Aller au contenu

Tableau d'honneur

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 24/07/2019 partout

  1. Suite à beaucoup de demandes, j'ai publié sur le groupe facebook dédié le sourcing détaillé de ce live. Je le remets ici pour ceux qui n'utilisent pas facebook : - Phil : "Back in time" : version personnelle d'un tour à la base de Jay Sankey et remaniée par Joshua Jay. - Régis & Phil : "Double indicatrices" : routine personnelle (non publié) - Régis : "Packet trick" de Denis Behr et décrit dans le DVD 4 de Magic on Tap. La version effectuée par Régis est modifiée et la phase 1 est enlevée. - Phil : "Arthmatetic" d'Alex Elmsley décrit dans son livre "The collected work of Alex Elmsley" et rendu utilisable par l'excellent travail de Denis Behr (Voir son Set de DVD "Magic on Tap". Cet effet est décrit dans le DVD 4) - Régis : "Vindicator" de Ben Blau, destiné à figurer dans le livre "Completely Out of Order" de Patrick Redford non encore publié. Découvert sur youtube ici : - Phil : "Royal Flush" : utilise un principe découvert par Bob Hummer, montré à Roberto Giobbi par Larry Jennings au Magic Castle en 1986, puis qui a circulé. Miredieu m'a montré cet effet qu'il tenait lui même de Richard Vollmer. Le principe est publié par Roberto Giobbi en 1988 dans Roberto light sous le titre "Royal Flush" mais la version que je présente, bien qu'utilisant le même principe n'est pas identique. - Régis : "Sunken 21" d'Andi Gladwin décrit dans le livre "Jack Parker's 52 memories". Ce tour des 21 cartes m'a été donnée à découvrir par Carlos Vaquera qui m'a envoyé la vidéo suivante sans explications : J'ai trouvé ma propre manière d’exécuter l'effet, mais après avoir trouvé la source, j'ai pu découvrir dans le livre que l'auteur utilise une mécanique similaire. - Phil : "Découverte impossible d'une carte puis deux" : routine personnelle. La première phase utilise un principe que décrit John Bannon dans le tour "Dead Reckoning" qu'il décrit dans son DVD "Bullet after dark". La seconde phase est inspirée du tour "Somebody stop me" décrit dans le livre "repertoire" d'Asi Wind. Après avoir montré la routine à Régis pour la découverte de la première carte (de la phase 2 qui utilise un principe différent de la phase une), nous avons intégré ensemble la découverte de la seconde carte, puis amélioré l'effet grâce à des apports d'amis magiciens locaux. - Régis : "ACAAN" : effet non publié de Richard Vollmer. - Phil : "Huile et eau recto verso" : routine personnelle inspirée du travail de JC Wagner. Je l'ai publié quelques jours après le live. - Régis : "Carré blanc" routine de Régis Stanislawski non publiée. - Phil & Régis : "Jumeaux inséparables" : Routine personnelle, inspirée par Juan Tamariz, et Patrick Redford, et non publiée : à paraitre dans Stratège 2. - Phil : "Triomphe ordonné" routine conjointe de Woody Aragon et moi même. Un mix de deux idées permettant de faire ce tour de façon "presque" impromptue à l'instar de la version de Woody. Publication future dans Stratège 2. Le tour de Woody étant publié dans son DVD "The Show".
    6 points
  2. Hello ! Je reviens longtemps après, mais il y a des coques avec des portes cartes à l'arrière ( qui s'ouvrent par un petit couvercle, assez semblable à une box ) Dans ce style là
    3 points
  3. Pas mal toutes ces versions! Perso, je commence sur le thème du langage corporel et du "poker face" et comment on peut donner l'illusion d'une lecture de pensée. Comme je suis pas très bon, je suis pas capable de nommer la carte à laquelle le spectateur pense, mais j'hésite entre quelques cartes. Après avoir montré les 5 cartes, je demande au spectateur de me tenir le jeu (au lieu de le remettre sur la table). Malgré la tête de poker du spectateur, j'arrête mon choix sur la carte que je pense être la sienne. Je l'isole sous ma main posée sur la table (rub a dub) Après avoir examiné les 4 cartes restantes, on s'aperçoit que j'ai raison. Etonnement poli du spectateur. Le final est pas ouf, on sait déjà que la carte sous ma main est la bonne, et j'ai pas vraiment donné l'illusion d'une lecture de pensée... Du coup changement de plan. Je fais monter la sauce sur le fait que le spectateur a le jeu en main depuis que le tour a commencé. Sur le fait que je n'ai pas retiré ma main de la table. Premier WTF, je lève ma main et la carte a disparu. Second WTF, le spectateur trouve la carte retournée dans le jeu qu'il tient "depuis le début" (donc pour répondre à la question, je préfère que le spectateur se démerde). J'ai piqué pas mal d'idées ici et mélangé avec d'autres trucs...
