Aller au contenu

Tableau d'honneur

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 01/21/19 partout

  1. De mon côté, j'ai changé ma façon d'aborder mes achats magique quand je suis passé pro: est-ce que cet effet peut me servir ? Ce qui inclut une réflexion sur le thème de l'effet, la nature de l'effet, le matériel et la catégorie magique de cet effet. Alors oui, mes tiroirs sont pleins de trucs qui ne m'ont jamais servi. Mais je sais que ma clientèle est large et que je préfère immobiliser des fonds dans des effets qui me serviront potentiellement un jour plutôt que de courir après le moment venu. Bien sûr dans ces choix, je passe un très large temps à lire VM et le MC pour me faire un avis précis et être sur de faire le bon choix. Je préfère également l'acheter d'occasion, et aujourd'hui entre VM et les groupes Facebook les occasions ne sont pas ce qui manque. C'est également la raison pour laquelle je n'ai pas de regret à acheter, le marché de l'occasion ne s'écroulera pas. Les gimmick magique sont là plupart du temps en édition limitée et généralement pas réédités... Oui, je perdrai sûrement un peu d'argent mais c'est comme si j'avais fait un leasing. Aujourd'hui je m'oriente plus vers de l'outillage pour confectionner le matériel dont j'ai besoin et gagner en autonomie (ne pas dépendre de prestataires) c'est coûteux en argent et en temps : je n'achète que des machines pro, et je passe du temps à comparer et à me former. Et... Il y a toujours mon péché mignon, les livres, je suis boulimique (et pas qu'en magie) j'ai des bibliothèques dans toutes les pièces de la maison (sauf la sdb peut être...) C'est maladif. Et j'ai beaucoup de mal à me séparer d'un livre - aussi mauvais soit-il. De ce côté c'est pire, car la côte des livres ne chute pas -au contraire- et je ne préfère pas compter mon budget investi dans les livres... L'intérêt c'est qu'il y a moins de sortie de livres que de gimmick, et que les choix sont assez définis -j'ai une liste de ce que je cherche- et que je suis patient...
    5 points
  2. Je peux tenter d'être un tantinet plus constructif en te racontant ma vie... Plouf, plouf. J'ai longtemps succombé aux sirènes des marchands. A l'époque c'était MAGIX ou MAYETTE, donc on achetait une blinde sur catalogue et les yeux fermés, un truc qui nous faisait rêver à l'écrit et qui se révélait souvent bidon et décevant IRL. Sauf les livres. Comme quoi, les trailers arrangés voire mensongés ne datent pas d'internet, ceux qui se sont tapés Transparento de MMM savent de quoi je parle... Pi trois choses ont changé mon fonctionnement d'achat compulsif. - Fin des années 90, la lecture de la revue "Le Magicien" qui m'a donné à voir autre chose que des trucs en me plongeant dans les anecdotes et une partie de l'histoire de la magie. Elle m'a aussi donné à voir que certains théorisaient la magie et réfléchissaient autrement qu'en terme de tour ou de trucs. J'ai donc commencé à théoriser ma magie en me basant sur les expériences de table à table ou de magie informelle que j'avais eu, en essayant de savoir pourquoi cet effet avait cet impact et pourquoi cet autre effet ne l'avait pas. J'ai pondu des lignes et des lignes certainement très intéressantes, mais comme j'ai arrêté le table à table, je n'ai jamais pu vérifier la pertinence de ces théories. - Début des années 2000, la lecture de "Légendes Urbaines" qui m'a montré qu'une autre conception de la magie existait et m'a donné à réfléchir sur ma propre vision et ce que je voulais réellement partager. J'ai donc fait plein de boiboites avec des bizarreries à l'intérieur dedans, j'ai travaillé des textes et des présentations, mais finalement, cette magie est tellement personnelle que j'ai toujours eu du mal à la présenter hors de conditions spécifiques. Donc exit la présentation (sauf quand on me demande ce que contient cette jolie boite). - Milieu des années 2000, la rencontre avec Arnaud Chevrier qui m'a mis le nez dans le chapelet et m'a montré qu'il existait un niveau de conception et d'organisation de la cartomagie qui allait au delà d'un seul effet, et qu'en terme d'impact et de ressenti du spectateur, la simplicité et l'absence de manutention du jeu étaient un atout majeur. J'ai donc épuré mon répertoire en me concentrant sur les effets de cartomagie, et j'ai orienté ma réflexion sur la magie automatique et les principes spécifiques à cette magie (principe de l'horloge, principe des groupes, autres principes mathématiques...). Mais finalement, à force de recherche fondamentale, je me suis rendu compte que mon goût pour l'intelligence des principes prenait le pas sur mon goût pour la présentation des tours. Chacune de ces périodes a donc été une période de réflexion et de recherche sur ma propre magie et mes propres effets. Et chacune de ces périodes a été le moyen de faire le tri dans mes envies et dans mes besoins magiques, donc de limiter mes achats, voire de me délester, via les annonces de VM, de tout le matériel clozup, de toutes les boiboites et de tous les jeux de cartes qui égayaient mes étagères jusqu'alors. Bon j't'en parle paske je t'en cause, mais actuellement j'ai tellement fait le tri que j'ai pratiquement laissé tomber la magie, mon dernier et seul achat de 2018 étant l'excellent Green Neck (et une Badland box d'occaz). Par contre, j'ai acheté une Orville Japonnaise 1992 de toute beauté et j'ai pour projet 2019 de me laisser tenter par une Telecaster Fender blackguard 52. Donc fais gaffe, à ne pas garder cet œil de spectateur qui te pousse à vouloir connaitre komment-ke-ça-marche pour te concentrer sur la magie, tu risques de mettre le doigt dans un engrenage qui va te mener tout droit à la guitare. Fais gaffe!!!
    5 points
  3. Bonjour, Il y a 30 ans (punaise…), j’avais imaginé un truc rigolo en LEGO, sur la base d’un accessoire de magie qu’un copain avait apporté à l’école. Je l’ai refait aujourd'hui, et optimisé (expérience oblige) et je vous le propose ci-dessous : Je suppose que beaucoup ici connaissent le principe de ce truc, mais j'ai remarqué qu'en le présentant à un public certes non magicien mais de formation technique (ingénieur ou technicien en mécanique), l'effet les surprenaient et ils ne parvenaient pas à comprendre le principe fondamental de cette illusion. A mon avis, le fait de présenter ce truc avec des briques LEGO induit un biais de raisonnement dans l'esprit du spectateur qui l'empêche de faire la bonne déduction. Je vous laisse me dire ce que vous en pensez.
