Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Mickaël MCD

Membre
  • Compteur de contenus

    3379
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    99

Messages publiés par Mickaël MCD

  1. Houla !

    C'est un sujet très dangereux je trouve.

    Ca pourrait faire germer à certains jeunes qui fréquentent le forum l'idée que l'école n'est pas obligatoire pour réussir dans la vie.

    Alors si des exceptions ont réussi à avoir une vie brillante et heureuse sans l'école, ça reste des exceptions.

    Il faut travailler à l'école et faire ses armes intellectuelles avant d'en partir.

    "Quitter l'école pour mieux apprendre ?" me semble une hérésie totale.

    "Rester à l'école pour mieux apprendre !" là oui :)

  2. à l’instant, HREJ a dit :

    Idem c'est vraiment un outil qui apporte un plus dans certaines routines.

    Carrément ! Ca nous donne un précieux temps d'avance ! Une fois la carte rangée dans la M-Case, tout est fait, on n'a plus qu'à dérouler son histoire, son scénario, quelques effets, une parenthèse de l'oubli, enfin ce que l'on veut ! Tout est déjà réglé et terminé dès le début...

    C'est quand même suffisamment rare d'être clean dès les tous débuts et jusqu'à la fin pour le souligner :)

    Sans compter qu'il n'y a pas de manipulation visible... Le déclenchement se faisant d'un geste naturel, honnête et insoupçonnable.

    Bref, s'il ne faut retenir qu'un effet/outil de Mickaël Chatelain c'est la M-Case d'après moi. Je la préfère même à ma Romero Box.

  3. il y a 17 minutes, Christian Chelman a dit :

    Jamais un magicien ne se serait fait avoir par cette méthode.

    C'est compliqué pour un amateur de savoir ce qui était connu à cette époque là, on doit être dans les années 1910 voire débuts 1920 lors de ce challenge ? Le comptage Elmsley n'existait même pas. Mais c'est vrai qu'on suit bien se qui se passe dans la vidéo.

  4. On n'a pas toujours le budget pour réaliser l'une de nos envies... Mais j'ai noté que la plupart du temps, ce n'est pas une histoire de pouvoir l'acheter mais une histoire de priorité. On a des loisirs souvent à côté de la magie (cinéma, jeux vidéo, matériel high tech, concerts et caetera...) et on doit souvent faire des choix. Avant de travailler (et même pendant un moment après avoir commencé à bosser), j'économisais des mois avant de pouvoir m'offrir tel ou tel livre, cassette (puis DvD) ou tour/effet.

    L'investissement personnel que l'on met dans le produit pour le travailler n'en est que plus efficace !

  5. Je ne cherche pas à rentabiliser un gimmick ^^ sinon je ne m’achèterais pas grand chose ^^

    Je gagne ma vie grâce à l'informatique avant tout...

    Mais je suis certain que tu t'offres un gimmick à 40 euros par mois ! ;)

    Si tel est le cas, tu économises 3 à 4 mois et tu auras sans problème la Vanishing Ring.

    Je ne sais pas si tu fumes mais pareil... Des clopes ou la Vanishing Ring pour ce mois-ci ? Le choix est vite fait ! Et caetera...

    Quelque soit ton public (véritables scènes, amis ou famille) tu feras toujours une meilleure dépense avec la VR à 140 € qu'avec 3 à 4 gimmicks vendus 40 €.

  6. On ne fait pas deux fois une première impression.

    De mon point de vue, l'utilité première d'un tour d'introduction est de capter durablement l'attention des spectateurs.

    Si tu commences par un effet terrible, alors tu pourras jouer avec ton auditoire et l'emmener où tu le souhaites.

    Je commence toujours par un effet rapide/flash et surtout qui marque !

    • Dans ton cas, je te conseillerais Instant-T qui constitue une formidable entrée en matière avec des cartes et qui t'assurera l'intérêt des spectateurs pour la suite de tes tours de cartes.
    • Je commence régulièrement mes prestations par un effet d'apparition de verre plein au foulard (Tchin de Eric Leblond).

    Ça focalise l'attention directement et ça annonce la couleur pour la suite des évènements.

  7. il y a 7 minutes, thementalist13 a dit :

    Le vanishing ring je la voulais mais le prix 😲 ça m'a calmé direct 😂

    De mon point de vue, la Vanishing Ring vaut beaucoup plus que le prix qu'ils en demandent (139 €).

    Quand je vois les biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiips que j'ai déjà reçues pour 60, 80 voire 100 €, je trouve que 140 € pour l'extraordinaire possibilité que la boite offre, c'est vraiment très, très peu cher.

