Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Yann (Menteur)

Membre
  • Compteur de contenus

    388
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    6

Tout ce qui a été publié par Yann (Menteur)

  1. Je vois qu'il y avait Master Payne. Est-ce que quelqu'un l'a vu ? C'est un artiste trop peu connu qui fait des tours ultra classiques, mais avec des présentations somptueuses, très drôles. Du genre à pouvoir tenir un quart d'heure avec le seul effet de la pièce dans la bouteille sans que ce soit chiant une seule seconde.
  2. Alors, ça fait quoi de faire un tour à Mac King ?
  3. Ah oui, d'accord, je comprends. J'ai cité ma routine parce que je trouvais que ça correspondait à ce que tu disais et qu'on venait d'en parler. Je trouve que, justement, l'apparente liberté de choix casse l'idée d'un forçage, mais je vois ce que tu veux dire.
  4. Je doute qu'il y ait autant de religieuses qui se mettent à la sexologie que de mentalistes qui se mettent à l'hypnothérapie et/ou au coaching en communication, mais j'adore la comparaison !
  5. Sa routine s'appelle Spock's Aces, comme c'est écrit sur la vidéo et je doute qu'elle soit en vente, vu que pour la réaliser, il faut déjà être capable de faire trois faros parfaits sur table de suite, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Donc, on se contente d'admirer et d'applaudir la demoiselle pour son talent.
  6. Tu m'excuseras de ne pas être d'accord. C'est un effet que j'ai conçu pour moi (je ne le vends pas) et il me convient bien mieux que si je le faisais avec les complications que tu proposes (ma magie repose en partie sur des démonstrations d'absurdités, de paradoxes, de tours où la magie se fait à mes dépens et ce tour entre dans cette catégorie). C'est justement son côté simple et direct qui fait que je l'aime. Tout se passe sous le nez des spectateurs sans que rien ne soit caché. Je n'ai vraiment pas envie de rajouter une boîte ou quoi que ce soit. Et si jamais un spectateur suspecte un d*******a, comme tu dis, grand bien lui fasse. Ça m'est arrivé une fois, j'ai retourné mes poches pour montrer qu'elles étaient vides avec un air désolé, il m'a dit "mais même, comment vous pouviez savoir que j'allais.... raaah !". Enfin bref, non, je ne pense que ce soit une erreur, personnellement. Tout est réfléchi (y compris le fait de regarder les cartes, c'est pour donner au spectateur l'impression que je suis en train de rater mon tour -ce qui l'implique émotionnellement- avant de lui rappeler que c'était un tour de prédiction, au départ)(et, bien sûr que ce n'est pas un tour de prédiction, cela va sans dire, tout le monde comprend que je fais semblant de faire un tour pour en faire un autre). Après, je conçois que ça puisse ne pas convenir à tout le monde. Personnellement, je suis partisan de la simplicité, du '"un bon tour doit pouvoir être résumé en une phrase ou deux par le spectateur". Par exemple, j'ai moi aussi une version personnelle de la coupe sur les as de Marlo (comme ton tour "Chance"), mais elle est extrêmement simple : 4 cartes librement choisies par le spectateur dans un jeu emprunté sont perdues, je retrouve les deux premières, le spectateur retrouve les deux dernières (d'abord faussement, avec de l'aide, puis tout à fait librement). J'en ai une vidéo ici, mais je l'ai un peu changé depuis (par exemple, pour la dernière carte, j'explique qu'avant, je les avais un peu aidé, donc que cette fois-ci, ils vont tenter de la retrouver sans mon aide). Je voulais que ce soit direct et que ça me permette de m'amuser avec le spectateur. La simplicité, c'est un choix. (résumé pour ceux qui ne voudraient pas tout lire : je défends mon bébé ! )
  7. C'est exactement la question que je me pose quand je vois le nombre étonnant de magiciens/mentalistes qui se reconvertissent là-dedans.