    3 points
  4. Bonjour à tous, Je pourrai répondre avec le logo de Magic Dream en pseudo, je préfère vous répondre en mon nom propre en tant qu'associé et gérant de Magic Dream. Je remercie Thomas ou ses modérateurs de me lire avant d'effacer ce message. Il ne s'agit pas de publicité pour la boutique (même si visiblement on peut essayer de faire de la mauvaise publicité sur le forum). Cher M. Jean Philippe KRAUSENER, je serai ravi de vous accueillir de nouveau dans notre boutique et d'avoir une discussion calme et privée au sujet de votre mécontentement. Étant donné que celui-ci a été rendu public, je me dois de vous faire tout de même un début de réponse. Damien n'a pas cherché à vous vendre quelque chose d'inadaptée pour "gagner" 20 euros de plus loin de là. Le dvd de DECIRON est excellent, en français, et ne vous permet pas juste d'apprendre à résoudre le cube (j'ai personnellement appris sur YouTube sans dépenser 1 euro puis dans Cube 3 mais il a fallu s'accrocher avec les R' U ' et j'en passe malgré mon bon niveau d'anglais). Ce dvd a bien + qu'une simple méthode mais regorge d'astuces et de moyens mnémotechniques. Aussi, malgré vos dires sur ce forums, il est évident (voir essentiel) que nous continuons à conseiller ce dvd en complément (optionnel car personne ne vous met le couteau sous la gorge pour acheter bien entendu). Par ailleurs, vous avez dû remarquer en effet que nous sommes une boutique physique et non uniquement en ligne. Autrement dit, ce dvd figurerait dans les "vous aimerez aussi' OU ALORS "les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté ceci" sur n'importe quel site de vente en ligne . Vous en seriez vous alors offensé ? Je ne crois pas. Désolé nous sommes humains, discutons et échangeons de bons conseils avec tous nos clients amateurs ou professionnels. N'en faîtes pas une affaire personnelle contre Damien, ne parlez pas non plus de colère svp, il y a des choses bien plus grave. Pensez simplement si vous le souhaitez que vous avez eu une mauvaise expérience mais analysez également mes explications. Je m'excuse au nom de l'équipe sincèrement si vous pensez avoir été mal reçu ou abusé financièrement; et une fois de plus je vous renouvelle mon souhait de vous accueillir prochainement en boutique. Si vous ne souhaitez pas avoir affaire à Damien, vous avez de la chance, Magic Dream évolue et aujourd'hui vous pourrez avoir affaire à Max, Alexis, Xavier, Guillaume ou moi-même. Je pourrai répondre à chacun d'entres vous mais le débat a réellement commencé par vous Jean Philippe et j'invite toutes les personnes à nous solliciter par téléphone ou mail afin que nous améliorons notre service et répondons au mieux à vos demandes. Concernant, les pré-commandes, les dates de sortie. Malheureusement nous ne sommes pas créateurs de tout ce que nous vendons (dommage ;-). Aussi, nous devenons tributaires de nos fournisseurs et surtout de ce que les créateurs annoncent, mais aussi parfois de La Poste, des imprimeurs, de la douane et autres... Ainsi le jeu DMC était annoncé par son créateur (et fournisseur américain) pour une sortie le 7 janvier alors qu'à ce jour il n'est toujours pas disponible. Sans doute pouvons nous vous en informer, ceux qui l'ont commandé l'ont été; mais face à près de 8000 références sur le site, il est en effet parfois difficile de penser à tout et revenir sur les descriptif (tous fait à la main et pas automatiquement ou sur Google Trad) Gérer une entreprise n'est pas une chose simple, et votre boutique de magie MAGIC DREAM ne déroge pas à cette règle. Reprendre cette boutique et la faire évoluer comme nous sommes en train de le faire depuis 18 mois à peine nécessite beaucoup de travail et de ce point de vue là nous n'économisons pas nos efforts (baisse des prix, reprise des conférences, créations de nouveaux produits, changement de la chartre graphique, de site web et j'en passe mais je ne suis pas là pour faire de la pub). Nous avons lu bon nombres de message sur Alexis et certaines personnes ont été assez virulentes. Devrons-nous solliciter ces personnes lorsque nous embaucherons une personne à l'avenir ? Certainement pas. Alexis garde son indépendance pour sa chaîne les Avis d'Alexis. Il recevait gratuitement ou non des créateurs ou de Bigmagie (dont il n'a jamais été salarié mais avec lesquels ils avaient leurs accords) pour en faire des critiques, cela ne nous regarde pas et il continuera de gérer comme il l'entend ce point. Chez Magic Dream, nous sommes ravis de l'accueillir, et ce toujours dans le soucis de lever le niveau de notre boutique (réactivité de réponse, rapidité et meilleur suivi des expéditions, création de notices explicatives en français, gestion de projets de nouveau tours, etc.). Il a une connaissance que bon nombre de jeunes magiciens ou moins jeunes peuvent reconnaître sans aucune prétention, et il mettra cette connaissance à votre disposition pour vous conseiller. Les conseils restants que des conseils, des avis, et non une obligation d'achat. A propos du Berglas, une communication visiblement pas assez poussée a été lancé. Nous pourrions en effet rappeler par téléphone toutes les personnes pour dire qu 'après du retard de la traduction, une relecture a été perdue par La Poste entre Noel et le Jour de l'An et quand vous recevrez cet ouvrage vous comprendrez que cela n' a pas été facile de tout reprendre pour l'excellent Richard VOLLMER. Le livre sortira début février et nous nous excusons pour ce retard. Merci néanmoins aux souscripteurs pour leur confiance et leur patience. Un peu longue cette réponse mais nécessaire. Personnellement, je pense qu'aucun boutique n'a l'exclusivité de ses clients. Les boutiques (en ligne) que vous citez tous me semble parfaitement remplir leur rôle que celui de vous servir au mieux et nous tâchons au quotidien croyez le d'en faire tout au moins autant, avec la gestion d'une boutique physique en + sur Paris (qui est ouverte aux acheteurs comme aux personnes souhaitant juste venir discuter avec d'autres magiciens). Merci de m'avoir lu. Au nom de toute l'équipe de MD je vous renouvelle notre souhait permanent de vous satisfaire et de nous améliorer. (merci aux modérateurs)
    3 points
  5. si tu pouvais garder tes histoires d'ecu pour toi, ça ne nous regarde pas, et ce n'est pas vraiment le lieu pour parler de cela.
    3 points
  6. Salut à vous par ici , En pleine recherche de maisons et de terrains pour m'installer dans le massif central, je n'ai pas souvent l'occasion de passer dans ces contrées numériques... Je profite d'avoir un peu de temps pour vous souhaiter 52 semaines magiques à venir (bon 49, je suis un peu à la bourre... )... (mais je suis certains que les 3 premières furent bonnes...) Entre deux aller retour, j'ai commis deux nouvelles plaisanteries avec des cartes dedans. La première est volontairement pas du tout, mais alors pas du tout "entertainement", et la deuxième est nettement plus courte (enfin!) et un peu plus pêchue. Histoire d'essayer de créer un peu de contraste. Il s'agit d'adaptations du "détecteur de mensonge" version Aronson, et de "Everybody's lazy, du même Aronson. Toujours avec la contrainte de l'unique plan séquence fixe. Même si je n'ai pas beaucoup de temps dans les prochains jours pour venir lire vos éventuels avis, n'hésitez pas à vous lâcher, je devrais pouvoir revenir un peu plus d'ici deux semaines...
