisser place au feeling que chacun ressentira. Les professionnels s'attacheront certainement un peu plus que l'amateur sur la recherche de tours qui auront sur le public un impact certain, certains amateurs vont également rechercher ça mais peut-être aussi prendre leurs pieds à maîtriser une technique qui leur ouvrira d'autres pistes de travail, d'autres chercheront à créer une mise en scène efficace suivant leur style pour passer leur message, d'autres magiciens seront peut-être plus portés sur la collection d'objets rares et la connaissance magique en tant que tel. Mais l'important ce n'est pas tant de chercher où l' on veut aller mais de voir ce qui peut nous faire plaisir. En effet, j'ai moi aussi pas mal de tours que je ne jetterai pour rien au monde mais qui traînent dans les tiroirs. Au moment où je les ai achetés, je les ai tous bien imaginés dans la continuité d'une routine ou un spectacle potentiel mais j'avoue que j'ai d'autres priorités concernant l'acquisition de certaines ' bases' De même, à quoi bon acheter un tour trop bluffant si à côté de ça, on ne maîtrise pas un simple forçage ou un contrôle de carte? Néanmoins, je pense que même si tout n'est pas utilisé, l'ensemble des connaissances, lectures, visionnages, des recherches et le temps de travail accordé à telle ou telle technique participeront certainement un jour ou l'autre à ameliorer nos capacités. Pour en revenir au joueur d'échecs, je n'ai absolument rien contre lui et je n'y connais pas grand-chose mais c'est sûr que tout ce qu'il apprendra va lui servir dans un but bien précis alors que pour un cartomane avéré, se mettre aux pièces ou aux gobelets, c'est un lourd investissement car tout est à réapprendre. C'est sur cette notion de choix, d'abandon et de l'utilité de sacrifier du temps pour un domaine plutôt qu'un autre que portait ce message. je ne sais pas si il y a beaucoup de personnes qui se considèrent comme exclusivement cartomanes et qui n'ont jamais été intéressées par d'autres domaines de la magie. Est-ce par choix ou résignation par rapport au fait que l'on ne peut pas être bons en tout ? A contrario, les personnes qui s'intéressent à tous les domaines de cet art, comment gèrent t-elle leur temps pour être efficace sans se disperser : un cycle étude sur pièces, un cycle mentalisme etc ou plusieurs domaines à la fois ?
  7. Très sympathique ce soir cet interlude magique ! Merci aux intervenants !
  8. Les échecs ce n'est pas là question, j'aurai pu dire la pétanque, le macramé, le foot ou le judo ! Investissement en temps mais il y a une ligne de conduite logique, une espèce de chemin tracé vers un but commun, le dépassement de soi. En magie, il y a également les bases mais les disciplines sont tellement différentes, comment vous est-il venu un jour de poser les limites. Je veux bien qu'il y ait des athlètes qui pratiquent le Decathlon, des musiciens qui jouent trois ou quatre instruments mais ici entre les gobelets, les cordes, les pièces, les cartes, l'impromptu, le mentalisme, la ventriloquie, le Quick change, la manipulation, les routines de triches, le sleeving, l'escapologie, les lévitations, la magie du corps, l'écriture d'un scénario, l'histoire de la magie, la street magie, la magie bizarre, les Rubik's, les jongleries etc... Ne me dites pas qu'un jour, vous n'avez pas dû vous dire ça me plairait mais j'ai d'autres choses à améliorer avant. Dans ce cas, à part le feeling et la disponibilité en temps et en courage, vous avez certainement dû vous résignez ou alors vous prenez ce que vous considérez comme le meilleur de chaque domaine et vous vous attachez à l'intégrer dans une espèce de continuité de votre personnage.
  9. Effectivement, comme dans tous les domaines, je sais que échecs (que j'apprécie aussi d'ailleurs) ou tout autre domaine, il y a toujours moyen d'approfondir et s'améliorer toute sa vie durant mais je trouve que la magie est un domaine où l'on peut vite se disperser si on ne s'impose pas des limites ! Il n'y a que moi qui pense ça. C pourquoi, je voulais votre ressenti sur vos moyens de canalyser vos investissements financiers et surtout gérer vos investissements en temps sur tel technique plutôt qu'une autre. Bref, choisir de se disperser mais raisonnablement !
  10. Juste parce que je ne savais pas quoi mettre comme titre et que ça peut attiser la curiosité donc des réponses potentielles . En gros si j'étais passionné d'échec, un bon jeu, qq bouquins et un club adapté suffiraient (enfin c'est ce que j'imagine, c'est peut être pas l'avis des fans d'échec ) mais en tout cas ça me semble bien moins vaste que la magie !