  8. Personnellement, cela m'interpelle aussi. Je suis plus dérangé par les fausses explications que par les vraies. Après, avoir un discours principalement honnête tout en acceptant et en entretenant plus ou moins volontairement les ambiguïtés alimentant les fantasmes autour des mentalistes, sur une échelle allant de zéro à Uri Geller, ça reste loin du niveau Pascal de Clermont. C'est même en dessous de tous les magiciens/mentalistes qui deviennent hypnothérapeutes (c'est assez fou, il va bientôt falloir créer une nouvelle catégorie à la FISM). Mais pour ce qui est du "débinage", je suis plutôt de l'avis de Fabien : ça peut se justifier quand c'est utilisé comme une fausse piste pour faire plus fort derrière (ce n'est pas non plus une règle absolue). Ça peut même servir pour se moquer des mentalistes qui se la racontent, justement (vous savez, ceux qui expliquent que ce qu'ils font est super vachement mieux et plus noble que ce que font les magiciens "classiques"). Tu expliques que la lecture du langage non-verbal, etc., c'est complètement bidon, tu expliques le pré-show, le pad électronique ou ce que tu veux d'autre, puis tu fais une super démonstration sans le truc cité en prenant un air inspiré et en multipliant les explications aberrantes ("votre narine droite a très légèrement tremblé quand je vous ai demandé de penser au mot, c'est le signe incontestable que la troisième lettre est une voyelle").
  9. Super idée. Ça pourrait permettre de retrouver ensuite la carte dans un endroit impossible... Ah ben, un peu comme ça, tiens.
  10. Sinon, dans vos recensements de femmes magiciennes, je vois certaines omissions que je qualifierais de presque inexcusables (presque). À commencer par Elisabeth Amato, ici interviewée par VM (elle, pour le coup, c'est inexcusable de l'omettre en France)(bouh !). ou l'extraordinaire Carisa Hendrix et toute sa palette de personnages (si vous parlez bien anglais, je vous recommande de voir un numéro de "Lucy Darling", c'est très drôle). Elle a donné une conférence Penguin dernièrement, signe que dans ce milieu apparemment on ne peut plus misogyne, certaines femmes parviennent néanmoins à se faire entendre et même à faire autorité (combien sommes-nous en France à avoir appris la magie avec Alexandra Duvivier dans l'école de la magie ?). L'extraordinaire Fay Presto (qui a même réussi à s'imposer en tant que femme trans), l'Anglaise Laura London ou Suzanne (qui est une vraie référence) ont aussi donné des conférences Penguin. Et le dernier champion de France de magie est une championne, puisque c'est Léa Kyle, dont je n'ai malheureusement pas vu le numéro, mais je n'ai pas entendu une seule remarque contestant son talent. Alors, bien sûr, il y a toujours les magiciens kitchs avec assistantes en slip (ou les trucs du type "Angels/Magic Beauties"). Bien sûr, il y a toujours les beaufs et les lourds... Et oui, ça reste une pratique essentiellement masculine, comme l'équitation est majoritairement féminine (jamais compris pourquoi non plus). Pour revenir à votre recensement des magiciennes, je vous laisse avec une de mes vidéos de cartomagie favorites (c'est simple, c'est pur, c'est beau) : Et puis Anastasia Synn, tiens, avec un numéro que j'adore, mais qui est, disons... "spécial" (ça pourrait illustrer les conversations sur les contraintes liées aux tenues féminines, d'un certain point de vue) : Et n'oubliez pas non plus The sacred Riana, qui a fait pas mal parler d'elle, ces dernières années avec sa magie bizarre façon film d'horreur.
  11. Vous me direz si je me trompe, mais je n'ai pas vu cité l'épisode du podcast Magicos consacré aux magiciennes : http://www.slate.fr/podcast/183735/tant-de-magiciens-mais-si-peu-de-magiciennes-magicos-milieu-masculin Je le recommande surtout pour les interventions et les réflexions de Marine Métral, que j'ai trouvées vraiment excellentes, notamment sur le fait de s'imposer en tant qu'artiste et non en tant que femme.