    3 points
  7. En faisant de l'ordre, j'ai encore trouvé quelques images que j'avais préparées. Je fais suivre
    3 points
  8. Toujours la même boutique... Les problèmes s'accumulent. Je ne suis pas sûr que l'arrivée d'un nouveau vendeur change quelque chose, car un vendeur est un vendeur, et l'organisation ou le désir de regler les problèmes ne se font pas sans l'accord et l'aide de la direction... Bossant dans le domaine ( commerce/ecommerce/marketing ), ils sont vraiment à la rue, et c'est qd même pas difficile de regler certains problèmes récurrents. J'ai conseillé à un de leur dirigeant de mettre un module "commentaire" lors du process de commande, pour préciser une couleur, etc..., il y a bien 2 mois ou plus, je suis sûr qu'il n'est toujours pas présent : c'est pourtant assez simple, et peu couteux à mettre en place. Sans ça, t'es obligé d'envoyer un mail, mais le mail arrive pas à la même adresse, et la dernière fois, il a été lu APRÈS l'envoi de ma commande ( ça va, par chance, c'était la couleur que je voulais... )
    2 points
  9. Un sujet très intéressant, merci woody, moi qui pensait que Thomas ne te rémunérait depuis des années que pour animer le forum en jeux de mots Plus sérieusement je me retrouve dans beaucoup de commentaires. J'ai commencé par acheter tout et n'importe quoi même dans des domaines comme les cartes qui ne m'intéressaient pas! Plein de tiroirs remplis inutilement par curiosité ou vague projet d'en faire quelques choses un jour peut-être, souvent juste pour m'extasier devant l'ingéniosité ou la médiocrité du créateur... Puis j'ai eu un premier déclic salvateur n'acheter que ce qui pouvait réellement m'intéresser et que j'étais susceptible d'utiliser, bref qui correspondait à ma magie... J'ai cependant fait le même constat que Woody, je me suis aperçu que malgré cela je faisais toujours mes vieilles routines, testées, rodées et que je maitrisais parfaitement (adaptation personnelles de vieux principes), car je me produisais régulièrement mais devant des publics différents. Mais avec l'arrivée de clients réguliers comme le dit si bien Thierry, j'ai du me renouveller (un peu). j'ai alors opté pour les outils polyvalents livres et ou gimmicks plus qu'un tour unique. La chance pour mon porte-monnaie c'est que je me produits majoritairement en magie dans des univers historiques (Moyen-Age, Renaissance, baroque...) et comme je mets un point d'honneur à ce que routines et matériels collent à mon univers, je dois construire ou à minima adapter la majorité des choses. Du coup j'achète et je reproduis en bricolant, et je revends ce qui limite considérablement mes frais au global. Comme Claudemage j'investis essentiellement ce que je gagne, l'année 2018 a été riche...mais j'ai un peu changé ma façon d'acheter. Avec le temps je commence maintenant à investir peu mais dans du matériel de qualité professionnelle fabriqué par des professionnels, c'est certains que c'est plus cher, mais j'achète beaucoup moins, c'est fiable et le SAV et le conseil suivent. Je continue cependant à acheter des livres pour ma culture et par passion. J'ai également pris la décision de limiter les achats tant que n'ai pas pris le temps de travailler, utiliser et intégrer les précédents dans un nouveau numéro.
    2 points
  10. C'est la preuve (s'il en fallait une) que ne sont inaccessibles que les personnes que l'on ne contacte pas. Je me suis toujours dit qu'il fallait que je contacte des auteurs de livres que j'avais lus pour leur poser des questions sur le contenu de leur ouvrage. Maison se dit toujours "il doit avoir des centaines de mails à lire" ou "pourquoi il me répondrait à moi, mec lambda"... Alors que non... Si ça se trouve, il est content de voir que quelqu'un s'intéresse de prés à son ouvrage et pose des questions pour alimenter les discussions.
    2 points
  11. J'ai fini. J'ai mis le temps mais cela en valait le coup. Juan met à nu toutes les ramifications nécessaires à une bonne magie selon sa perception. Seul regret (personnel), les propos de Juan auraient pu être plus synthétiques. Le livre est ponctué d'envolées lyriques qui allongent un peu le discours. Il y a des listes sur les émotions, la symbolique ou les effets qui sont extrêmement inspirantes. Les passages qui m'ont vraiment accroché : La symbolique, la mémoire, les émotions, les graphiques d'attention pour le climax avec la place de l'humour, le rythme et le timing, la pyramide magique. Il y a vraiment beaucoup de choses à comprendre. Je dirai que ce livre peut déterminer une espèce de grille dans laquelle on peut faire passer ses propres routines pour chercher à en tirer la quintessence ou les abandonner si on remarque grâce à cette grille qu'un défaut ne peut être améliorer. Pour moi, c'est un bel outil de connaissance. Je l'ai mis dans la partie vente mais je me tâte sérieusement à le garder finalement pour finalement mettre au point cette espèce de filtre.
    2 points
  12. Il y a bien longtemps que je n'achète plus de gimmicks, mes achats se portent surtout sur les livres et les DVD. On trouve toujours au moins une idée (j'ai bien dit au moins) intéressante qui nous permet d'évoluer. La grande partie de mes achats hors Livres et DVD est l'achat de consommables ou de matériels qui améliorent et facilitent les prestations. Je gère les achats dans le sens de l'entreprise. Quand on doit faire tourner sa boîte, on doit faire attention aux achats inutiles même si au coup par coup la dépense est assez petite mais à force les petites dépenses s'accumulent et en fin d'exercice la sanction tombe. Donc pour moi, les gimmicks qui restent dans les tiroirs sont une perte sèche. Pour ce qui est de la réputation, je change environ 50-70 pour cent de mon répertoire tous las ans. La raison est simple, j'ai des clients récurrents tous les ans et il est hors de question que je présente tous les ans la même chose et c'est ce qui fait que ces clients reviennent. La réputation vient aussi du fait de présenter des choses que l'on ne peut pas voir ailleurs. C'est pour cela que je mets un point d'honneur que 80% de mon répertoire soit constitué de mes créations ou de classiques qui sont complètement revus et corrigés. Pour moi, la réputation ne se juge pas que sur les effets que l'on présente. La relation avec le public est beaucoup plus importante que tout autre chose. Dans ma cible de clients, le public préfère quelqu'un de sympa plutôt que le mec qui présente des effets de la mort qui tue mais qui n'est pas sympa et proche des gens. C'est aussi pour cela que je mets un point d'honneur à que ce que la majorité de mes routines impliquent les spectateurs plutôt que de faire une suite de démonstrations techniques sans intervention du public. La réputation tient aussi à ce que l'on propose. Je propose des choses (je ne parle pas des routines ou effets) que peu ou pas de magiciens qui font de l’événementiel standard font. Il faut être original et toujours trouver de nouvelles idées à proposer aux clients. Maintenant, je tiens ce raisonnement car mon boulot à plein temps et je ne sais pas si je tiendrais le même si je faisais 3-4 prestas par an.