    Je vais probablement m'en racheter une deuxième, pour m'assurer de pouvoir faire cet effet de longues années durant ! ^^

    Plutôt que d'acheter en plusieurs mois 3 ou 4 petits gimmicks comme 404 des French Twins, Card On Ribbon ou Money Switch de M Chatelain voire Mental Pen ou TRU. Mieux vaut investir dans un outil beau et puissant un peu plus cher mais qui servira.

    • J'ai payé par exemple dans les 40 euros Hidden Hand (jamais utilisé en public)
    • Erreur 404 des French Twins (a priori je ne l'utiliserai pas)
    • Split d'Yves Doumergues (jamais été satisfait du rendu mais le souci doit venir de moi)

    Je crois que rien que sur ces 3 là on arrive/on s'approche au prix d'une Vanishing Ring ^^

  8. Cette année a (encore) été riche !

    Et plus l'année est riche, moins on l'est Oo' ;)

    Mes petites acquisition 2017 :

    • Vanishing Ring de Sansminds

    Mon meilleur achat Sansminds (pas difficile), c'est vraiment un "Miracle Maker" cet outil !! Mon meilleur achat 2017 sans conteste.

    • Escalator de Gaëtan Bloom

    En un mot : Extraordinaire ! J'ai maté la vidéo des dizaines de fois avant de me le procurer, j'ai imaginé un système capilotracté mais qui tournerait si on y mettait le prix et la technologie nécessaire !

    A réception, rien à voir, en fait c'est beaucoup mieux que ce que je pensais !
    Et à titre personnel, c'est très jouissif à manipuler ! On contrôle la carte au doigt et à l’œil !

    Une question sur Escalator : Mais pourquoi si peu de monde en parle ? Oo'

    Sur VM, le sujet est très light. Sur MC, les gens ont cessé d'en parler du jour où il est sorti ! Bizarre...

    • Riser Deck de Mark Elsdon

    Je n'envisage plus de finir une routine de carte ambitieuse sans mon Eslacator ou mon Riser Deck !

    • Magic 18+, de Bond Lee

    Un effet WTF ! C'est étrange mais c'est avec cet effet que j'ai le plus de regards décontenancés !

    Au moment du final les gens buguent, il y a comme un court-circuit dans le regard... Je fais apparaître la bague de la spectatrice dans une capote. Et le fait que ce soit SA bague dans la capote alors qu'elle croit dur comme fer que la bague est dans le sac qu'elle tient dans sa main depuis le début, les gens n'y croient pas... Et pourtant, ils le voient !

    Je sens même un empressement certain et affiché du spectateur à aller ouvrir le sac, sortir l'écrin de la Vanishing Ring et l'ouvrir pour s'assurer que la bague a bien disparue et lever la suspicion d'une bague duplicata (pourtant empruntée).

    Malgré tout, je préfère faire la même chose mais avec Instant-T. Le sachet de thé passe bien dès 8 à 10 ans et il n'y a pas cette crainte que j'ai déjà entendu d'avoir du lubrifiant dans l'emballage de capote... Ce qui salirait la bague si c'était vrai.

    • J'aime 1
  9. il y a 25 minutes, SébastienO a dit :

    Ça serait apparemment vrai.

    Merci pour le partage ! En effet l'anecdote semble vraie, et avec un ambitieuse qui plus est :)

    il y a 19 minutes, Andy Scott a dit :

    Étant entendu comme chacun sait que la qualité prévaut sur la quantité, et alors quand les deux sont réunis 9_9 c'est Byzance B|

    Je suis bien d'accord ! :) Ce qui me rappel que je dois une fière chandelle à Peter Din, il m'a remarquablement bien aidé pour la création de mon premier spectacle ! Ça doit faire un peu plus de 3 ans de mémoire... Il m'a permis de débloquer des choses mais surtout de prendre le problème dans le bon sens. Je partais dans le mur sans lui !

    Byzance, quand tu nous tiens... B|

  10. Je crois que pour mon mentor et prof d'informatique, il avait vu ma passion sans limite pour la magie des cartes (je suis resté très longtemps uniquement sur les cartes). Il semblait penser que je méritais d'être un peu chaperonné ;)

    Attention hein, ce n'était pas une pointure nationale et encore moins internationale, mais un passionné de magie proche de la retraite qui avait voué une partie de sa vie à cet art.

    Il y a 9 heures, Christian Chelman a dit :

    Maintenant, n'importe qui donne un opinion débile sur un forum, en précisant qu'il n'est ni magicien et qu'il ne filme jamais ce qu'il fait, et ça semble "normal". Je préfère avoir l'avis d'artistes comme Gaétan Bloom, Tabary et de gens que je respecte pour leur dévouement à l'art et leur accomplissement, que celle du premier comique venu. C'est aussi ça l'Ancienne Ecole.