  12. Alors, oui et non. Je l'ai testé et les spectateurs pensaient que j'avais profité du moment où ils regardaient les cartes pour changer la prédiction. En leur faisant tout de suite retourner la prédiction, il y a une sorte d'effet d'immédiateté (ils viennent de voir la carte dans le jeu et elle se retrouve sous un objet dont je ne me suis pas approché). Après, si la carte est vraiment hors d'accès (avec quelqu'un qui pose la main dessus, par exemple), effectivement, ça peut être mieux (il arrive aussi qu'ils pensent que celui/celle qui a la main dessus est complice). Pour l'histoire de faire Only Think en impromptu, je n'y avais pas pensé, mais, effectivement, c'est possible pour peu que l'on soit un peu technique. N'étant pas très branché ACAAN, je n'en faisais qu'avec un jeu mémorisé, mais en voyant les messages, je me suis demandé comment faire et, effectivement, en maîtrisant bien contrôles, sdc, faux mélanges, etc. il y a moyen d'utiliser le principe pour faire un ACAAN impromptu avec un jeu emprunté et mélangé auparavant par le spectateur (à la seule condition qu'il soit complet). D'ailleurs, je viens de le faire à mes enfants (qui sont particulièrement intransigeants) et ça a bien marché. Je le ferai à des magiciens, tiens (j'ai l'impression que les magiciens sont les seuls spectateurs à vraiment adorer les ACAAN).
  13. Je pense que cela peut être, effectivement, une bonne idée de prendre un set avec chop cup en cuivre ou laiton pour commencer. Comme l'a dit Robin, tu n'utiliseras peut-être pas le gimmick du chop cup au début, mais lorsque tu seras plus à l'aise avec les gobelets, tu pourras être content de pouvoir y inclure des passes utilisant le chop cup. J'ajoute qu'il est probable que ce set te serve très longtemps. Personnellement, j'utilise toujours le même set qu'à mes débuts et je les utilise beaucoup. Ils sont cabossés et patinés à mort, mais cela fait que, au moins, j'ose les utiliser, les lancer, les cogner, les donner à examiner, etc. J'ai déjà eu en main de beaux gobelets hors de prix : personne n'osait rien faire avec de peur de les abîmer. (un autre détail : de beaux gobelets très lustrés peuvent refléter une muscade empalmée... raison pour laquelle j'ai passé les miens au papier de verre dès que je les ai reçus) Je trouve vraiment très bien que tu veuilles apprendre les techniques de manip sans gimmick : monter sa propre routine de gobelets est sans doute l'un des exercices les plus formateurs qui soient en magie. Et pour les techniques, je dirais comme les autres : Michael Ammar (sans h). Le mastercourse de Daryl est bien aussi, mais j'éviterais le "essentials", qui est plutôt destiné aux grands grands débutants. Et quand tu commenceras à maîtriser, je te recommande de t'intéresser au travail d'Al Schneider, qui est trop peu connu. Bon courage et, surtout, amuse-toi bien.
  14. Et oui ! À force de fréquenter les sujets de ce forum consacrés notamment au mentalisme, à l'hypnose et tout ça, j'ai compris toute l'importance du pré-show et des vidéos tronquées. Étonner des spectateurs en vrai, c'est totalement has been. Faut savoir vivre avec son temps.
  15. Merci. Tout dépend du prix que tu es prêt à y mettre... Non. Je ne montre pas le passage où je leur indique le nombre qu'ils devront faire semblant de choisir au hasard, ni quand je leur demande d'avoir l'air surpris (ils le font bien, hein ?).
  16. Dans l'épisode n°3, j'ai trouvé les interventions de Marine Métral particulièrement pertinentes (sur la nécessité d'exister en tant qu’artiste plutôt qu'en tant que femme, le danger des quotas, etc.). Merci à elle.