    2 points
  13. J'aime beaucoup la comparaison de Didier avec le cuisinier qui souligne bien le pourquoi et le comment de la démarche D'autres messages témoignent de façon précise le côté économique de la prise de la décision d'achat entre cœur et raison. Mais la question du pour qui ? néanmoins subsiste, car en fait pour quelle(s) personne(s) achetons nous en définitive : pour nous, nos familles/amis, nos clients pour certains ? Car oui quand nous achetons est-ce de façon égoïste par le prisme de notre "enfant intérieur" crédule, naïf et émerveillé à la moindre trouvaille, de l'homme que nous sommes au moment T à la façon carpe diem et impulsive ou la personne que nous seront demain avec déjà l'idée de présenter notre merveille à un public ? Est-ce dans une optique de pure possession ou de partage avec nos amis/famille ou dans une optique professionnelle quand certains diront que "l'on se doit" d'être à la page avec les derniers "must have". Pour ma part, je pense qu'il y a du vrai dans tous les exemples ci-dessus : nous sommes des passionnés qui achetons pour ne pas voir mourir le petit enfant qui se cache en chacun de nous, de faire passer des émotions et rendre heureux nos proches, de satisfaire nos clients pour qu'ils passent un agréable moment...Ces achats ne sont que les reflets de la passion et de la générosité qui nous animent. J'aimerai prendre un petit exemple pour souligner mes propos avant de m'envoler vers des sphères de psychologie ou philosophie de garage : J'ai dernièrement fait l'acquisition de Crash Joker 2.0 auprès d'un VMiste qui se reconnaîtra...c'est un tour que je ne ferais certainement jamais en public et que je ne trouvais pas extraordinaire....et pourtant quel bonheur de voir ma fille les yeux pleins d'étoiles le sourire aux lèvres me dire à chaque fois " Mais papa c'est impossible, le vélo dans mes mains il sort d'où ? et je lui réponds "c'est facile...de la carte voyons" ; Alors je vous le dis bien haut Crash Joker 2.0 est devenu Un Must Have !! ...du moins celui de ma fille et de son papounet
    2 points
  14. ... Sera toujours le prochain effet que vous envisagez d'acheter. Lorsque je dis "vous", c'est une figure de style car je m'inclue dans le lot voire je parle de mon cas personnel (bien que selon moi, cela concerne une grande partie des magiciens; c'est en effet un travers très répandu et cela depuis très longtemps apparemment. Je vous renvoie à la lecture de l'excellent "Elephant Invisible" dans lequel on apprend que les plus grands, eux aussi, courraient sans cesse après l'effet ultime ou en tous cas, de nouveaux effets). Toutefois, loin de moi l'idée de revenir une énième fois sur ce sujet, certains y ayant déjà réfléchi avant et surtout bien mieux que moi : Il s'agit plutôt de partager le plus honnêtement possible une expérience que je compte mener en 2019. En effet, après vérification, j'ai à peu près dépensé 1000€ (6500 Frcs quand même, pour les plus anciens d'entre nous ) en livres, DVD ou gimmicks en tous genres en 2018, pour une utilisation finalement très rare voire nulle de leur contenus (livres, DVD) ou de leurs fonctionnalités (gimmicks). Les raisons sont diverses et variées : fatigue (flemme), manque de temps, difficulté ou les trois en même temps ("Revive", par exemple, magnifique effet mais fastidieux à préparer, zou au placard du moins pour l'instant). Cependant, lorsque j'explique que je n'ai mis à profit que très rarement ce que j'ai acquis en 2018 (mais je pourrais faire l'exercice sur les années précédentes également), cela ne signifie pas que je n'ai pas présenté de magie. Loin de là ! En effet, il m'est arrivé de présenter de belles routines dont une ou deux grâce auxquelles sans nulle doute je passe pour un vrai magicien aux yeux de mes spectateurs. Ce sont des routines que je présente depuis plusieurs années maintenant pour la plupart, mes classiques, en quelque sorte . Et alors ? Ai-je moins de plaisir à les présenter pour autant ? Non. Sont-elles si "classiques" qu'elles n'étonnent plus personne ? Non, loin de là. Ne sont-elles plus perfectibles tellement elles sont "killer" ? Evidemment non. Suis-je "moins bon" qu'un autre qui, lui, travaille davantage, se renouvelle et se remet ainsi régulièrement en question ? Oui très probablement mais je suis aussi meilleur que certains. Alors quoi ? Ben je ne sais pas. Ou plutôt si. Parmi tout ce que j'ai acheté l'année dernière, il y a des choses qui relèvent de l'effet de mode, de l'intérêt personnel, d'un conseil professionnel ou d'une recherche de l'effet qui tue, comme on dit trivialement. Pour ce qui est de l'effet de mode, désolé de vous le dire mais c'est de votre faute . Enfin pas tout à fait, aucun d'entre vous ne m'a jamais forcé à acheter quoique ce soit mais force est de constater que l'emballement sur VM est parfois prescripteur, à tort ou a raison d'ailleurs (exemple : Revive, Ice Breaker, etc.). Ce qui relève de l'intérêt personnel tourne plutôt autour d'articles appartenant à des domaines pour lesquels j'éprouve une sincère curiosité mais dont je ne vais peut-être pas me servir effectivement tel quel; c'est par exemple le cas des ouvrages de Christian Chelman (son coffret consacré au vampires en est une excellente illustration). Enfin, l'effet qui tue. Cette catégorie recoupe parfois celle évoquant le dernier effet à la mode mais relève surtout selon moi de la fuite en avant. Dernier exemple en date, "The Secret" que j'ai finalement revendu car ce n'était pas pour moi. Ce n'est pas encore sur ce coup là que je deviendrai le plus grand magicien de ce forum . Puis, les recommandations professionnelles et celles des copains . Si je devais citer un pro de bon conseil mais vraiment orienté "métier de magicien" pur et dur, ce serait Damien Vappereau. Son regard sur les tours adaptés aux conditions réelles et professionnelles est le plus aiguisé que je connaisse; il m'a évité deux ou trois achats inutiles et conseillé un ou deux trucs vraiment adaptés alors que je les avais écartés d'emblée (no tear newspaper, par exemple). Concernant les copains, je ne regrette pas "Designing Miracles", par exemple, livre que je lis à l'occasion et dans lequel je retrouve parfois des évidences mais clairement expliquées ainsi que d'excellents conseils ne serait-ce que pour améliorer les tours que je présente déjà. Et tout le reste, plus ou moins inutile en ce qui me concerne : Butterfly Deck, Trinity Wallet (revendu), Sniper (Will Tsaï), Brooklyn Deck (Pouah... Il faut dire aussi que je deviens bigleux), Social Networks, etc. Alors complètement à coté en 2018 ? Non heureusement, comme évoqué plus haut des achats sympas (pas indispensables nous sommes d'accord mais très sympa quand même) : Designing Miracles, Hiding The Elephant (extra !), Marked Cards (PM), Jaks Wallet, CloseUpBookTest, DMC Elite (par curiosité mais Wow !), le Duvivier Wallet - hé ouais ! parce qu'il m'oblige à voir les choses un peu différemment et que cela ouvre de nouveaux horizons, etc. Bref, de nombreux achats, certains heureux, d'autres un peu moins mais globalement de l'argent pas toujours dépensé à bon escient. C'est pourquoi je vais tenter une expérience cette année, quelque chose que j'aurais du faire depuis très longtemps : ne plus rien acheter (exception faite du consommable, cartes, corde, papier flash, etc.), m'en tenir au recommandations du manifeste d'Helder Guimarães et de Derek DelGaudio et faire part, de temps en temps, de mon ressenti (satisfaction, frustration, etc.) en revenant régulièrement sur ce fil de discussion sans polluer les autres (et accessoirement ne pas imposer mes atermoiements à ceux que cela pourrait déranger ) Je ne m'interdis évidemment pas de donner un avis sur les sorties de l'année ou faire part d'un éventuel achat ainsi que les raisons qui m'y auraient poussé, l'idée étant d'être transparent mais avant tout d'être suffisamment sérieux pour ensuite faire un bilan personnel et financier d'ici la fin de l'année. A noter: j'exclue de cette abstinence commerciale les articles prévus en fin d'année dernière et pour lesquels le budget a été mis de coté depuis plusieurs semaines (Presti Cup et Viper Wallet) ainsi que "Sibyl" pour lequel j'ai effectué la commande hier suite à la recommandation de Shrek, très intéressé par cette nouvelle approche. Allez, hop; c'est parti. J'avais prévu de passer chez MD cette semaine; je vais rester à la maison. Parole, ça commence sur les chapeaux de roue ! W.
    1 point
  15. Retrouvez Dani Lary dans le prochain épisode de la série policière à succès Cherif, le vendredi 25 janvier à 20h45 sur France 2. Un épisode tourné dans ses ateliers et théâtre de Barbières... Le magicien y joue Artmus à la recherche du meurtrier de sa femme et assistante Ava...