    Gaëtan est mon chouchou en magicien Français ^^ aussi loin que je me rappelle il a toujours été une influence et une inspiration forte pour moi.

    C'est toujours une valeur sûre que d'avoir une personnalité reconnue dans le métier pour nous apporter conseil.

    Et je suis bien d'accord, derrière un clavier, nombre de personnes se sentent les capacités d'Houdini et la faculté de jauger le bienfondé ou non d'une nouvelle sortie de créateur... Si l'on devait passer dans la réalité d'une rencontre physique, la plupart se débinerait !

    Cela dit, ce forum le prouve, il existe aussi des anonymes talentueux, des discrets pertinents et des amateurs de forts bons conseils :)

    • J'aime 1
  11. il y a 8 minutes, Christian Chelman a dit :

    Un de ceux qui m'a obligé à revoir ma technique de mélanges est Herb Zarrow.

    Punaise mais quel parcours !

     

    il y a 10 minutes, Christian Chelman a dit :

    La première fois, en décembre 1986,  grâce à Blitz et Overblitz, sous le couvert de divers tours. Je travaillais dans la close-up room dans les caves du Magic Castle en binôme avec Chuck Fayne. Nous avions sympathisé et je l'avais déjà eu avec quelques effets. C'est lui qui m'a présenté à Vernon et qui a dit "Show him a trick". Il est de rêgle de ne jamais demander de refaire un tour, mais Vernon était un malin. Il a appelé des potes à lui et m'a demandé de leur montrer le tour. Mais comme il n'a à nouveau rien pigé à la méthode de contrôle, il a remis ça. A la vingtième fois, tout le Magic Castle était là. C'est à ce moment que j'ai eu un sourire et ai proposé le deal à Vernon...

    Merci d'avoir répondu là-dessus !! :)

    En 2 ans de temps, j'ai réussi à attirer l'attention de mon mentor quelques rares fois... Pas sur des techniques, j'étais beaucoup trop jeune dans mon apprentissage pour susciter un sincère intérêt... Mais dans des enchainements, des effets, des routines.

    Je crois que mon regard neuf et naïf l'intéressaient, malgré mes visibles imperfections techniques de l'époque.

  12. Le 07/07/2017 à 21:37, Patricia a dit :

    Quelle place souhaite-je occuper dans cette transmission ?

    Salut Patricia.

    Je dirais plus : Avons-nous le devoir de transmettre ?

    Le "devoir" non... Nous n'avons pas tous vocation à transmettre.

    Transmettre à qui ?

    • Aux magiciens ?
    • Aux publics ?

    J'imagine que dans ta question il s'agit de transmettre un savoir aux autres magiciens.

    A titre personnel (36.15 ma vie pour les plus anciens d'entre nous !), je transmets avec plaisir aux autres magiciens à la stricte condition que la personne à qui je transmets travaille et ne cherche pas juste à connaître le "truc". Ensuite, je transmets "utile", et non pas à contrario "spectacle" voire "frime". Je ne vais pas aller transmettre un savoir faire sur une flying table à quelqu'un qui cherche à progresser en cartomagie.

    Maintenant, pour moi, la transmission se fait surtout auprès du public. Transmettre un peu de rêve, d’insouciance temporaire, de féérie, d'enfance, de madeleine de Marcel délicieusement imbibée de thé...

    Personnellement, mon aboutissement sera un peu plus complet le jour où je pourrai transmettre ce moment magique au service pédiatrique de l'hôpital de ma Ville.

    Mais j'ai bien compris que tu parles de la transmission de savoir-faire à d'autres magiciens en herbe :)

    • J'aime 3
  13. Le 07/07/2017 à 11:18, Christian Chelman a dit :

    Le premier soir, j'ai été présenté au Professeur de manière très directe: "Show him a trick!" [...] Et oui, ça se passait comme ça à l'époque.

    Merci pour le récit ! C'est précieux ce genre d’anecdote :) ça révèle les eusses et coutumes, les pratiques de l'époque. Perso je m'imaginais un monde très aseptisé, protocolaire et plein de bienveillance... Visiblement il était surtout protocolaire ^^ je me serais liquéfié rien que d'être à moins de 20 mètres de Dai Vernon... Alors si l'on m'avait lancé un "Show him a trick!" je crois que je faisais un infarctus direct !

    Le 07/07/2017 à 11:18, Christian Chelman a dit :

    Puis, j'ai fait la même chose avec Larry Jennings, Max Maven, T.A.Waters, Ricky Jay, Herb Zarrow, Charlie Miller*, Michael Skinner, John Kennedy et plein d'autres.