    3 points
  4. Salut, J'ai la nouvelle version, et effectivement la methode est similaire,mais avec une option de plus ...
    2 points
  5. En ce moment pour ma part : -Je montre sur le dessus du jeu que j'ai le joker du paquet qui représente une bouteille de vin et un verre à pied vide. Je retourne le joker et le place sous un verre à pied face cachée. -Je fais le tour et quand je rend la carte invisibles, je met une pichenette dans le verre en disant que je la met dedans. -La personne reprend la carte sous le verre et dans l'image du joker, le verre contient maintenant la carte du spectateur. Simple et efficace. Juste chiant à être reset puisqu'il reste à nouveau la carte au milieu du paquet a l'envers. Mais ça marche bien niveau réactions Si ça intéresse quelqu'un je donnerai le nom du jeu de carte.
    2 points
  6. Slt à tous, Cela fait un peu de temps que je n'avais pas publié de vidéos, je vous partage donc la dernière en date, une création de ma part J'espère qu'elle vous plaira Magicalement, Erwan
    1 point
  7. S.U.M. 2.0 est une vraie merveille, aux possibilités variées. Le genre de jeu à avoir toujours sous la main, pour ceux qui ne souhaitent pas mémoriser un chapelet En plus des possibilités citées, il est orienté côté dos et côté face. La valeur de la carte, la valeur de la carte suivante et l'orientation face ou dos sont visibles de loin mais subtilement cachées. Personnellement, je n'ai jamais vu quelqu'un le remarquer. En personnalisant son utilisation on obtient un véritable outil, un couteau suisse, aux possibilités insoupçonnables mais terriblement efficaces. Il est intéressant même en l'utilisant comme roue de secours, lors d'un tour raté, par exemple. Et enfin, la qualité des cartes est sans reproche.
    1 point
  8. Un grand merci Philippe ! C'est grâce à ce genre de publications que VM grandit un peu plus (et pourtant, je n'étais pas le premier fan de la divulgation des sources pour garder le mystère... Mais en fait, c'est quand même de la vraie info que tout un chacun pourra prendre la peine de chercher et de compléter pour approfondir ses connaissances). Alors encore, un grand merci !!! Matt
    1 point
  9. Cette version est une pépite ! Autant je n'aimais pas du tout la V1. Autant cette V2 est assez différente ! Assez pour me faire craquer !
    1 point
  10. De mémoire, dans le thinkerview suivant Bernard Stiegler s'appuie pas mal sur ce rapport pour en produire une sorte de mise à jour en se basant notamment sur le concept de d'entropie/néguentropie. Interview très intéressante (comme souvent sur cette chaîne): D'ailleurs, pour essayer de comprendre un peu mieux la notion d'entropie, j'ai trouvé cette vidéo bien faite je trouve:
    1 point
  11. Personnellement, j'aime bien la version de Charlie Miller que Frank Garcia décrit dans son livre Exclusive Card Miracles:
    1 point
  12. Pas de retour sur cette merveille ? Je l'ai bossé hier et c'est une tuerie de malade ! Qu'elle ingéniosité c'est juste fou !! Axel a pensé à chaque détail, et propose même une appli pour bosser le fishing asymétrique et être au top lors d'une présentation à un publique !! Tout est parfait et la qualité est là. Mon tour de Mentalisme préféré !
    1 point
  13. Si en prends en compte la qualité des produits et le bon plan de dingue que @Xavier LEPRONIERvous prépare, je souhaite vous proposer des vidéos de top qualité. @PaulMagie déjà préparé quelques choses. Toutefois, je lui ai proposé de ce revoir à son retour de Chine début août. A suivre donc !