    1 point
  16. Ce jour 12 janvier 2019 je viens de recevoir le message de Luc Cavé vice président du Cercle magique de Bretagne. Chers Amis, Certains d'entre vous ont connu l'excellent couple de mentalistes bretons O'Shan et Naga. D'autres ont peut-être simplement entendu parler de leur numéro de transmission de pensée qui était remarquable par la qualité et la rapidité des informations communiquées. Naga nous informe du décès d'O'Shan, Yves Chanot, ce matin (11/01/2019). Les obsèques se dérouleront mardi, le 15 janvier : cérémonie à 14h30 en l'église de Gourin. Tous les témoignages de sympathie auprès de Naga, Huguette Chanot, seront les bienvenus (29, rue Jean-Louis Kergaravat - 56110 Gourin). O'Shan restera une référence chez les mentalistes, et une figure très importante des magiciens de Bretagne. Amitiés à tous, Luc Cavé Ce couple de magiciens bretons à fait une grande carrière professionnelle. ils ont fait leur numéro de mentalistes de nombreuses fois sur le paquebot France . Ils avaient enrichi avec gentillesse ma collection d' affiches de magie lorsque j'ai commencé à collectionner. Toutes mes condoléances à Naga et à sa famille.
    1 point
  17. Merci pour vos réponses, juste un petit problème de virgule...
    1 point
  18. Les explications sont claires, elles sont bien filmées. On y trouve toutes les manipulations standards. Bref, pour moi c'est un bon outil d'apprentissage.
    1 point
  19. Joe Porper vendait une super machine, mais très chère......je ne la trouve plus sur son catalogue... le nouveau beau bébé est celui-là, 600 dollars quand même, mais il est très bon parait-il... il peut aussi faire les "Belly", je crois....https://www.vanishingincmagic.com/magic/magic-accessories/stripper-jig/ A vos découpes!!!!
    1 point
  20. @Dimitri F. J'ai réagi à ton message car effectivement c'est très drôle ! Ceci dit, concernant Louis de Funès, je ne suis pas objectif car exception faite peut-être du film "Sur un arbre perché", j'adore chacun de ses films depuis le "Gendarme de St-Tropez" (c'est dire le recul et la prise de distance du pic-vert ). En revanche, je ne suis pas d'accord; à aucun moment il n'est clairement établi que Fandor et Fantomas ne font qu'un. De près ou de loin, aucune des péripéties du commissaire Juve n'aboutit à cette conclusion. Sinon Teddy, oui ce casting est assez étrange. D'autant plus que l'on ne laisse même pas le soin à Jean Marais de garder sa propre voix lorsqu'il interprète Fantomas puisqu'il est doublé par Raymond Pellegrin : - "Jean, bonne nouvelle, tu as été retenu pour le rôle de Fantomas mais on ne verra pas ton visage et on n'entendra pas ta voix - D'ac. Et la mauvaise ? - C'est Raymond Pellegrin qui a été choisi pour interpréter Fandor... - Flûte... - Mais attends, ce n'est pas si grave car c'est toi qui l'incarnera à l'écran. - Avec ma voix ? - Heu oui, pourquoi ?" Plus sérieusement, je me demande qui pourrait bien éclaircir ce mystère, une bonne fois pour toute.
    1 point
  21. Saut. Je déterre ce poste; en étant tombé sur cet article, je me suis dit que ça pourrait intéresser les manipulateurs (manuel bien-sûr... pas les manipulateurs tout cours... enfin même si tous les magicien le sont tous un peut...) Enfin bon voilà... «Comment muscler vos mains en quelques exercices» https://m.lequipe.fr/Coaching/Musculation/Actualites/Comment-muscler-vos-mains-en-quelques-exercices/919096 Peut-être bon pour muscler le thénar l'hypothénar.? Allez, tous à la musculation.
    1 point
  22. J'ai acheté le Vegas Dream a la conf de Bill Cheung chez @Thomas et je suis également propriétaire d'une STC de Wong.... Je ne me suis JAMAIS servi de la stc, très lourde et les alignements pas tops. Je me sers TOUT LE TEMPS du Vegas Dream! Cest un de mes meilleurs achats ever! Le matos est fiable et tellement mieux que celle de Wong (je comprends que d'autres préfèrent celle de Wong, cest une question de sensibilité personnelle). Et surtout ! C'est des jetons de poker, personne ne connait les pièces chinoise (qui n'en sont pas) et qui ne sont pas percées, il y a une logique et une efficacité bien plus poussées dans le Vegas (même si je ne suis pas fan du look des jetons, et la STC est fournie avec des stickers de jetons... )
    1 point
  23. C'est un débat complexe, beaucoup de gens (moi y compris) ont le souvenir que Fantomas et Fandor étaient la même personne... Je ne saurais expliquer pourquoi, puisqu'après avoir revu le film je trouve qu'il n'y a aucun doute, aucun malentendu possible là-dessus : ce sont 2 personnages différents. J'en profite pour partager un moment qui me fait bien rire :
    1 point
  24. Oui mr Lunatès a bien en main la stc, à prix raisonnable....
    1 point
  25. https://www.cnac.fr/article/1545_Magie-nouvelle Gilbus
    1 point
  26. Reçu une rouge et une bleue....c'est vraiment une petite merveille ! D'une ingéniosité sans nom et d'une précision extraordinaire....Franchement je ne comprends pas ceux qui critiquent. Dommage juste que cette carte ne soit pas une carte marquée ! (ça vous va maintenant? , monsieur Woody )
    1 point
  27. Ca dépend quand même pas mal de la taille de tes mains. Tu as des mains qui peuvent travailler et empalmer des 1/2 dollars, certaines les 2 et d'autres plutôt la taille Dollar. Ensuite, quand tu as bien travaillé et musclé tes mains, tu te débrouilles avec différentes tailles heureusement. Kainoa Hartbottle donne quelques "trucs" pour choisir la taille des pièces au départ, notamment le fait de ne dépasser la largeur de l'annulaire et du majeur, pour l'empalmage aux doigts. En fonction des techniques utilisées aussi, tu peux être plus à l'aise avec une taille qu'une autre. L'avantage des 1/2 dollars Kennedy c'est qu'ils sont peu chers, que tu trouves pas mal de gimmicks associés à moindre prix par rapport à des pièces en argent. Par contre les pièces en argent tintent mieux et s'empalment mieux (glissent moins). Enfin, la taille dollar permet des routines plus visuelles puisque les pièces sont plus grandes.
    1 point
  28. j'ai préferé Vallarino à Stone pour les dvd ( L'encyclopedie des pièces de Vallarino ), mais il faut de toute façons faire les 2 :-) J'ai démarré avec les 1/2 $, mais je suis maintenant passé aux $, et je préfère, pourtant je n'ai pas des mains de bucheron, loin de là. Et je viens de me rappeller ( bah oui tiens... ) que dans les petites annonces, il y a les 3 dvd de Vallarino, L'encyclopédie des pièces :-) Je dis ça, je dis rien...