  11. Hâte de tous vous retrouver pour la première grosse journée magie de l'année !!!
  12. Bonjour à tous ! Effectivement, le titre interpelle...Pour les plus curieux qui seront arrivés jusqu'ici, sachez que l'on va se prendre la tête, (psycho, philo, etc...) : pas la peine de s'attendre à une révélation sur le dernier tour, le livre, le DVD ou la dernière conférence à la mode. Non, on va parler passion, d'achats impulsifs, de choix cornélien et du temps qui passe. Alors si vous avez déjà l'impression de manquer de temps entre vos séries, le boulot, les enfants et les ennuis du quotidien, alors fuyez ! Pour les autres, ça pourrait commencer ainsi : on sait tous que 'l'habit ne fait pas le moine' et en extrapolant, on pourrait dire aussi qu'un bon magicien n'a pas non plus besoin de posséder tous les tours du répertoire magique, ni maîtriser toutes les techniques, d'abord parce qu'il n'aurait pas assez d'une vie entière pour y parvenir, aussi parce que certains tours ne conviennent peut-être pas à sa personnalité, ensuite parce que certaines techniques ne lui serviraient que peu face au travail nécessaire pour les apprendre, parce que certains sont plus doués que d'autres dans tel ou tel domaine et enfin parce qu'on le sait tous : mieux vaut 20 tours maîtrisés à la perfection (routine, mise en scène, cohésion des enchaînements et technique) que de vouloir s'essayer à tout ! Alors pourquoi, sachant qu'un bon set de pièces, un jeu de cartes, de bons ouvrages sur le mentalisme, sur l'impromptu, quelques connaissances sur l'histoire, la 'philosophie' de la magie et la psychologie du spectateur ainsi qu'une énorme dose de travail, d'échanges avec les collègues et de remise en question face au retour des spectateurs, suffiraient à faire de nous un assez bon magicien, pourquoi cette soif de connaissance semble nous dominer tous ? En effet, qui après quelques années passées dans l'engrenage de sa passion, n'a jamais regardé ses tiroirs et s'être demandé : pourquoi j'ai encore acheté ce truc ? La passion ? Le besoin de rationnaliser ? La faiblesse face aux attaques marketing ? La curiosité ? Le besoin de faire vivre l'art magique pour les plus altruistes ou du moins de remercier le conférencier pour le super moment passé à ses côtés ? Voire peut-être, une projection de l'image de la prestation sur ses capacités futures à faire vivre cette émotion ? Ca doit être un peu tout ça à la fois, je ne suis pas psychologue, je ne connais pas le marketing, ni la pub plus que mon libre arbitre me permet de juger mais j'aimerai connaître votre ressenti, Attention, quand je parle de trucs dans les tiroirs, rien de dénigrant, je ne parle pas du tour que l'on a acheté en se disant peu après ' mais quelle arnaque, c'est pas présentable en condition habituelle etc...' mais plutôt de toutes ces trės bonnes routines qui parfois dorment dans le placard ou dans les pages de nos livres (parfois jamais travaillées souvent sous exploitées), sitôt achetées, sitôt remplacées par la dernière nouveauté du Blackpool ou la dernière technique ingénieuse qui souvent ne date pas d'hier. Alors, des avis, des pistes sur le besoin commun à tous les passionnés ? Certains vieux de la vieille ont-ils des méthodes à eux pour canalyser la frustration de ne pas tout posséder, sachant que posséder physiquement ne veut bien évidement pas dire posséder techniquement, que la vie est courte et que des choix sont nécessaires ! En gros, comment gérer vous vos achats, le fait de ne pas intégrer à votre répertoire tel tour qui pourtant : 'irait si bien avec votre routine habituelle ?' Comment gérer vous egalement le temps sachant qu'un bon DVD peut vous prendre des jours de travail et que vous en avez une bonne dizaine encore à visionner ? Visionner vous certains DVD juste pour la beauté du travail accompli en sachant que la ventriloquie, la manipulation de cartes ou la grande illusion ne feront jamais partie de votre répertoire. Comment se limiter, non pas forcèment financièrement mais par la raison sachant qu'on restera toujours limité par le temps. Merci d'avoir tenu jusqu'au bout de cet interlude psycho ! Sur ce, bonne année magique à tous !
  13. Merci à tous pour vos réponses, c'est mon premier tour sur le forum et je n'avais pas compris que l'on devait revenir sur le site pour être prévenu des réponses ! J'ai trop l'habitude des notifications genre messenger !!! Désolé d'avoir mis du temps pour les remerciements...
  14. Bonjour, J'ai besoin de votre éclairage concernant l'achat futur d'un effet de multiplication de bouteilles. Je sais que beaucoup diront que la qualité des bouteilles passe à côté de l'effet mais j'ai vraiment l'intention pour ce tour de me faire plaisir. J'ai vu que les prix variés entre 120 et 1500dollars pour la rolls Royce japonaise Kokubunji Studio. N'ayant pas encore eu l'occasion de pratiquer cette discipline, je m'en rapporte à ce que j'ai pu voir sur internet. Les bouteilles japonaises sont plus vraies que vraies mais je voudrais savoir si des effets comme le verre qui permute, le fait de verser un verre à la fin, le passe-passe de foulard autour des bouteilles puisse se réaliser avec ce genre de bouteilles. Je voudrais aussi connaître les autres possibilités des différents sets la marque et le nombre de bouteilles que vous conseillerai d'acheter sachant que je suis plus amené à faire du salon. Je sais qu'il y a un effet bouteille cassée est-il convaincant où est-ce plus de l'ordre de la blague. De même, les spectacles avec alcool ne seront-ils pas bannis dans 5 ans ou plus au vu la bienséance actuelle (même avec une présentation 'classe'?) À côté de cela je suis franchement époustouflé par cette vieille routine que Wolfgang moser présente intitulée teapot, j'aimerais connaître vos conseils concernant une théière antique de très belle qualité, savoir si c la théière qui joue ou le guéridon en MP, les prix et lieux de vente, les DVD de présentation etc... Et pour finir, j'ai acheter un DVD sur le rêve de l'avare, je voudrais juste avoir des conseils concernant les différents types de Seaux à acheter, si certaine routine utilisent des seaux normaux. Toujours sachant que je fais plutôt du close-up et du salon et que je n'ai pas envie de me balader avec un seau à champagne pouvant accueillir 6 bouteilles ! Je vous remercie de l'attention que vous porterez et de tous les conseils que vous m'amènerez. Martial
  15. Merci, j'ai hâte de pouvoir poser mes questions et participer un peu plus à la vie du forum !
×
×
  • Créer...