    1 point
  14. Regarde Bill Malone, Oz pearlman, et la vidéo de Bebel. Pour le final, il suffit de trouver : 1) Un boniment pour la carte qui disparait, une logique (pas forcément rationnelle, voir The Jerx). 2) Une raison pour laquelle elle réapparait retournée dans le jeu. Comment ? Pourquoi ? 3) Privilégie la réapparition avec le jeu dans les mains du spectateurs, c'est beaucoup plus puissant. Pour ma part, lorsque je construit une routine, je me pose des questions sur 4 parties : Le fil rouge : Comment ? Pourquoi ? Quelles raisons ? Dans quel but ? (Ce qui ne m'empêche pas de faire parfois des effets juste parce que je le veux et que j'en suis capable (cf Tommy Wonder : résoudre un problème)). J'évite les longs discours tant que je peux. J'épure au maximum. Il faut laisser le spectateur combler les vides (Cf Which hand de Timon Krause) (Quelque chose que j'ai compris récemment...) Le détour : Quelles lines ? Quelles réactions ? Comment réagir ? Quelles blagues ? La technique : Rythme ? Comment simplifier ? Quelles difficultés ? La mise en scène : Quels gestes ? "Verticalisation" ? Quels choix pour augmenter l'impact visuel et psychologique ? La justification de mes gestes ? La liste n'est pas exhaustive et je n'ai pas mis tout ce à quoi je réfléchissais mais cela donne une bonne idée pour développer son propre "final" ou sa propre routine. En presta close-up debout, il faut aussi penser à l'ensemble de tes routines pour gérer la gestion des poches. Pas facile !
    1 point
  15. Le scenario de cette époque, du moins quand j'ai appris ce tour, était en gros le suivant : Une carte est choisie et perdue dans le jeu. Le magicien explique qu'il va montrer les cartes par petits groupes, et forcément à un moment donné le spectateur va voir sa carte dans un des groupes. Ce peut être le 3ème, le 7ème, le 12ème, mais dans tous les cas il doit se rappeler dans quel groupe il a vu sa carte MAIS ne rien dire tant que le jeu n'a pas été montré en entier. Et on montre les 4 premières cartes. Et là, même si le spectateur ne dit rien, le magicien a l'impression que cette carte est dans le premier groupe. Il demande confirmation au spectateur, et c'est très étonnant car en général elle est beaucoup plus loin. Du coup, quelque part ce scénario inhabituel oblige le magicien a changer son fusil d'épaule (en gros à faire autre chose que ce qui avait été prévu) : il va faire disparaître la carte. Et il montre qu'il n'en reste effectivement plus que trois. Et il les retourne pour montrer que c'est bien la bonne qui est disparue. Reste à savoir où est passée la carte. Le magicien étale alors le jeu d'un doigt, de la façon la plus clean possible, pour montrer la carte choisie face en haut au centre. Bon, raconté comme ça, ça peut laisser perplexe, mais j'ai fait (et bien d'autres magiciens) cette version des dizaines de fois sans aucun problème, tout est finalement assez logique et cohérent. C'est la version que faisait Duvivier et d'autres. Après, on aime ou on n'aime pas, il y a d'autres alternatives. Il existe une autre version du tour du Biddle avec 5 cartes, que certains préféraient à celle à 4 cartes. Et dans cette version à 5 cartes, la carte choisie se retourne d'abord face en bas, puis disparaît et finalement se retrouve au milieu du jeu. On refait et cette fois ce sont les 4 autres cartes qui disparaissent, il ne reste que la carte choisie en main. Personnellement je n'ai jamais trop aimé cette version et l'ai très peu pratiquée. Quoi qu'il en soit, il faut effectivement que le retour de la carte dans le jeu soit justifié, sinon c'est juste un effet pour un effet et ça n'a pas vraiment de sens.