    1 point
  29. Tant mieux, parce que c'est ce que j'ai cru, un instant Il me semble que, quand on fait du négoce, le professionnalisme consiste à dire à ses clients ce qu'ils achètent : qualité, durée de vie, adaptation aux besoins du client, etc. C'est ce qu'Alexis fait avec ses avis, je trouve. Ca consiste aussi à expédier les produits dans les délais, à être aimable, à ne pas essayer de fourguer des articles inutiles, à réagir en cas de problème, etc. (Pour une liste plus complète, voir le sujet sur les bonnes et les mauvaises boutiques) Maintenant, il est exact qu'on peut aller encore plus loin, et réparer les défauts des produits avant de les vendre. C'est ce que fait Dave Bonsall chez Propdog, et il communique là-dessus : ça réduit ses marges, mais ça augmente sa réputation donc, à terme, son portefeuille de clients (moi, par exemple ). C'est aussi ce que fait Ludo, chez MDT, à l'occasion, et je pense que c'est apprécié (cela fait partie des arguments qui ont forgé à MDT son excellente réputation) Mais c'est une démarche exceptionnelle, et on ne peut pas blâmer les commerçants qui n'en font pas autant.
    1 point
  30. Absolument, Jean Marais a interprété également Fantomas en particulier, dans Fantomas contre Scotland Yard. Jean Marais qui n'hésitait pas a réaliser les cascades sans doublure. Je tiens l'information de ma tendre mère, qui a doublé Mylène de Monjot sur une des scènes finales, quand tout le petit groupe court sur les remparts d'un chateau. C'était le chateau de Roquetaillade en Gironde. Elle a eu la chance de manger avec les acteurs du film et les techniciens. Malheureusement, Louis De Funès n'était pas venus en Gironde pour tourner cette scène. Fantomas contre Scotland Yard est également mon épisode préféré, j'adore en particulier les dialogue de cette scène : - Mais c'est un merle !
    1 point
  31. Pour moi, celle de Shawn Farquhar est vraiment le meilleur effet ! L'utilisation d'une photo peut donner du sens à la déchirure et la reconstitution finale est une vraie surprise avec la signature encore apposée ! On ne peut pas faire plus fort. J'adore !
    1 point
  32. Merci à tous pour votre participation à ce sujet; très honnêtement, je dois dire que j'ai beaucoup hésité car cela me semblait trop personnel et à la limite de ce que ma pudeur m'autorise, mais après tout, nous sommes entre nous et au final, je ne le regrette pas. En effet, chacune de vos interventions (m') apporte quelque chose (je ne crois pas avoir autant "liké" comme on dit de messages dans un sujet ); les compliments font évidemment toujours plaisir tandis que les encouragements forgent la motivation et les retours d'expériences personnelles... Ce sont de vraies mines d'or que ce soit simplement l'évocation d'un tour ("Sympathetic 10"), la façon dont vous gérer vos achats (je ne dépense "en magie" que ce que je gagne comme magicien; c'est ce que j'avais déjà prévu pour certains items "pro" et un peu chers) ou la façon de voir ses achats comme des sources d'inspiration pour se créer un univers et finalement présenter des routines qui nous correspondent (comme "une carte au portefeuille personnelle et facile, en adéquation avec mon niveau"). En outre, on apprend beaucoup à vous lire, particulièrement sur ce sujet selon moi; alors oui j'espère que mon année 2019 ressemblera à ton année 2018, Munk' , pas nécessairement parce que tu as peu dépensé mais surtout parce que tu as fait le plein de nouveautés rien qu'en passant du temps dans tes archives et tes fonds de tiroirs. Pour ma part, l'un de mes grands plaisir est de trouver parmi mes "archives" (livres, dvd), l'explication d'un tour au sujet duquel j'étais complètement passé à côté (souvent parce que, tout comme toi, le "moi d'avant" n'était pas assez expérimenté / attentif) et que l'un d'entre vous l'a cité comme l'un de ses préférés ("Reverse Ingeneer"). Et oui, tu as entièrement raison : ! Enfin, merci aux tentateurs et autres tourmenteurs pour de faux qui, sous couvert d'interventions constructives font preuve d'un mauvais esprit bienvenu (et pour ceux qui se poseraient la question, je ne sous-entend rien ni ne vise personne en particulier; je m'adresse directement à toi, Dub ). Merci aussi à toi Zacharie pour la référence au blog d'Andy the Jerx que je ne lis pas assez (pas du tout en fait ) et dont la stratégie est quand même sacrément intelligente (comme souvent apparemment lorsqu'il s'exprime, ce garçon). Tout cela est le bienvenu. Et oui effectivement, entre l'achat et l'utilisation / application, il peut s'écouler pas mal de temps, Mickael. je me demande d'ailleurs si cela ne fait pas partie du coeur du problème. En fait, en ce qui me concerne, si je ne me suis pas servi d'un truc - magique ou non, peu importe - depuis plus d'un an c'est qu'il ne me sert à rien. C'est comme cela que je sélectionne ce que je mets en vente ou pas (brocantes, vide-greniers, etc.) concernant les objets / vêtements du quotidien mais pas tout à fait les achats magiques. Oui, car concernant les articles de magie, j'ai toujours pensé qu'un livre n'était jamais franchement mauvais, par exemple, j'en ai donc accumulé quelques-un et je ne les vends pas, idem pour certains dvd (pas tous mais quand même), enfin, concernant les gimmicks, la question de la maturité à déjà été posée par Munky. Alors quoi ? Ce tour, ce gimmick ne te parle pas complètement aujourd'hui mais un détail ou quelque chose te pousse à l'acheter car qui sait ? d'ici un an ou deux tu lui auras peut-être trouvé une place ou une utilisation dans ton set (ou tu auras simplement pris le temps de le bosser) ? Brrr... La pente est savonneuse pour l'abstinent, surtout s'il s'agit d'un ancien acheteur compulsif (comme Olivier apparemment... ou moi, très certainement ). Pour finir, Gilbus. Gilbus et son intervention, toujours très intéressante car frappée au coin du bon sens de l'expérience vécue au quotidien. Quoi que ce n'est pas la façon dont tu as de hacker le système qui m'interpelle aujourd'hui mais la façon dont tu introduis ta réflexion, à savoir, en voilà une bonne résolution mais qui "ressemble un peu trop à toutes ces résolutions de début d’année, que l’on ne suit jamais… ). Car je pense qu'il s'agit bien là de ma principale difficulté. Aujourd'hui je sors des fêtes de fin d'année et de mes derniers achats - dont le mini-duvivier wallet acheté ici sur VM presque uniquement sur ta prescription, Gilbus - et donc je ne me sens pas tellement l'envie d'enrichir de nouveau mes fonds de tiroirs - ce serait Cupid, pardon, stupide - mais quid effectivement de cette résolution lorsque d'ici quelques semaines, nous nous serons encore emballés sur le truc tellement miraculeux, tellement commercial et tellement fiable pour une fois, publié par Sansminds ? C'est aussi un peu pour cela que j'ai exprimé publiquement, devant vous, cette résolution (que j'ai déjà tentée de prendre devant certains de mes bons camarades l'année dernière. Mais sans avoir pris conscience de la somme dépensée, cela avait un peu tourné en eau de boudin. Et puis entre temps il y a eu le coffret de Chelman ), résolution que j'ai d'ailleurs tenté de camoufler en "expérience" mais personne n'a été dupe et c'est très bien . My2Cents W.