    On n'gravite pas sur les mêmes sphères, wahou ! Maintenant c'est toi qui a rejoint cette liste aux yeux de nombre de magiciens je pense ;)

    Le 07/07/2017 à 11:18, Christian Chelman a dit :

    Après l'avoir eu 20 fois en suivant (tout le Magic Castle était présent), il a échangé le secret du tour contre ma silhouette coupée par lui (mon rêve absolu).

    Ca me rappelle une anecdote (vrai ou fausse ?) selon laquelle Dai Vernon aurait réussi à bluffer Houdini à répétition avec une carte ambitieuse, ce qui lui aurait de fait ouvert quelques portes... Un peu dans le même état d'esprit que ce que tu décris.

    Si j'ai bien compris ton propos, tu as réussi à bluffer 20 fois de suite Dai Vernon ? Si c'est ça, on peut savoir avec quel effet ? ^^

    Le 07/07/2017 à 20:27, Christian Chelman a dit :

    David Frederick Wingfield Verner

    Merci pour la correction ;)

    Et plus largement, merci pour ces témoignages dont je suis très friand :P

  14. il y a une heure, Christian Chelman a dit :

    Ayant passé pas mal de temps avec le Professeur, j'ai pas mal d'anecdotes à son sujet.

    J'ai eu un "mentor" en magie, il m'a guidé pendant 2 ans, c'était l'un de mes profs d'informatique dans mes études post-bac.

    C'est lui qui m'a transmis cette passion pour Dai Vernon (David Frederic Verner et si ma mémoire est bonne, son nom d'artiste est le fruit d'erreurs de publication dans les journaux de l'époque, NY Times ?).

    Ca devait faire un peu moins de 10 ans qu'il était décédé quand j'ai commencé à l'étudier (euh... non non, je n'suis pas méd'cin légiste ! Oo') du coup dans mon esprit je l'ai abordé comme une légende, un mythe. Ça fait bizarre de voir quelqu'un dire qu'il a passé du temps avec lui ! :o

    Il y a 1 heure, Christian Chelman a dit :

    Vernon était prêt à  quitter femme et enfant pour partir à la recherche d'une technique ou d'un magicien/tricheur qui pouvait lui apprendre des choses. Ensuite, il montrait mais n'expliquait pas.

    On raconte qu'il disait qu'il avait commencé la magie à l'âge de 4 ans et qu'il estimait avoir perdu 4 années de sa vie à ne pas pratiquer ! (Info, Intox, légende ?)

    94 ans de pratique de la magie... Ça force le respect. Surtout avec une telle appétence pour l'enrichissement technique comme tu le décris !

  15. Apparemment il s'agit des "Maîtres du jeu" de 2004 de Damian Nieman.

    J'vais voir ça de plus près :)

    Bon, le mythe reste le mythe qui ne s'effondre pas mais mince, je n'lui connaissais pas cette facette. Faut voir l'intention du bonhomme et le contexte de l'époque aussi...

    Né en 94 quand même... Et pas du 20ème siècle bien sûr... On n'peut pas vraiment comparer à notre époque.

     

  16. Salut MH :)

    Très honnêtement, quand on dit par exemple "Les magiciens sont trop individualistes.", ça signifie davantage "Tous les magiciens sont trop individualistes." que "Certains magiciens sont trop individualistes.".

    Après c'est juste une question de français... Les mots ont un sens ;)

    Si c'est de moi que tu parles en disant :

    il y a une heure, mh1001 a dit :

    C'est ça qui est plutôt dangereux : de mal lire les propos et les transcrire maladroitement.

    Pour pour être honnête, moi je crois que la formulation tend à cibler l'ensemble. Mais je ne critique pas sa question.

    Je ne suis pas dangereux (j'vous assure !! :) )

    Je ne souligne pas ça pour fustiger l'auteur qui, dans sa formulation, n'affirme rien mais pose une simple question qui a visiblement toute sa place ici au regard de la mobilisation qu'elle a su suscité.

    A toutes fins utiles je remets le titre du sujet :

    • "Les magiciens sont ils trop individualiste ?

    Je ne sais pas comment tu y vois une minorité dans la formulation là où j'y vois une majorité.

    Je ne sais pas ce que tu fais dans la vie mais imaginons que tu sois prof. Et on te dis que les profs sont des fainéants. Ne te sentirais-tu pas ciblé ?

    Une fois de plus, je ne critique pas l'auteur, je répond sur la forme (le français) pas sur le fond de la question.

×
×
  • Créer...