    1 point
  16. , Un vrai plaisir enfin partagé, une visite aussi étonnante que spirituelle, à tous les niveaux...et tous les étages!!! Merci au Grand Curateur et à sa charmante de nous avoir si gentiment et magistralement reçus... La journée est passée comme dans un vrai rêve éveillé , et de nombreuses magies insensées furent évoquées et performées par un Christian jubilant de nous émerveiller... et nous n'avons fait qu'égratigner laa surface de cet incroyable monument... seul regret, Kaanar est resté planqué toute la journée, sans chance aucune de lui flatter le bout du bec... une nouvelle visite s'impose!!!! merci encore Gaetan
    1 point
  17. Mon coup de cœur, un génie dans le monde de la sculpture sur ballons, Masayoshi Matsumoto : https://www.instagram.com/isopresso_balloon/?hl=fr "Twisted and Layered Balloons Form Eye-Popping Animal Sculptures by Masayoshi Matsumoto" : Sources : https://www.thisiscolossal.com/2019/05/new-animals-by-masayoshi-matsumoto/ https://www.thisiscolossal.com/2015/06/balloon-sculptures-masayoshi/ https://www.thisiscolossal.com/2018/09/balloon-sculptures-by-masayoshi-matsumoto/ https://www.thisiscolossal.com/2016/08/balloon-sculptures-masayoshi-matsumoto/ https://www.thisiscolossal.com/2017/05/new-balloon-sculptures-depicting-animals-and-insects-by-masayoshi-matsumoto/ https://www.thisiscolossal.com/2019/03/balloon-birds/ https://www.thisiscolossal.com/2015/06/balloon-sculptures-masayoshi/ https://www.instagram.com/isopresso_balloon/?hl=fr
    1 point
  18. Prologue Back to the Future : J'ai voulu lire mon « avis » posté, il y a plus ou moins un an, sur le Surnateum. Introuvable. Mais, en fait, non ! Je ne l'ai pas posté, jamais. OMG ! Il y a juste un an, je suis devenu papa. J'étais totalement ailleurs, dans les nuages, en apesanteur, sur une autre planète. Je le suis toujours mais je maîtrise les commandes du vaisseau depuis lors. C'est à ce moment précis que je frappais à la porte du Surnateum. Je suis rentré chez moi, le soir, ébahis. Je me suis empressé de relater mon aventure, la relire, l'enregistrer... et de ne pas la poster ! Haha. D'où l’aparté paternité tournesolesque, je raconte ma vie, tout le monde s'en fou. Voilà pourquoi cette « avis » vous arrive seulement maintenant, tout chaud, à peine sorti de la Dolorean. Nom de Zeus ! Bonjours à tous, Voilà c'est fait ! J'ai enfin été suivre une visite guidée du Surnateum promulguée par son Conservateur, Christian Chelman. Le rendez-vous fut fixé pour le lundi 7 août(2017 donc) à 14h. J’étais prévenu que la visite durerait 2 heures mais pouvait dépasser un peu. Je suis sorti de là tout émerveillé, un peu après 18h ! Dès l'entrée, l'accueil fut des plus chaleureux. Nous avons monté une volée d'escalier pour arriver dans l'antre du Conservateur. Droit devant, un bureau de bois majestueux, couvert d'objets précieux, rares, dont un préhistorique. Les têtes de phrénologie qui siégeaient en plein milieu étaient du plus bel effet. Mais surtout, au moins un tour bien dissimulé. Une astuce ingénieuse, comme si de rien n’était mais redoutable. Ce petit exemple est juste une bribe de ce que vous pouvez apercevoir au Surnateum. Il en regorge des dizaines d'autres, tout est là, prêt à l'emploi pour vous mystifier. Lorsque l'on suit la visite en tant que magicien, on a ce petit plus d'apprendre où se dissimulent les trucs, du moins certains. C'est assez instructif et inspirant pour sa propre réflexion magique. Quelques pas sur la droite, nous voilà dans la partie Cabinet de curiosité. Fasciné par ces derniers, c'est la pièce qui personnellement m'attirait le plus. Et j'ai été servi car cette pièce est tout simplement merveilleuse. Je ne sais plus comment ça a commencé mais on a très vite parlé magie, discuté sur la façon dont on voyait le mentalisme, la magie bizarre. Ce fut une conversation très intéressante. Ensuite, la visite à proprement parlé a commencé. Les objets rassemblés par thèmes(fées, spirite, vampire, magie,...), sont tous uniques, rares, gorgés d'histoire et on est tout de suite happé par l’énergie du lieu. Tout est bon à entendre de la bouche du Conservateur, car tout est précis, renseigné et on sent qu'il a été au bout des choses. Chaque histoire est passionnante, racontée avec passion. Je vous laisse la surprise de la découverte des objets par vous même mais je ne peux m’empêcher de vous en raconter juste quelques-uns. Dont notamment cette table spirite d'une beauté à ... je n'ai pas de mot. Un drap de dentelle sculpté dans le bois ornait le dessus de la table avec un emplacement prévu pour y poser les doigts. Splendide ! Combien de personnes au cours des années passées avaient posé leurs doigts au même endroit que moi ? Certaines persuadées de parler avec les esprits et d'autres qui se jouaient bien de ces derniers. Allan Kardec y avait-il aussi posé les doigts ? Il vous est évidemment aussi proposé de poser des