    1 point
  33. Ce sujet m’intéresse et les compétences d’écriture de certains, notamment celles de @woody m’impressionnent. Je me reconnais parmi ceux que l’on classe dans la catégorie des acheteurs compulsifs car depuis environ trois ans il est vrai que je donne pas mal de boulot aux facteurs ainsi qu’aux différents gérants de points de retraits de colis qui m’entourent. Dans mon budget consacré il faut en plus rajouter quelques euros supplémentaires liés aux achats de courtoisie car que lorsque je retire un colis chez un fleuriste, je repars avec un bouquet, dans un bureau de tabac j’achète une revue ou un jeu à gratter … Il y avait bien un coiffeur qui n’avait rien à me vendre car la taille de mon front s’étend de mes sourcils jusqu’au bas de ma nuque mais il n’est plus partenaire Pick-up. Derrière tout ça il y a aussi des vendeurs qui font globalement bien le job, cela fait marcher le commerce et c'est une bonne chose mais le sujet est abordé par ailleurs. Bref, si l’on ne met pas en péril le budget de la famille, la magie étant une passion comme une autre, il est logique de trouver des dépensiers qui paraissent pour des extra-terrestres aux yeux de certains. J’ai un voisin qui collectionne les bonsaïs et qui y consacre un fric fou, il a horreur de la magie et ne me comprend pas ; chacun son truc. Je suis maintenant capable d’évaluer en fonction du prix, du concepteur, du fabriquant, du vendeur et surtout du type de magie qui me correspond, les achats qui me conviennent, du moins je me persuade à le croire … Il y a aussi la brocante de VM qui me permet de faire des achats mais aussi de belles rencontres. Je pense qu’en 2019 les choses devraient se calmer mais comme j’ai pris aussi récemment la décision de me déplacer à Blackpool dans un petit mois, il devrait être difficile de revenir la valise vide et pour cette raison je ne prends pas d’engagement de diète mercantile. La magie est un art et le magicien est un artiste qui travaille avec des outils. On pense naïvement que d’avoir les mêmes outils permet d'avoir le même talent, c'est la vie.
    1 point
  34. Un petit moyen de limiter les achats compulsifs, appris sur le blog d'Andy the jerx : Fixer un budget perdable sans pression (5, 10€...) Quand une sortie est intéressante, diviser le prix de celle ci par votre budget. Ça donne le nombre de jour qu'il faut attendre après la parution de la première critique objective émise par un magicos qui ne fait pas partie du cercle d'amis de celui qui publie le bazar intéressant. trois choses peuvent se produire durant ce laps de temps : Le bazar est nul : des critiques négatives vont sortir qui vous éviteront de dépenser votre argent. Vous vous rendez compte que vous n'êtes plus intéressé, vous ne dépensez pas votre argent. le produit est top, les critiques sont tops : vous avez attendu assez de temps pour que l'excitation soit encore plus élevée et quelqu'un le propose peut être déjà d'occasion ! http://www.thejerx.com/blog/2015/5/30/when-to-pull-the-trigger-on-that-magic-purchase
    1 point
  35. Sortie prévue au printemps. On tourne encore aujourd'hui avec Morgan. Esperons que ce sera la dernière session de tournage.
    1 point
  36. Je te souhaite que ton 2019 ressemble à mon 2018. Je pense que mes dépenses magiques sur l'année 2018 dépassent à peine la centaine d'euros (avant décembre c'était moins, mais ce satané Daortiz a rammené sa fraise et sa conf penguin). Je sais pas trop d'où est venu l'impulsion. J'ai surement du acheter pas mal de trucs inutiles en 2017, mais je me souviens pas vraiment de quoi. Ou alors c'était juste que les sorties de l'année dernière ne me parlaient pas spécialement. Qui sait? Par contre j'ai passé pas mal de temps dans mes archives et fonds de tiroir. J'ai relu et revu pas mal de choses, et j'en ai souvent tiré beaucoup d'idées (des idées que le moi d'avant n'était pas assez expérimenté/attentif pour déceler). J'ai un peu fait de la magie comme je jouais aux Lego's étant gamin. J'ai mis ça avec ça, et ça dans ça (j'y ai pensé avant toi, coquin), pour voir ce que ça donnait et sans vraiment regarder la notice de montage. Du coup c'est un peu tout mon répertoire qui a changé. Mon Inferno ne ressemble plus à Inferno (il reste que la boite), mon Out of this World pareil. Triple Intuition de Daortiz, mais avec un jeu emprunté? Pas de soucis, y avait une méthode chez Jermay! Bref non seulement, je me suis remis à la magie (après une parenthèse mentalisme satisfaisante, mais vite redondante (don't @ me )) et surtout aux cartes (ça me manquait un peu) mais maintenant j'ai l'impression d'avoir ouvert la boite de pandore. Mais malgré cette année sans trop d'achats, j'ai regardé pas mal de démonstrations. J'arrive toujours pas à regarder un trailer "arty" en entier, mais je regarde toujours les démonstrations "honnêtes". J'essaye de trouver ce qui m'a plu dans la présentation pendant le premier visionnage (rythme, interactions, rôle du magicien, du spectateur... voir même juste un regard ou un mot). Et après je retourne dans ma collec' et je regarde avec quoi ça pourrait se marier. Ça m'a aussi aidé à comprendre que tous les tours qui peuplaient mon armoire étaient un peu comme des fringues que j'avais acheté parce qu'un détail me plaisait mais que je ne mettrai jamais parce que je me sent pas bien dedans (et ça aussi j'en ai beaucoup). En résumé pas mal de redécouvertes et de créativité. Et vu que tout ça a coïncidé avec une année particulièrement riches en opportunités de performances (dont un premier show devant plus de 50 personnes qui m'a excité, puis terrifié, puis enchanté), je peux dire que 2018 était vraiment enrichissant. Pour moi et pour mon Real Man's Wallet.
    1 point
  37. Au delà du fait que les tubes à bulles soient mal fabriqués et conçus : Tige qui ne tient pas Habitacle de la bille fait par un enfant de 6 ans (et pas très doué en plus) Tige bien trop courte pour être crédible... Du point de vue du spectateur, on est en droit de se dire : "Mais comment j'utilise tout le produit qu'il y a dans le tube ?" Donc au delà de ça, c'est carrément l'utilisation du tube qui est une arnaque et qui ne sert à rien ! Avec le tube "Gimmick" : On n'est pas clean et le tube n'est pas examinable On est incohérent avec une tige trop courte On doit remettre du produit plus rapidement pour refaire le tour plus de fois On a un gimmick mal fabriqué dont la tige ne tient pas Avec un tube classique : On est clean, le tube est normal ! On a une tige de longueur habituelle, le tube est normal ! On peut faire beaucoup plus d'apparition de sucettes avant de devoir remettre du liquide à bulles (je ne parle pas forcément lors d'une même prestation hein) On doit faire un empalmage à l'auriculaire qui pour moi est totalement invisible du fait de la tenue du tube à bulles Bref, comme je l'ai supposé précédemment, le tube a peut-être été rajouté pour gonfler le prix... Bon ok, et du coup ? Bah malgré tout, c'est une tuerie absolu dans son domaine cet effet ! Alors certes, ce n'est pas un Viper Wallet, ou une Flying Table... Mais c'est un effet à destination des enfants, avec des bulles de savon, avec des bonbons, avec un cadeau laissé au spectateur à qui on fait l'effet... Il fait bien plus que faire le job, c'est vraiment un bel atout pour une presta à des enfants ! Faut juste se dire que le tube ne sert à rien et accepter la pilule de payer dans les 50 euros une (magnifique) bille en PVC. (petite parenthèse finale, le foulard fourni est vraiment trop petit... Mais tout magicien pour enfants possède déjà pléthore de foulards pour palier ce problème )
    1 point
  38. Bonjour Teddy, c'est une question complexe qui nécessite énormément de développements différents (schématiquement, cela dépend de ce qui est perfectionné - processus technique ? Effet magique, c'est-à-dire perception erronée de la réalité par les spectateurs? ou ...les deux, le premier perfectionnement en générant un second par voie de conséquence). De surcroît, s'ajoute à celà une autre difficulté : le spectateur, parfois, fait une partie du travail; on dit souvent qu'il ne voit pas ce qu'il voit, mais ce que l'illusionniste veut bien lui montrer. John Northern Hilliard énonce fort justement que « Les plus grands tours sont ceux qui n’ont jamais été montrés. Le public croit simplement les avoir vus. Mais l’art, précisément, c’est de le lui faire croire ». Il est donc possible que le perfectionnement ne soit pas issu du seul travail du créateur en tant que tel, mais aussi de la façon dont il va guider l’observateur pour qu’il puisse naître dans son esprit. Le spectateur fait alors une part du travail, ce qui introduit une donnée subjective qui, en principe, ne peut pas être prise en considération sur le terrain du droit d'auteur. C'est une source importante de complications et d'incertitudes. J'ai publié un article particulièrement long sur cette question tant il est impossible d'user de raccourcis pour traiter cette problématique. Je vais demander à l'éditeur s'il accepte que je le mette en ligne sur VM, avec l'accord de Thomas.