  17. Tu veux dire que tu as acheté les DVD Mnemonica Miracles sans vraiment savoir ce qu'est mnemonica ?! Au prix qu'ils coûtent, ça doit faire un peu mal. Tu trouveras toutes les explications nécessaires et beaucoup d'idées dans le livre, (il va falloir te faire violence ). Les DVD ne sont qu'un "plus".
  18. L'intégrale de Mad Magic. Pas encore assez cher ? Une Spontus 360.
  19. Merci. Bon... Là, j'ai l'impression que ça tient plutôt de la réaction normale d'un public face à un magicien qui se la raconte un peu trop avec un tour pas terrible (le foulard et la pièce à travers le verre en plastic, franchement...). Il y a une autre vidéo en France où il est au festival Lolapalooza, qui correspond plus à son public habituel (des jeunes dans une ambiance festive qui aiment faire les foufous, surtout devant une caméra) et on ne peut pas dire que ça soit très parlant pour démontrer la "froideur" du public français.
  20. Il n'est pas anglais, mais américain. Dans Magic Farm, il présente d'ailleurs la propriété familiale où il a grandi, dans l'Ohio. Et pour le reste, certes, il y a une ou deux vannes graveleuses qui pourraient sauter, mais si tous les mauvais spectacles pouvaient être ne serait-ce qu'un quart aussi bon que celui-ci, ce serait le rêve. Il ne faut peut-être pas oublier non plus qu'il est face à un public portugais qui, certes, parle anglais, mais peut-être pas au niveau des gens dont c'est la langue maternelle (ça s'entend à leur façon de parler). Ça joue peut-être aussi dans les "malaises" que tu perçois (c'est juste une supposition) et que je ne ressens pas du tout, personnellement.
  21. Pour en revenir au podcast et pour l'avoir écouté, il est pas mal du tout. Ce premier épisode, en tout cas, traitait de la magie de façon très honnête et cela fait bien plaisir à entendre. Il y a même quelques points qui mériteraient d'être discutés sur le forum, notamment sur le tour du lapin dans le chapeau (ça mériterait peut-être même un sujet à part) ou la mort d'Houdini. Pour la mort d'Houdini, il me semble que la version officielle est bien celle des coups de poings reçus en loge qui auraient par la suite déclenché une péritonite. Il n'est pas mort sur scène, cependant (mais il s'y serait évanoui en raison de la péritonite). Certains ont avancé qu'il aurait aussi pu avoir une appendicite qu'il aurait ignorée en raison de la douleur provoquée par les coups reçus à l'abdomen, mais la version officielle (retenue par son assurance) serait bien celle de la péritonite déclenchée suite aux coups. Pour le lapin sorti du chapeau, JB Dumas dans le podcast fait référence à Mary Toft en disant qu'il s'agissait d'une artiste "de vaudeville" qui faisait mine d'accoucher de lapins. Ce n'est pas tout à fait ça. Il ne s'agissait pas d'une artiste, mais d'une sorte d'illuminée anglaise du XVIIIe siècle qui prétendit avoir accouché d'un lapin (suite à une fausse couche) avant de devenir une curiosité médicale, puis l'objet de satires lorsqu'elle fut contrainte de révéler la supercherie. Barry & Stuart s'en sont inspirés pour faire un numéro assez... hum.
  22. Le magazine en ligne Slate.fr propose depuis aujourd'hui un podcast sur la magie destiné au grand public et animé par Guillaume Natas. Le premier épisode est consacré à l'invention des tours de magie, avec comme invités Maxime Schucht et Sylvain Vip. https://www.slate.fr/podcast/183159/qui-invente-vraiment-les-tours-de-magie-magicos-prestidigitation-secrets
  23. J'aime beaucoup celle de Rune Klan. (à 2:08 si la vidéo ne démarre pas à l'endroit souhaité)
×
×
  • Créer...