questions sur les objets qui vous intéresse. Et l'un d'eux, pour ma part, fut la boîte du tricheur. Fasciné par les objets, leur histoire, à qui ils appartenaient et comment et pourquoi ils ont été utilisés. Cette dernière était captivante. Peut-être parce que je ne connais rien dans le domaine mais j'étais comme un gosse devant un jouet. Faire tourner ces dés et en comprendre le principe, sachant qu'ils ont obligatoirement fait gagner beaucoup d'argent à leur ancien propriétaire et ensuite ganter le coup de poing américain qui a servi certainement à casser des gueules lorsque le tricheur était prit sur le fait. Je trouve cela puissant. C'est en tout cela que, le Surnateum est vraiment magique. Il est un tour dans son essence. Je vous invite vraiment à vous y rendre et à pouvoir vous imprégner des objets qui s'y trouvent. Ceux de votre choix qui seront sans doute différents des miens. Je dis de votre choix parce qu'il y en a trop pour une seule visite. Je voudrais revoir des choses qu'on a survolées ou que l'on a même pas eu le temps d'aborder. Déjà là depuis une temps certain, j'avais l'impression que je venais d'arriver. Je veux souligner aussi que le Conservateur est très chaleureux, posé, agréable à écouter, pas avare d'anecdotes sur comment les objets sont dénichés, ou sur des moments passés avec le Professeur, entre autres. Je passais un moment très agréable. Quand on ne voit pas le temps filer, c'est qu'on est bien. Et pour parfaire l’accueil, la Conservatrice nous a servi du cidre dont j'aurais dû retenir le nom car il m'a bien plu. Ensuite, le Conservateur m'a proposé de me faire un « petit » tour. « Horoscope ». Routine qui ne sera jamais publiée, ni filmée, et uniquement faite par lui lors d'une de vos visites. C'est la première fois qu'on me faisait un tour de magie bizarre. Une histoire excellente qui vous amène progressivement à l'effet dévastateur. Je me suis promis de ne pas scruter les moindres gestes pour être pris par la magie. Et de toute façon, l'histoire vous emporte et vous n'attendez pas que le tour se passe mais suivez le récit en oubliant même que l'effet arrive. Du moins, quand il arrive c'est trop tard. C'est là, c'est inéluctable. La prédiction sera bonne. C'est à ce moment que j'ai voulu tout savoir, vite revenir en arrière dans mes souvenirs. C’était trop tard ! Je venais de vivre un vrai moment magique. Comme les premières fois où je voyais des tours de cartes et où je ne savais même pas qu'une LD existait. J’étais redevenu, l'espace d'un instant, un profane. J'avais ressenti quelque chose que je n'avais plus ressenti depuis longtemps. La Magie. J’étais choqué, puis subjugué et maintenant obsédé ha ha ! A quel moment cela s'était-il passé? N'ayant jamais subi « Zodiaque », l'auteur m'avait proposé de me le faire également mais tellement pris dans des conversations qui fusaient de toute part, nous n'y avons même plus pensé. Après ce moment de magie pure, nous avons monté encore une volée d'escalier pour arriver dans la bibliothèque regorgeant, notamment, de livres rares de magie dont des éditions non publiées sur la magie bizarre, et d'autres éditions se rapportant aux sujets qui passionnent le Conservateur. On a passé assez vite cette pièce qui donnait envie de s'y attarder. Quelques marches plus haut nous amenèrent dans la partie « ethnographie » avec une collection d'objets divinatoires assurément immense, pour la plupart originaires d’Afrique mais aussi d’Asie et des Amériques. Le Surnateum propose des soirées à thèmes, par exemple celle du vaudou dont j'ai pu profiter de l'introduction. Vraiment riche. Nous sommes redescendu ensuite pour se saluer et je quittai mon hôte après avoir vécu un moment magique. Vraiment magique. Je réinvite tout le monde à s'y rendre pour vivre un moment rare dans un lieu unique. Une sorte de passerelle vers des mondes fantastiques, une porte ouverte vers d'autres dimensions. Les profondeurs du terrier du lapin blanc d’Alice, l'autre côté du miroir. Taaa taaa taaaa taaaa P.S. : Comme je viens de l'évoquer, le Surnateum propose des soirées à thèmes qui sont faites pour six personnes. Si cinq autres magiciens(ou non) sont intéressés de m'accompagner pour assister à l'une d’entre-elles, même à plusieurs, je me ferai un plaisir d'organiser ça.(contact mp) Ceux qui savent Sauron ! Mouhahahaha ( à lire à la manière d'un rire démoniaque). P.S. Back to the Future : Je suis toujours intéressé de rencontrer des personnes ayant l'envie de participer à certaines soirées organisées par le Surnateum. Faites moi signe, mon oeil guette.
    1 point
  19. Ouverture de l'Exposition Guérir - Ensorceler à Binche. Les magiciens binchois (et les autres) brillaient par leur absence, mais est-ce étonnant? Pour le reste, l'expo est superbement mise en scène Le Surnatéum prête plus de la moitié des objets.
    1 point
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Créer...