    1 point
  39. Une LD de piètre qualité, une gestion du spectateur inexistante, un handling pas terrible, bref la vidéo donne envie de fuir loin et vite. Mais ajouter avec wonder pop et surtout en retravaillant tous les gestes et avec une histoire...Pourquoi pas. Je suis très partagée. Votre avis ?
    1 point
  40. Un ami s'en est allé... passé de l'autre côté... O'Shan... tu as dépassé les 90 ans.. Tu as fais ta dernière le 7 mai 2014 à Gourin (cf photo ci-dessus) et tu avais 200 personnes pour t'applaudir. Tu as fini en lançant : un sobre "merci beaucoup ! Adieu !" Tu te demandais tout le temps quand viendrait l'heure... Sur ce coup, le mentalisme n'a pas servi. Mais nul doute que tu sais déjà qui sera là mardi ;) Les obsèques auront lieu mardi 15 janvier à 14h30 en l'église de Gourin. Pour entendre O'Shan et Naga => http://www.chop-cup.com/oshan.html (En photo : O'Shan & Naga à leurs débuts et à leur dernière)
    1 point
  41. Hello! Si ça peut t'inspirer tu peux chercher le gimmick "Aquarium"! C'est pas très praticable (je trouve) mais l'effet laisse rêveur ^^
    1 point
  42. Se lancer en tant que Pro, bien sur que c'est possible, je pense cependant qu'une période travail classique/mago de plusieurs années est nécessaire pour permettre de devenir bon, affiner tes tarifs, acquérir ta com de base (vidéo, photo pro, plaquette, site web,réseau...). Oublie les tours automatique tous les collègues ont du passer sans exceptions par une étape apprendre l'art, tout le monde empalme des cartes fais des sdc, fait des super faux dépôts, des LD de fou. Tu trouvera des exceptions incapable de faire un SDC mais ce sont des extraterrestre chez les top pro. Mais les trois étapes primordiales sont être très bon auprès du public, la communication et réseau. Prend du temps auprès d'un public régulier pour trouver ta magie, les routines qui marchent pour toi, développe les essaye tes premières presta payé, il m'a fallu de nombreuses années avant de passer à 100%.
    1 point
  43. Bon voilà. C est y. Proto donc juste rapidement.
    1 point
  44. Bon... Pour un débutant en gobelets, autant commencer avec un bon tuto et du bon matos. Un bon tuto c'est quoi si ce n'est un support qui t'apprendra les passes de bases ainsi que des passes un peu plus avancées, le tout illustré à l'aide de différentes routines. Cerise sur le gobelet, si ce tuto pouvait t'éclairer sur l'histoire du jeu des gobelets ce serait pas plus mal. Bon ben tu cherches plus, tu achètes les deux DVD de M. Ammar sur le sujet. Pour le prix (voir le site de M. Ammar), je ne vois pas plus complet. Du bon matos c'est quoi si ce n'est des gobelets qui sont lourds (c'est important pour certains mouvements), stables, qui ne craignent pas (trop) les chocs, qui peuvent s'empiler correctement et accueillir au moins trois muscades sur le fond lorsqu'ils sont posés à l'envers sur la table (et autant dedans c'est bien aussi). Bon ben tu cherches plus, les Johnson c'est top mais c'est encore trop cher, alors tu prends les "penguin cups" (certes ils noircissent, il te faut donc du Mirror, la finition à l'intérieur est pourrie mais possède ainsi certains avantages et y a pas mieux rapport qualité / prix). Te voilà presque équipé. Il ne reste plus que les muscades et la baguette. Pas très compliqué : Les muscades, tu les achètes chez François Danis. Les baguettes, tu en trouveras chez Edouard Boulanger ( ) mais aussi sur le web pour une vingtaine d'euros (là encore sur le site de M. Ammar, par exemple). Si concernant les gobelets il est "facile" d'en parler de façon générale, pour ce qui est du chop cup, gobelet souvent spécifique, ce n'est pas la même limonade. Je ne m'étendrais pas sur les chop cup non spécifique (il ne s'agit que de routines à un gobelet non truqué finalement), ni sur les autres chop cup nécessitant des muscades spéciales d'ailleurs car concernant ces derniers il y a autant de qualités que de fabricants. Le seul point de vigilance à adopter concerne l'adéquation entre les muscades et le chop cup. Plus précisément, toutes les muscades "spéciales" ne fonctionnent pas nécessairement avec tous les chop cup "spéciaux" (i.e truqués). Après, les critères restent sensiblement les mêmes que pour les gobelets "classiques" : le poids, la taille et enfin la finition (certains chop cup d'entrée de gamme sont vraiment mal faits). Côté tuto, à l'exception du bouquin de Mark Wilson consacré au sujet ("Le manuel du chop cup"), je ne connais pas. Enfin, Gobelets ou Chop Cup ? Hé bien cela dépend. Personnellement, je privilégie le chop cup pour le table à table car cela prend moins de place à transporter et à poser sur le table (ou sur la main d'un spectateurs en conditions de cocktail). Le chop-cup peut aussi être utilisé dans un cadre plus formel, sur table; l'un n'empêche pas l'autre. Il existe de nombreuses routines de chop-cup (Larry Jennings, Dan Tong, Mark James, etc.). Pour finir, je privilégierai les gobelets pour des séances de type "spectacle de close-up", i.e sur scène ou sur table. Allez, pour le fun parce que j'aime bien (un modèle de construction. Et de présentation ) : [video:youtube] My2Cents Woody
    1 point
  45. http://www.geant-beaux-arts.fr/Textiles-Loisirs-creatifs/Produits-scolaires/Colles/Rubber-Cement-colle-a-base-de-latex-pur-Styl-up.html
    1 point
  46. ma remarque n'est pas désagréable... (je préfére préciser avant...) Bah... c'est des cartes quoi... genre du carton imprimé... donc rien d'vraiment existentiel... si? Le fait ue des cartes gardent le "claquant" après 20h d'utilisation... ca amène quoi? Perso à chaque presta je sors un nouveau jeu de carte... comme j'en fais signer beaucoup, généralement, j'offre le reste du jeu à quelqu'un qui le veut, sinon, poubelle... et... next ! C'est le principe du consommable non?... (j'ai encore jamais vu de magicos qui récupére sa neige jap après spectacle pour la reconditionner pour s'en resservir...) Enfin bref, perso j'en ai eu en mains, et... ce ne sont que des cartes... amic' Ju'
    1 point
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Créer...